Posts Tagged ‘fleurs comestibles’

Basella alba ou Épinard de Malabar

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre, traduction par M. Larochelle

Utilisations alimentaires
Typique des légumes à feuilles, les épinards Malabar sont riches en vitamine A , vitamine C , fer et calcium. Il est faible en calories en volume, mais riche en protéines par calorie. Le mucilage est une source particulièrement riche en fibres solubles . Parmi de nombreuses autres possibilités, Malabar l’épinard peut être utilisé pour épaissir les soupes ou sautés avec ail et piment .
Aux Philippines, les feuilles de ce légume sont l’ un des principaux ingrédients dans un tout plat de légumes appelé outan qui est servi sur du riz.
Le légume est utilisé dans la cuisine chinoise. Il est souvent utilisé dans les sautés et les soupes. Au Vietnam , en particulier au nord, il est cuit avec de la viande de crabe, luffa et jute pour faire de la soupe. En Afrique, les pousses cuites mucilagineuses sont les plus couramment utilisées.
Ils peuvent être trouvés dans de nombreux supermarchés asiatiques , ainsi que les marchés de producteurs. Il a été démontré qu’il contient certains composés phytochimiques phénoliques et il a des propriétés antioxydantes.

(Pour les personnes qui désirent recevoir ces fiches sur le potager ou être au courant des activités horticoles à Gatineau, prière de m’envoyer votre adresse courriel à “majella.larochelle@gmail.com” par message privé)

 

Primula pubescens – hybrides

> Primula pubescens - hybrides
Hauteur : 10-25 cm

Couleur : rose, pourpre ou violet

Mois : été

Zones : 3-7

Exposition : au soleil avec de l’ombre en été

Sol : drainé, pauvre et/ou avec matiêre organique

Usages : plate-bande, rocaille, jardin alpin, massif, tuf, attire les abeilles

Feuillage : semi-persistant

Multiplication : semis : germe en 7-10 jours à 20-24 øC

fleur à nectar : miel blanc

Issue d’un croisement avec P. hirsuta × P. auricula

…                                                                              ===

Wikipedia cite : Elle préfère les jardinières, supporte la grosse chaleur et le grand froid.

Description de cette image, également commentée ci-après

…                    ===

Barhaven a créé de nombreux cultivars.

La culture est beaucoup documentée en anglais.

Pour une grande quantité de semences, voyez Jelitto.

…                    ===

Toutes les agencements de couleur sont possibles, fleurs simples ou doubles : (vues chez Alpinegium)

============

Suivez-moi sur Facebook

==============

(Pour les personnes qui désirent recevoir ces fiches sur le potager ou être au courant des activités horticoles à Gatineau, prière de m’envoyer votre adresse courriel par message privé)

Hibiscus commun des jardins, Guimauve en arbre, Mauve en arbre, Ketmie des jardins, Mugunghwa en Corée (ou Rose of Althea ou Rose of Sharon en anglais).

 

> Hibiscus syriacus
Hauteur : 200-300 cm

Couleur : pourpre

Mois : septembre

Zones : 5-9

Exposition : soleil, mi-ombre

Sol : humide

Usages : comestible ****/5 (fleur, feuille, racine; huile), médicinal **/5

Multiplication : semis

Ketmie des jardins. Photo de Wilson Nursery

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre, traduction par M. Larochelle

Utilisations alimentaires selon Kikipedia

Des fleurs comestibles

Cette plante doit son nom au grec althaïno qui signifie guérir en allusion à ses propriétés médicinales. En effet, la fleur est comestible et a des propriétés émollientes. Elles étaient autrefois utilisées en médecine populaire pour calmer la toux et guérir les angines.

Au Japon, les pétales sont servis en salade avec du sel et du vinaigre de riz.

Les jeunes feuilles sont comestible par l’homme2,3

= =

Selon Jardinage dans Le Monde :

Hibiscus ou Althéa (Hibiscus syriacus )

Cet arbuste est très prisé pour sa beauté mais également pour ses vertus thérapeutiques. En effet, la fleur de l’althéa (les sépales et les bractées), (les sépales et les bractées), qui est comestible, était très utilisée pour calmer la toux et les angines, autrefois. Aujourd’hui, on l’utilise toujours en phytothérapie en cas de fatigue et de refroidissement, pour diminuer la tension artérielle ainsi que pour ses vertus diurétiques.

Les fibres de la plante ont également servi dans la confection de sacs et de filets de chasse. L’althéa est aussi l’emblème de la Corée du Sud qui le considère comme le symbole de la modestie et de l’esprit volontaire, des valeurs chères à la culture coréenne.

L’hibiscus d’extérieur : l’hibiscus arbre

En extérieur, c’est surtout l’hibiscus arbre qui est cultivé (Hibiscus syriacus), appelé aussi Mauve en arbre ou Althéa. Ses feuilles sont caduques et ses fleurs en trompette s’épanouissent de juillet à octobre à l’aisselle des feuilles, solitaires ou groupées par paires, rose foncé à centre rouge sombre avec étamine blanches et anthères jaunes.

Très résistant au froid, cet arbuste supporte jusqu’à -20°C. Il peut atteindre 3 m de hauteur.

  • Famille : Malvacées
  • Type : arbuste à fleurs
  • Origine : Chine et Inde
  • Couleur de la fleur : bleue, pourpre, jaune, rose, rouge, blanche
  • Semis : oui
  • Bouture : oui
  • Plantation : automne
  • Floraison : juillet à octobre
  • Hauteur : jusqu’à 2 mètres

Sol et exposition idéals pour planter un hibiscus au jardin ou en pot

L’hibiscus syriacus exigent un sol fertile, humifère et bien drainé, avec une bonne exposition aux rayonnements du soleil. En pot, vous ferez un mélange de terre franche, tourbe et terreau de feuilles, et vous la placerez plutôt devant une fenêtre au Nord..

Quand et comment rempoter un hibiscus d’intérieur ?

Vous rempoterez votre hibiscus au printemps dans un pot pas trop grand car la plante fleurira mieux dans un pot relativement petit pour elle.

Date de semis, plantation et bouturage de l’althéa

L’althéa se multiplie en semis en mars, entre 13 et 18°C. On fait aussi des boutures herbacées en juin et des boutures semi-ligneuses en juillet. Le marcottage réussit également entre mars et juin.

Conseil d’entretien et de culture des hibiscus

En extérieur, il est recommandé de pailler les sujets qui risqueraient de trop fortes gelées.

Quand et comment tailler un hibiscus ?

La taille de l’hibiscus d’extérieur se pratique de façon sporadique : en février-mars, il s’agit surtout de supprimer les tiges inesthétiques, ou celles qui ont tendance à s’allonger après la floraison.

L’hibiscus d’intérieur doit être taillé vigoureusement chaque printemps pour lui donner une forme plus ramassée avec de nombreux boutons.

Entretien et arrosage de l’hibiscus d’intérieur ?

L’hibiscus doit être bien arrosé durant la période estivale. Le manque d’eau fait souvent tomber les boutons floraux.

Maladies, nuisibles et parasites de l’hibiscus

Les pucerons, les cochenilles farineuses, la mouche blanche et l’oïdium sont à surveiller chez l’hibiscus, surtout en intérieur.

Emplacement et association favorable de l’hibiscus au jardin

En pleine terre, en bac ou en pot, l’althea se cultive tout aussi bien dans le jardin, dans une plante-bande, sur les bords des allées ou sur une terrasse.

Variétés d’hibiscus conseillées

Parmi les variétés d’hibiscus d’extérieur, citons Hibiscus syriacus ‘oiseau bleu’ aux fleurs bleu vif à centre rouge, Hibiscus syriacus ‘Helena’ à fleurs blanches et coeur rouge, Hibiscus syriacus ‘Duc de Brabant‘ aux fleurs doubles rouge foncé, Hibiscus syriacus ‘Russian Violet’ aux fleurs mauve violet de 10 cm de diamètre…

Photos de fleurs d’hibiscus : une multitude de couleurs

La fleur d’hibiscus peut être de toutes les couleurs : bleue, pourpre, jaune, rose, rouge, blanche. Voici trois exemples d’hibiscus en fleur.

= =

autre lien

en anglais

============

Suivez-moi sur Facebook

==============

Téléchargez ce

Potager 1

Session 2

 

  • More than 700 kinds of  plants and seeds available –
  • Plus de 700 sortes de plantes et semences disponibles

Choose the list you want

 

 

Nos listes disponibles

SEMENCES : Alpines, comestibles, indigènes, médicinales, vivaces


On Facebook : français, English

Germination (in French)

Our website and blogs

============


world map hits counter

map counter

==============

 

pour voir nos catalogues Pour commander, envoyez un email avec les noms des sortes que vous desirez : majella.larochelle@gmail.com . Je vous confirmerez le total de votre commande.
pour nous suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/SemencesAlpines?fref=ts
qui est Majella Larochelle : http://mlarochelle.net/a-propos/
ses realisations et competences : http://mlarochelle.net/recherches/
site en construction
Agastache nepetoides
Agastache nepetoides
Hauteur : 100-200 cm
Couleur : beige, jaune verdâtre
Mois : août-octobre
Zones : 4-8
Exposition : soleil, mi-ombre
Sol : tout sol
Multiplication :
Usages : attire les papillons et les abeilles, comestible, culinaire, aromatique, plate-bande, massif
Agastache rugosa
Agastache rugosa
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : bleu pâle à rose
Mois : août-septembre
Zones : 4-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : drainé, sec à frais, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis au printemps dans une serre ou à l’extérieur recouvert; division au printemps.
Usages :
comestible (****/5)
(feuilles crues ou cuites, fleurs -salade, décoration-, graines, condiment, tisanes),
médicinal (***/5)
anti-toussif, antibactérien, anti-fongique, pour l’estomac, les feuilles et tiges utilisées contre les brûlures
autres:plate-bande, massif.
Agastache menthe. Photo de Wikipedia
Agastache rugosa Golden Jubilee
Agastache rugosa Golden Jubilee
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages :
Aloysia triphylla
Aloysia triphylla
Hauteur : 120-180 cm
Couleur : blanc
Mois : juillet-septembre
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : drainé, sec à frais, sol semi-riche, pH 6,1 à 7,8.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en fin printemps sous serre
Usages : cosmétique (crème solaire, parfum), médicinal, comestible (feuilles, condiment, tisane).
Remarques : huile contre les ultra-violets, fleurs hermaphrodites, pollinisées par les insectes.
Danger : une grosse consommation entraine des problèmes gastriques.
Verveine citronnelle ou Verveine du Pérou
Crambe maritima
Crambe maritima
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc
Mois : juillet-août
Zones : 4-9
Exposition : soleil
Sol : vaseux, sol semi-riche, pauvre en nutriments, sol salin, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en mars-avril à l’extérieur
Usages : comestible (fleurs, feuilles, racines)
Chou marin. Photo de Wikipedia.
Dioscorea batatas
Dioscorea batatas
Hauteur : 240-300 cm
Couleur : blanc, rose pâle
Mois : septembre-octobre
Zones : 5-11
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en mars et avril sous serre chauffée et recouvert
Usages : comestible (fruits, racines), médicinal.
Remarques : plante grimpante, stimule l’estomac, tonique pour les reins et les poumons, hyperthyroïdie, diabète, perte de poids, asthme
Igname de Chine
Ephedra sinica
Ephedra sinica
Hauteur : 30-45cm
Couleur : blanc
Mois : août-septembre
Zones : 5-11
Exposition : soleil
Sol : sol alcalin, semi-riche, drainé, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’extérieur en automne ou après les dernières gelées, à l’ intérieur après les premières gelées,
Usages :  asthme, stimulant cardiaque et neuronal
Ephèdre ou dragon des sables. Photo de Richters
Epilobium angustifolium f. album
Epilobium angustifolium f. album
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages :
Heracleum spondylium
Heracleum spondylium
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages : comestible
Photo de Flick
Hesperis matronalis
Hesperis matronalis
Hauteur : 80 cm
Couleur : rose, violet, blanc
Mois : mai-juillet
Zones : 4-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : humide et bien drainé préféré, pH neutre à alcalin
Multiplication :
Usages : comestible (feuilles, graines), médicinal, huile essentielle, attire papillons et abeilles, ornemental
Julienne des dames
Hibiscus syriacus
Hibiscus syriacus
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones : 5-9
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages : comestible (fleur, feuille, racine; huile)
Photo de Wilson Nursery
Levisticum officinale
Levisticum officinale
Hauteur : 180 cm
Couleur : vert, jaune
Mois : juillet-août
Zones : 5-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : humide, bien drainé préféré, tout pH
Multiplication :
Usages : comestible (feuilles, fleurs, tiges, racines, graines), médicinal (tonique digestif et respiratoire, antispasmodique, carminatif, diaphorétique),huile essentielle,attire les abeilles
Livèche
Oenothera biennis
Oenothera biennis
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol : graveleux, sec, bien drainé
Multiplication :
Usages : naturaliser, fleur comestible,attire les abeilles et papillons. Onagre
Physalis ixocarpa
Physalis ixocarpa
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages : comestible (fruit)
Tomatillo. Photo de Seed Terra
Physalis peruviana
Physalis peruviana
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : jaune pâle et violet
Mois : juillet-octobre
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : pH 5,1 à 6, sol semi-riche à pauvre, vaseux, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’intérieur 8 semaines avant le premières gelées, greffe
Usages : comestible, médicinal, fleurs pollinisées par les abeilles et le vent, jus contre les douleurs intestinales.
Cerise de terre, alkékenge ou coqueret du Pérou
Satureja montana
Satureja montana
Hauteur : 15-30 cm
Couleur : rose
Mois :
Zones : 5-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,6 à 7,5, sol semi-riche à pauvre, drainé, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en avril sous serre
Usages : comestible (feuilles, condiment, thé), médicinal.
Remarques : stimulant digestif, antiseptique, contre colique et flatulence, désordre menstruel. Danger : ne pas consommer par les femmes enceintes.
Sarriette des montagnes ou sarriette vivace
Scorzonera hispanica
Scorzonera hispanica
Hauteur : 100 cm
Couleur : jaune
Mois : juin-septembre
Zones : 5-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : sol semi-riche, vaseux, drainé, pH alcalin, hmide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis au printemps
Usages : comestible (feuilles, fleurs, racines, café)
Salsifis noir. Photo de wikipedia
Stevia rebaudiana
Stevia rebaudiana
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc
Mois :
Zones : 8-11
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 6,5, sol semi-riche, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’intérieur après les premières gelées
Usages : écologique (attire les abeilles, les papillons et les oiseaux), comestible (feuilles).
Remarques : pour les vertiges, nausées, maux de tête, flatulence, douleurs musculaires, ne pas utiliser par les personnes diabétiques, hypertension.
Stevia ou Herbe à sucre
Urtica dioica subsp. dioica
Urtica dioica subsp. dioica
Hauteur : 120-180 cm
Couleur : vert
Mois : mai-juin
Zones : 3-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’extérieur en automne ou en serre au printemps
1 gramme pour $16,00
Usages : comestible (*****/5)
(jeunes feuilles et pousses ou séchées, -tisane, soupe, légume, tartine, pesto, beurre, gratin, quiche-, bière, huile)
médicinal (*****/5)
pour l’anémie, régénère et nettoie le sang, tonique, laxatif, diurétique, eczéma, problème de peau, douleur arthritique, anti-asthme, sciatique, rhumatisme, hémorroïdes…
autres usages colorant, compost
Ortie
 ============

 


==============

 

 

pour voir nos catalogues Pour commander, envoyez un email avec les noms des sortes que vous desirez : majella.larochelle@gmail.com . Je vous confirmerez le total de votre commande.
toutes nos semences  : http://www.mlarochelle.net/projets/catalogue/artALp.php?C_cat=nm8&Jardins=
pour nous suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/SemencesAlpines?fref=ts
qui est Majella Larochelle : http://mlarochelle.net/a-propos/
Allium ursinum
Allium ursinum
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : blanc
Mois : avril-juin
Zones : 4-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : vaseux, drainé, humide, pH 5,6 à 6,5, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis au printemps en serre
Usages : couvre-sol à l’ombre, comestible (***** fleurs, feuilles (pesto), racines, vinaigre aux boutons floraux), écologique (attire les abeilles), médicinal (***.., bienfaits de l’ail).
Remarques : contre l’hypertension et le cholestérol, antiasthmatique, stimulant, diurétique, antiseptique, lavement, le jus aide à perdre du poids
Ail des ours
Camassia quamash
Camassia quamash
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : bleu-violet, bleu pâle à bleu profond
Mois : mai-juin
Zones : 3-8
Exposition : soleil
Sol : pH 6,1 à 7,8, humide, vaseux, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide
Usages : comestible (*****/5)racine crue, cuite, séchée -pain, gâteau, légume comme une patate douce, salade, condiment, mélasse…
médicinal. (*/5)aide aux naissances
autres : attire les abeilles, ornementale (pré fleurie, massif…)
Camassie de Cusick ou Camash. Petite camas ou jacinthe des Indiens. Photo de Wikipedia
Campanula takesimana
Campanula takesimana
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : rose
Mois : mai à juillet
Zones : 4-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,6 à 8,5, sol semi-riche, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en mai-juin (2 à 4 semaines)
Usages : donne du nectar et du pollen : miel ambré, comestible (fleurs, feuilles, racines)
Campanule coréenne
Crambe maritima
Crambe maritima
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc
Mois : juillet-août
Zones : 4-9
Exposition : soleil
Sol : vaseux, sol semi-riche, pauvre en nutriments, sol salin, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en mars-avril à l’extérieur
Usages : comestible (fleurs, feuilles, racines)
Chou marin.Photo de Wikipedia.
Ephedra sinica
Ephedra sinica
Hauteur : 30-45cm
Couleur : blanc
Mois : août-septembre
Zones : 5-11
Exposition : soleil
Sol : sol alcalin, semi-riche, drainé, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’extérieur en automne ou après les dernières gelées, à l’ intérieur après les premières gelées,
Usages :
Remarques : asthme, stimulant cardiaque et neuronal
Ephèdre ou dragon des sables. Photo de Richters
Hablitzia tammoides
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones : 4-8
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages : comestible, grimpant
Hippophae rhamnoides
Hippophae rhamnoides
Hauteur : 240-300 cm
Couleur : vert-jaune
Mois : septembre-octobre
Zones : 3-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 6,5, sol semi-riche à pauvre, vaseux, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide et ensoleillée
Usages : ornementale, comestible (fruit à meilleur goût cuit, jus, liqueur, huile, marmelade d’orange à l’argousier, vinaigre à l’argousier, tartinade de chocolat à l’argousier…), médicinal (cicatrisant, anti-cancer, anti-cardiaque, capsules, gelées, pommades, onguents…), cosmétique, teinture, ….
Remarques : huile à appliquer contre les brûlures, problème cardiaque, maux d’estomac, maladies intestinales, contient la vitamine A, C, E
Argousier ou baies aux faisans, cheval luisant. 30 gr./paquet
Lonicera edulis
Lonicera edulis
Hauteur : 200 cm
Couleur :
Mois : avril-mai
Zones :
Exposition : soleil
Sol : humide préféré, tout pH
Multiplication :
Usages : comestible (fruits)
Chèvrefeuille bleu. Photo de wikipedia
Matricaria chamomilla
Matricaria chamomilla
Hauteur : 15-30 cm
Couleur : blanc
Mois : juin-août
Zones : 2-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 7,5, sol semi-riche à pauvre, vaseux, sec à frais
Remarques : : occasionnellement
Multiplication : semis à l’extérieur en automne ou après les dernières gelées, à l’ intérieur après les premières gelées
Usages : comestible (tisane), médicinal (digestif, réduit la tension nerveuse, anti-inflammatoire, antiseptique)
Camomille allemande. Photo de wikipedia
Myrrhis odorata
Myrrhis odorata
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : blanc
Mois : mai-juin
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Multiplication : semis à l’extérieur à l’automne
Usages : comestible (****/5) (racines crues ou cuites, feuilles crues -salades et crudités, omelettes et potages- ou cuites (saveur d’anis), graines, tisane -feuilles fraîches ou séchées), tarte aux fruits), médicinale (***/5)(antiseptique, expectorant contre la toux et les flatulences, stimule l’estomac, cataplasme de racines sur les morsures de chien.) autre utilité : avec les feuilles ou les graines, polir le bois lui donnant un arôme, surtout pour le chêne
Cerfeuil musqué
Sambucus nigra
Sambucus nigra
Hauteur : 600-900 cm
Couleur : blanc
Mois : juin-juillet
Zones : 4-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : sol alcalin, humide, vaseux.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’intérieur avant les premières gelées
Usages : écologique (attire les abeilles, les papillons et les oiseaux), comestible (fruit).
Remarques : tolère la pollution, fleurs hermaphrodites, teinture avec les fleurs.
Danger : mildiou, araignées, point sur feuilles, chancre, pucerons, fleurs et tiges sont indigestes (intoxication).
Grand sureau. Photo de wikipedia
Schisandra chinensis
Schisandra chinensis
Hauteur : 470-600 cm
Couleur : blanc crème
Mois : août-octobre
Zones : 4-10
Exposition : ombre
Sol : très humide, drainé, vaseux, sol semi-riche
Remarques : : arroser souvent
Multiplication : semis à l’automne dans une atmosphère froide
Usages : comestible (feuilles, fruits), médicinal.
Remarques : sédatif, stimulant sexuel, stress, tonique.
Baies aux cinq saveurs. Photo de Richters.

 

 

============



==============

 

Achillea millefolium
Achillea millefolium
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc
Mois : juin-septembre
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 7,5, sec, bord des chemins, vaseux, sol pauvre, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage : vert gris à l’aspect plumeux, odeur de camphreMultiplication : germe en 1-3 mois à 13-18 °C; ou après 2-3 semaines de froid à -5 °C : germe en 3-4 semaines à 10-15 °C; divisez une grosse touffe au printemps; bouturage de nouvelles tiges en juillet
Usages : médicinal, cicatrisant, comestible (tisane, condiment), naturalisé, massif, pré fleuri, attire les papillons, couvre-sol, substitut de pelouse (une tonte requise), bactéricide, aromatise la bière.
Remarques : plante ne donne pas de graines, fleurs stériles, supporte les sécheresses et les environnements maritimes.
Danger : en grosse quantité peut être sédatif et diurétique.
Achillée millefeuille
Agastache foeniculum
Agastache foeniculum
Hauteur : 30-60 cm
Couleur : pourpre
Mois : juin-septembre
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : drainé, sec à frais, sol semi-riche, sableux.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage : aromatique vert tendreMultiplication : germe en 1-2 semaines à 15-20° C, à la lumière bouture basale de la nouvelle pousse au printemps
Usages : culinaire, aromatique, plate-bande, massif.
Remarques : feuilles et tiges utilisées contre les brûlures.
Agastache fenouil ou Grande Hysope
Allium schoenoprasum
Allium schoenoprasum
Hauteur : 30-60 cm
Couleur : mauve
Mois : mai-juin
Zones : 5-11
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, sec à frais, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide
Usages : plate-bande, rocaille, fleurs fraîches comestibles, cuisine, champ fleuri, potager, toit vert extensif, pré fleuri, attire les papillons.
Remarques : fleurs hermaphrodites, plante autofertile.
Danger : toxique en trop grande quantité, les chiens y sont plus sensibles, racines comestibles.
Ciboulette
Althaea officinalis
Althaea officinalis
Hauteur : 120-180 cm
Couleur : blanc rose
Mois : juillet-septembre
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : sec à frais, sol alcalin, sol semi-riche, vaseux, pH 6,1 à 7,8.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps ou automne dans une atmosphère froide
Usages : médicinal, comestible (feuilles, racines)
Guimauve.
Amelanchier arborea
Amelanchier arborea
Hauteur : 400-600 cm
Couleur : blanc
Mois : mars-avril
Zones : 4-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide voire neutre (5,6 à 7,5), humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : greffe, semis à l’extérieur en automne
Usages : écologique (attire les abeilles), médicinal, comestible
Remarques : supporte la pollution et un terrain argileux.
Danger : mildiou, taches sur les feuilles.
Amélanchier arborescent.
Amelanchier bartramiana
Amelanchier bartramiana
Hauteur : 180-240 cm
Couleur : blanc
Mois : mars-avril
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide voire neutre (5,6 à 7,5), humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier.
Feuillage : vert-bronzeMultiplication : semis dans un pot à l’extérieur dans une atmosphère froide
Usages : comestible (fruit).
Remarques : fleurs hermaphrodites, pollinisées par les abeilles.
Amélanchier boréal
Amelanchier canadensis
Amelanchier canadensis
Hauteur : 600-900 cm
Couleur : blanc
Mois : mars-avril
Zones : 3-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide voire neutre (5,6 à 7,5), humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : greffe, semis à l’extérieur en automne ou en serre en hiver
Usages : médicinal, comestible (fruit).
Remarques : fleurs hermaphrodites, pollinisées par les abeilles.
Amélanchier du Canada
 
Amphicarpaea bracteata
Amphicarpaea bracteata
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : lilas pâle
Mois : août-septembre
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : vaseux, pH alcalin, humide, sol semi-riche, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : tremper pendant 12 heures avant semis au printemps
Usages : écologique (attire les abeilles, les oiseaux et les papillons), comestible (racines, graines), médicinal
Haricot de terre
Apios americana
Apios americana
Hauteur : 470-600 cm
Couleur : marron-rose
Mois : juin-septembre
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide, sol semi-riche, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis après les premières gelées, division des rhizomes, tubercules, bulbes
Usages : comestible (racine, graine), médicinal
Patate en chapelet
Arctium lappa
Arctium lappa
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : fuchsia, bleu-violet
Mois : juillet-août
Zones : 2-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : vaseux, pH alcalin, humide, sol semi-riche, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis en hiver en serre, extérieur en automne
Usages : comestible (feuilles, racines, graines, tiges), médicinal.
Remarques : L’ingestion des cheveux des graines est toxique, interdit aux femmes enceintes, risque d’allergie.
Bardane officinale ou commune
Arctostaphylos uva-ursi
Arctostaphylos uva-ursi
Hauteur : 30-45cm
Couleur : blanc et rose pâle
Mois : juin-septembre
Zones : 3-8
Exposition : soleil
Sol : pH 6,1 à 6,5, sol semi-riche, pauvre en nutriments, humide, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis sous serre 2-3 mois à 15’C
Usages : écologique (attire les abeilles, les oiseaux et les papillons), comestible (fruit, tisanes), médicinal.
Remarques : infusion de feuilles contre les infections urinaires, feuilles persistantes.
Danger : interdit aux femmes enceintes, réduirait l’arrivée de sang au foetus, ingérer en grosse quantité peut causer vomissement, nausée, convulsion suivie d’un effondrement.
Raisin d’ours
Asclepias incarnata
Asclepias incarnata
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : rose foncé
Mois : juillet-août
Zones : 3-9
Exposition : soleil avec mi-ombre en après-midi
Sol : frais à humide, trempé
Feuillage : acuminéMultiplication :
Usages : naturalisé, attire les papillons et les abeilles, fleur comestible, odorant, écologique (attire les abeilles et les papillons, le monarque…)
Asclépiade incarnate
Asclepias syriaca
Asclepias syriaca
Hauteur : 45-50 cm
Couleur : rose lilas
Mois : juillet-août
Zones : 3-9
Exposition : soleil avec ombre en après-midi
Sol : pauvre, drainé, mésique
Feuillage :Multiplication : division au printemps
Usages : naturalisé, écologique (attire les abeilles et les papillons, le monarque…)
Asclépiade commune
Asclepias tuberosa
Asclepias tuberosa
Hauteur : 50-70 cm
Couleur : orange intense
Mois : juillet-août
Zones : 3-9
Exposition : soleil
Sol : endroit plus sec, terre légère ou lourde
Feuillage : étroit, linéaireMultiplication : germe facilement à la température de la pièce
Usages : sert comme fleur coupée, fleur comestible, écologique (attire les abeilles et les papillons).
Remarques : plante hôte du papillon monarque
Asclépiade tubereuse
Asparagus officinalis
Asparagus officinalis
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : jaune-vert
Mois : juin-juillet
Zones : 2-9
Exposition : soleil
Sol : tout pH, vaseux, drainé, semi-riche, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis après les premières gelées, division des rhizomes, tubercules, bulbes
Usages : comestible (miel blanc, café, tige), médicinal
Asperge
Campanula glomerata
Campanula glomerata
Hauteur : 30-45cm
Couleur : violet foncé
Mois : été
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 7,5, vaseux, sol semi-riche, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide
Usages : comestible (donne du nectar et du pollen : miel ambré, fleurs, feuilles)
Campanule à fleurs agglomérées
Chenopodium bonus-henricus
Chenopodium bonus-henricus
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : vert
Mois : mai-septembre
Zones : 4-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, vaseux, humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : en divisant les racines
Usages : comestible (feuilles, fleurs, graines), médicinal.
Remarques : plante diffusée dans les lacs pour tuer les poissons avec saponine et acide oxalique, colorant.
Danger : dangereux pour personnes avec rhumatisme, goutte, arthrite, calculs rénaux, hyperacidité, une bonne cuisson permet de détruire la saponine et l’acide oxalique (élément toxique).
Chénopode bon Henri
Cichorium intybus
Cichorium intybus
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : bleu ciel
Mois : juillet-octobre
Zones : 3-8
Exposition : soleil
Sol : sol alcalin, vaseux, sol semi-riche, drainé, humide
Remarques : : arroser souvent
Feuillage :Multiplication : semis en mai-juin
Usages : comestible (fleurs, feuilles, racines, café), médicinal, attire les abeilles.
Remarques : les racines réduisentt le rythme cardiaque, la goutte, le rhumatisme; les feuilles et racines sont diurétiques, laxatives, toniques, digestives.
Chicorée ou barbe-de-capucin
Hippophae rhamnoides
Hippophae rhamnoides
Hauteur : 240-300 cm
Couleur : vert-jaune
Mois : septembre-octobre
Zones : 3-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 6,5, sol semi-riche à pauvre, vaseux, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide et ensoleillée
Usages : comestible (fruit, huile), médicinal, cosmétique.
Remarques : huile à appliquer contre les brûlures, problème cardiaque, maux d’estomac, maladies intestinales, vitamine A, C, E et acide gras, crème et dentifrice.
Danger : ne pas utiliser pour les femmes enceintes.
Argousier ou baies aux faisans, cheval luisant
Humulus lupulus var. lupulus
Humulus lupulus var. lupulus
Hauteur : 360-470 cm
Couleur : crème
Mois : juillet-août
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier, supporte la sécheresse.
Feuillage :Multiplication : germe en 3 semaines à 20 °C après une période de stratification de 6 semaines à -4 °C. , après les dernières gelées, greffe
Usages : comestible (feuilles, racines, boisson, thé), médicinal.
Remarques : effet apaisant corps et esprit, stimule la digestion, les cheveux des fruits contiennent de la lupuline qui est sédative et hypnotique, augmente le flux de lait de la mère allaitant.
Danger : irritation de la peau, des yeux et allergie, ne pas utiliser pour les femmes enceintes.
Houblon
Hypericum perforatum
Hypericum perforatum
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : jaune
Mois : mai-août
Zones : 3-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH alcalin, sol semi-riche, vaseux, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps ou en automne sous serre
Usages : comestible (thé), médicinal.
Remarques : stimulant, diurétique, digestif, incontinence enfantine, la teinture de fleurs est un cataplasme pour les brûlures.
Danger : ingestion de la plante ou le contact avec l’écorce rend certaines personnes photosensibles et provoque problèmes gastro-intestinaux, des allergies et de la fatigue. Prendre avec des médicaments peut causer un coma.
Millepertuis ou herbe à mille trous
Maianthemum racemosum 

Maianthemum_racemosa05g (1)
Hauteur : 30-45 cm
Couleur : blanc
Mois : juin-juillet
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,1 à 6,5, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis sous serre en hiver, à l’extérieur après les dernières gelées
Usages : comestible (feuilles, fruits), médicinal.
Remarques : mâcher la racine augmenterait la fertilité, fruits comestibles, gelée.
Smilacine à grappe

Maianthemum stellatum
Maianthemum stellatum
Hauteur : 30-45cm
Couleur : blanc
Mois : mai-juin
Zones : 3-7
Exposition : ombre à mi-ombre
Sol : pH 5,1 à 6,5, sec à frais, sol semi-riche, vaseux, matière organique.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis à l’extérieur à l’automne
Usages : écologique (attire les abeilles, les oiseaux et les papillons) fruits, feuilles et racines comestibles, gelée.
Remarques : analgésique, antiseptique
Muguet ou fleur de mai
Malva moschata
Malva moschata
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc ou rose
Mois : juin-septembre
Zones : 3-10
Exposition : soleil
Sol : pH 6,1 à 7,8, vaseux, sol semi-riche, drainé, humide
Remarques : : arroser souvent
Feuillage :Multiplication : semis à l’intérieur après les premières gelées, à l’extérieur après les dernières gelées en automne
Usages : écologique (attire les oiseaux, abeilles et papillons), comestible (fleurs, feuilles, graines, condiment, thé), médicinal.
Remarques : fleurs hermaphrodites pollinisées par les abeilles, fleurs et feuilles anti-inflammatoires (voies respiratoires, système digestif et urinaire), laxatif.
Danger : les graines, fleurs et feuilles sont comestibles.
Mauve musquée
Monarda punctata
Monarda punctata
Hauteur : 30-60 cm
Couleur : jaune, blanc, tachetée de pourpre
Mois :
Zones : 3-9
Exposition : plein soleil
Sol : sablonneux, calcicole, sec
Feuillage :Multiplication :
Usages : attire les papillons et les abeilles
Monarde ponctuée
Myrrhis odorata
Myrrhis odorata
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : blanc
Mois : mai-juin
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis à l’extérieur à l’automne
Usages : comestible (racines, feuilles, graines, thé), médicinal.
Remarques : contre la toux et les flatulences, stimule l’estomac, cataplasme de racines sur les morsures de serpent et de chien.
Cerfeuil musque
Nasturtium officinale
Nasturtium officinale
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : blanc
Mois : mai-octobre
Zones : 3-11
Exposition : soleil
Sol : sol alcalin, très humide, sablonneux, sol semi-riche
Remarques : : arroser souvent, peut croître dans l’eau
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans pot immergé de moitié
Usages : comestible (feuilles, graines, condiments), médicinal, cosmétique
Remarque : la cuisson des feuilles permet la destruction de toute intrusion de parasites.
Cresson de fontaine
Origanum vulgare
Origanum vulgare
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : pourpre et blanc
Mois : juillet-août
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : sol semi-riche, pauvre en nutriment, vaseux, drainé, sol alcalin, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au début printemps
Usages : écologique (attire les oiseaux, les papillons et les abeilles), comestible (feuilles, condiments, thé), médicinal.
Remarques : agit sur le système respiratoire et digestif, douleur menstruelle, tonique, douleur aux dents.
Danger : ne pas utiliser pour les femmes enceintes.
Origan
Symphytum officinale
Symphytum officinale
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : violet, mauve
Mois : juin-juillet
Zones : 4-9
Exposition : soleil
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps ou automne dans une atmosphère froide
Usages : comestible (feuilles), médicinal.
Remarques : cataplasme pour maladies de peau.
Danger : perte d’appétit, douleurs abdominales, vomissements.
Grande consoude
Thymus serphyllum 
Thymus serphyllum Magic Carpet
Hauteur : 2-5 cm
Couleur : rouge carmin à rose mauve
Mois : juillet-août
Zones : 2-8
Exposition :
Sol : riche, humifère, humide, sablonneux
Feuillage : luisantMultiplication :
Usages : terrain sablonneux humide, substitut de pelouse, attire les abeilles
Urtica dioica
Couleur : vert
Mois : mai-juin
Zones : 3-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’extérieur en automne
Usages : comestible (feuilles, huile), médicinal.
Remarques : anémie, nettoie le sang, tonique, diurétique, eczéma, pour problème de peau, douleur arthritique, sciatique, rhumatisme.
Danger : ne pas prendre par les femmes enceintes, choisir jeunes feuilles seulement, interaction avec drogues a un effet sur système nerveux.
Ortie

 

LE SEMIS

Tout débute avec la fabrication d’un jouet : le sifflet. Vers l’âge de 9 ans, il fallait trouver dans la nature le matériel pour fabriquer un jouet : le sureau. Pour trouver cette plante, on traversait une forêt ou le quatre-temps (Cornus canadensis) poussait à l’ombre; cette plante était très utile pour apaiser sa faim. Un peu plus loin, dans un habitat moins xérique, poussait la clintonie boréale (Clintonia borealis), avec ses fruits bleus luisants qu’il ne fallait pas toucher à cause de sa toxicité. Je suivais mon ‘grand frère’ qui se dirigeait vers un endroit à sol plus frais où poussait le sureau.

Pour fabriquer un sifflet avec le sureau, on a choisi une section droite de la tige, sans nœud, et d’une longueur de 5 à 6 pouces de longueur et d’un demi-pouce de diamètre. Avec un clou de 6 pouces emprunté à mon père, on évidait en poussant l’intérieur liégeux de cette tige. Ensuite, il y avait un glissement d’écorce… Tout au long du parcours et de retour à la maison, il n’y a pas un moment où mon aîné ne m’instruisait pas de la rare biodiversité de l’Abitibi : un oiseau par-ci, un crapaud par-là, un champignon comestible…

L’été nous allions aux bleuets et l’automne nous récoltions le pimbina (Viburnum edule) pour que maman fasse de la gelée.

En 1955, nous déménageons à Rigaud, 500 km plus au sud, mais à 3 zones de rusticité plus chaude, (de zone 2 à zone 5, note de la carte de rusticité). C’est là que je découvre mon premier nid de colibri qui venait de s’abreuver sur une lobélie (Lobelia cardinalis), mon premier polatouche planant d’arbre en arbre, mon premier crapet-soleil, le premier cypripède royal immortalisé sous un globe de verre par le Père Louis Genest c.s.v., professeur au Collège Bourget de Rigaud, fondateur du camp des jeunes écologistes du Centre écologique de Port-au-Saumon.

La montagne de Rigaud recelait une variété de biotopes, une faune abondante : le cerf de Virginie, la salamandre maculée. Plusieurs oiseaux y séjournent, dont le grand pic, le dindon sauvage, la gélinotte huppée, le hibou, la chouette…. Durant ces années d’apprentissage, avant l’âge de 12 ans, j’étais fier d’avoir coché sur une liste 162 sortes d’oiseaux.

 

LA PRÉ-ÉMERGENCE

C’est au cours des 6 années de mon secondaire et du collégial à Montréal que j’ai pu pratiquer ma curiosité et une rigueur scientifique; certains professeurs m’encourageaient à déborder ma recherche dans les forêts avoisinantes d’une institution d’enseignement. J’ai apprivoisé la langue latine en classe et en nature pendant ce temps. Vivant alors à Montréal, je fréquentais le Cercle des jeunes naturalistes, l’ACFAS… et souvent les rencontres avaient lieu au Jardin botanique de Montréal. Je commençais à réaliser que je ne savais pas ce que je ne savais pas.

LE MENTOR

Mon premier emploi fut avec les organismes les plus petits de la microbiologie sous la direction d’un des plus grands biologistes au Québec : Georges Préfontaine, inspirateur de la trempe de Marie-Victorin, Pierre Dansereau et Jacques Rousseau.

L’ABQ le cite : La biologie au Québec a été forgée par quelques pionniers dont Georges Préfontaine et Pierre Dansereau, qui demeurent des modèles très inspirants

Il m’a permis d’être en contact avec les biologistes de cette époque des années 60.

 

LE POUCE NOIR

Ensuite, pendant plus de sept ans, un nouvel emploi me prépare à l’horticulture. Comme soutien technique pour le département de recherche à Agriculture Canada, j’analyse en laboratoire les différents types de sols et le contenu chimique des feuilles de tabac. À travers ce travail routinier, il faut meubler mes temps libres en étudiant à l’université de Guelph. Tout en m’intéressant à la génétique et à l’hérédité, j’obtiens un certificat en horticulture avec cette université en touchant la pomologie, la physiologie, la pédologie, l’édaphologie, le design en aménagement paysager, l’entomologie, la pathologie, la floriculture, l’entreposage de matériaux vivants, l’identification des plantes, la participation aux expositions agricoles et l’entrainement des juges…

Cet employeur vient à reconnaître que j’ai acquis des connaissances suffisantes pour opérer dans les spécialités des domaines suivants :

  • Chimie analytique en phytotechnie et dans la science du sol
  • Langage informatique COBOL et statistiques de recherche
  • Taxonomie des insectes
  • Ornithologie
  • Physiologie des plantes
  • Relevé des maladies et prédateurs en agriculture
  • Bactériologie, mycologie, parasitologie et épidémiologie

 

Mes lectures et mes excursions sont alors orientées sur tout ce qui est nature et environnement. Chez moi, je cultive et crée des hybrides de la violette africaine comme passe-temps, en même temps que je teste les effets de mutagènes chimiques sur les gènes de cette plante. L’enregistrement des cultivars que j’ai créé se fait avec la AVSC (African Violet Society of Canada).

Avec les rumeurs de fermeture de cette ferme expérimentale du Ministère de l’Agriculture du Canada, je décide de mettre en pratique ce que j’ai appris et je pars avec mon petit baluchon de connaissances acquises en horticulture.

 

LE POUCE VERT

Dans les années 70, pour survivre à son compte, Il faut créer la demande en aménagement paysager. L’horticulture moderne n’étant pas encore populaire dans la région est de Montréal, je crée ma propre pépinière de production réduisant ainsi les coûts d’achats de matériel vivant provenant de l’Ontario. Pour réussir la propagation de plantes, je dois mettre en pratique les principes théoriques acquis sur la division végétative, la greffe, le marcottage. Je suis également des cours de perfectionnement :

  • À l’institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe : rocaille et vivaces
  • Au jardin botanique de Montréal : production en pépinière
  • À la SAJIB : les plantes indigènes comestibles, le bonsaï…
  • Fondation Henri Bernard : arboriculture et arbres à noix
  • À la commission scolaire de Laval : la décoration en aménagement paysager

Les associations et responsabilités :

À partir de 1975, je m’implique auprès de certaines associations :

  • Pierre Bourque alors horticulteur en chef au JBM de suggère de m’impliquer auprès de la S.A.J.I.B : c’est ainsi que je donne quelques cours, gère leur banque de semences principalement récoltées dans la collection de plantes au JBM.
  • Il y a eu aussi un comité des Floralies pour 1980. Pendant 2 ans, je fourni mon apport à ce comité et voyage près de Paris en 1979 aux Floralies Internationales; le Québec avait un kiosque créé par Milan Havlin. Je côtoie alors Daniel Fortin, Desnoyers, Desvoyault, Tony Huber.
  • Paul Pouliot, alors chroniqueur à La Presse, me demande de fonder une société pour les amateurs de violettes africaines.
  • Paysage Québec tenait ses rencontres annuelles en région métropolitaine, j’assiste à la première rencontre de fondation de Botanix, bébé issu de RONA.

 

Les cours donnés :

Ce que tu as appris, on te demande de le partager.

  • Rocailles (1978) : Guy Hains et Daniel Séguin, pour qui on a créé un jardin d’expérimentation, d’apprentissage et d’expérimentation à Saint-Hyacinthe, me demandent de donner quelques cours après qu’ils ont vu un reportage à la Semaine verte sur comment je concevais la réalisation de jardins de rocaille, genre de jardins que je répandais de Repentigny à Ville Saint-Laurent, en ne négligeant pas Laval et Longueuil.
  • Design naturel en aménagement paysager (1976-1979), au Jardin Botanique de Mtl : j’ai eu la chance d’avoir comme élèves Jean-Pierre Devoyault qui partira le Jardin de Jean-Pierre, Michel Corbeil qui fonde La Maison des Vivaces en 1980, Ronald Leduc qui offrira des chroniques à l’émission Fleurs et Jardins de Radio-Canada…
  • Horticulture de base et propagation avancée : au collège Bois-de-Boulogne, JBM (SAJIB)

 

Les réalisations en aménagement paysager : (1973-1979)

  • Boulingrin à Pierrefonds
  • Hotel Le Rigaud, Mtl, coin Sherbrooke et Berri
  • École des Hautes Études commerciales à Mtl
  • Radio-Canada, en collaboration avec Milan Havlin
  • L’aménagement autour d’une piscine (Decormag)

 

Les ressources humaines en aménagement paysager :

Au sein de mon bureau d’études en aménagement paysager j’ai eu la chance de guider quelques architectes paysagistes, certains ont atteint une notoriété internationale :

  • Lise Cormier (Mosaïcultures Internationales de Montréal)
  • Lena P.,
  • Edgar Tissot,

 

L’entreprise atteint 32 employés au plus fort de son existence.

 

MES PAYSAGES INTÉRIEURS

Pendant que cette fébrilité horticole m’envahit, je me retrouve en fin de semaine et parfois en semaine au JBM, à l’Alpinum ou à la bibliothèque où Pierre Bourque me remarque et me questionne sur mes intérêts. Je lui souligne que le jardin possède beaucoup de plantes de rocaille non disponibles sur le marché canadien me questionnant en même temps sur la disponibilité d’approfondir mes connaissances dans ce domaine. Il me répond que si je veux approfondir ce sujet, il faut que je m’expatrie en Europe ou aux E.U., ce que je fais par la suite.

 

À la conquête de l’Ouest

Après un an de visites de jardins botaniques et de préparation autour  de Washington, DC, j’établis ma demeure à Portland, Oregon pendant 3 ans. Près des monts Hood et Saint Helen, de la chaîne de montagnes Cascades, de la rivière Columbia, Siskiyou Rare Plant Nursery, Monrovia Nursery à Dayton, Iseli à Boring…

Avec le livre Flora of the Pacific Northwest: An Illustrated Manual by C. Leo Hitchcock, Arthur Cronquist, j’étudie la flore subalpine et alpine du Nord-Ouest de l’Amérique pendant mes fins de semaine de 2-3 jours. Je suis souvent à la bibliothèque de la ville où je photocopie plus de 700 feuilles sur les plantes alpines. J’assiste assidûment aux réunions du chapitre local de la NARGS (North American Rock Garden Society) internationale et je me rends aux visites ponctuelles de jardins de membres.

Question de me faire la main à la culture des plantes alpines, j’étudie en haute montagne les différents substrats de culture : sol alcalins, sol de volcan, perlite, tuf, roche plume (Feather rock), lave, pierre ponce…

Après 2 ans de familiarisation avec la flore endémique du Pacifique Nord-ouest, j’ai eu l’occasion de mettre à profit mes connaissances de la flore internationale : Leach Garden.

La ville de Portland avait reçu en don les 9 acres de la propriété de Jacob Johnson et Lilla Leach, grands introducteurs de plantes asiatiques et découvreurs de 5 plantes nouvelles, dont un arbuste vieux qui datait de 10 millions d’années. Il me fallait inventorier leur propriété qui contenait plus de 2 000 sortes de plantes de tous les pays; j’étais alors le seul botaniste horticulteur à Portland qui voulait relever ce défi. Ce que je fis et ma petite contribution favoriseront la création d’un jardin botanique encore très utilisé de nos jours pour l’éducation et la sensibilisation à la nature.

 

L’INCUBATION : Alpina Research :

Fondé en 1975, l’ONG Alpina Research devient une institution de d’enseignement et de recherches dans les années 80. J’écris dans leurs bulletins sur l’hybridation des Campanula et autres alpines pendant plus de 6 ans. Ce qui me permet de percer à l’internationale, d’échanger avec les spécialistes de plantes alpines de beaucoup de pays nordiques. J’assiste à une formation avec cette institution qui devait être assimilée plus tard par l’université du nord de l’état de Washington à Seattle, WA, E.U.. Les cours dispensés alors (1982-1985) étaient :

Collection of Natural Products Data
Developmental Biology
Ecology and Evolution
Global Ecology and Biogeography
Introduction to Environmental Studies
Nordic Botany
Plant Classification and Taxonomy
Plant Growth and Development
Plant Physiology, Environmental
Plants and the Environment
Scientific Writing
Seed Dormancy, Metabolism and Modeling

 

En fin de semaine et en période d’été, je suis des cours d’appoint en horticulture:

Light and Plant Development
Flower Biology and Plant Breeding
Plant Pathology, Intermediate
Seed Development, Dormancy and GerminationCe dernier cours est un des plus révélateurs dans ma vie caril me permettra d’apprendre d’arriver à écrire un protocolesur un moyen sur de faire germer toute semence viable.
Alpine Flora of Colorados
Arctic Flora of Alaska
Endemic species of Cascades Range
Forest Pathology
Grassland Science
Laboratory Experience in Plant Biology
Molecular Mechanisms of Photosynthesis
Plant Anatomy: Meristems, Cells, and Tissues of the Plant Body,
Plant Disease Management
Weed Science, Advanced

 

En 1982, je publie mon premier volume sur les campanules.

En 1985, je deviens conservateur d’Alpina Research, inventaire floral de plus de 2000 sortes d’alpines, et j’accumule plus de 4 600 tests de germination dans mes fonctions.

On a beau étudier beaucoup, mais il reste qu’il faut être en contact avec les spécialistes. Alors, je pars pour Seattle où le foyer de l’horticulture est ardent. Je côtoie Judith Jones qui m’initie aux fougères, Sue Allen aux éricacées et les bureaux de Microsoft à quelques kilomètres de Seattle et avec qui je fais mes premières armes sur un PC. Je commence alors à compiler la description de ce qui deviendra ma BD de quelques 18 600 différentes plantes. Et c’était le temps de créer ma propre entreprise de semences et de plantes alpines : MAVER dont J.C. Raulston, Raleigh, NC parlera de nos 2 700 différentes sortes de graines : Je contribue à des projets de recherches, dont le USDA (United States Department of Agriculture, Agricultural Research Service), en fournissant des semences.

Dans mes temps libres, je publie un ‘ZONE FINDER’ 90 pages, outil pour trouver une zone de rusticité pour une vivace donnée aux E.U. Encore disponible chez Abebooks et Amazon. En 1990, cette entreprise prend le nom de ‘The Seed Source’ offrant alors plus de 7000 sortes de semences :  On en fait alors mention sur United Press comme un record en offre de semences.

Pendant les 6 années passées dans les montagnes de la Caroline du Nord, je côtoyais Peter Loewer, qui a été consacré l’écrivain horticole de l’année publie dans Seeds: The Definitive Guide to Growing, History, and Lore (1996) écrit : Majella Larochelle, a gentlemen of my acquaintance, has long been a seed collector. Everywhere he goes, the seeds are not far behind.

 

Peter, éditeur associé pour la revue Carolina Gardener relate dans cette revue la construction d’un jardin de mousse que j’ai créé. Il m’invite également à publier un article pour le BBG (Brooklyn Botanical Garden, Loewer, Peter. (1988). Ornamental Grasses – Brooklyn Botanic Gardens. Ed, Barbara B. Psch. Brooklyn, N.Y: Editorial Committee of the Brooklyn Botanical Gardens, Inc.) sur la germination des graminées :

 

Près des Carolines, sont les états du Tennessee et de Georgia. À Athens en Georgia, Michael Dirr (Director of the University of Georgia Botanical Garden) me demande de collaborer à son livre, Je lui fournis donc mes notes d’expérimentation sur la germination des espèces ligneuses, arbres et arbustes. Pendant ce temps, à Chattanooga, TN, les anciens propriétaires de Coca-Cola font preuve de philanthropie environnementale en fournissant quelques millions  pour ériger un ‘Aquarium-biosphère‘ en quelque sorte un hybride entre un aquarium et une biosphère. Mon mandat dans ce projet de 42 millions de dollars est de récréer autour des aquariums 2 genres de forêts : la forêt laurentienne et la forêt du sud TVA (Tennessee Valley Authority). Alors, pendant un long été, je dirige une équipe à ramasser sur les 2 000 acres de la propriété de M. Coca-Cola, plantes, sol, mousses et lichens que nous installons dans les forêts autour des aquariums.

Puisqu’on ne peut pas offrir des milliers de semences sans savoir à quoi servent ces plantes en question, il faut que je me renseigne sur les usages humains de ces plantes. Qui de mieux que Sandy Mush Herb Nursery pour m’initier à des centaines d’usages de ces plantes : humain, nourriture, médicinal, herbes aromatiques, aromathérapie, cosmétique, pharmaceutique, amérindien… Ensemble nous avons ajusté leur inventaire à 78 sortes de thym dont les goûts ou les arômes sont aussi variés que le basilic : chocolat, orange, pomme, thaï, camphre…

 

VIVE LE QUÉBEC … HORTICOLE

Dès mon retour au Québec, je visite plusieurs producteurs horticoles pour tâter le pouls de l’industrie, ce qui me permet d’estimer comment je peux apporter ici ce qui était présent ailleurs. Quelques constats de réponse en 1993 :

les plantes alpines,

la technologie de la semence, (protocole sur A à Z)

la culture des plantes indigènes

et la phytosociologie en botanique.

J’ai eu la chance de participer à un congrès international sur la vivace organisée alors par l’IQDHO. Puis j’assiste à la fondation de FloraQuebeca, (1996)  qui est une association vouée à la connaissance, à la promotion et surtout à la protection de la flore et des paysages végétaux du Québec.

 

les plantes alpines,

Pour faire connaitre au Québec les plantes alpines, je décide de publier 3 articles dans la revue horticole FLEURS PLANTES JARDINS :

  • Des plantes pour la rocaille
  • Un paysage miniature
  • La rocaille redéfinie

Dans la revue QUATRE-TEMPS du Jardin botanique de Montréal, 2 articles :

  • La multiplication des plantes alpines et de rocaille (vol. 22, no 1)
  • Les petits jardins dans les auges

D’autres publications suivent à l’internationale

 

Par la suite, FLEURS PLANTES JARDINS et Québec vert publiera 2 articles sur mon implication ‘alpine’ dans le monde horticole au Québec.

Depuis 20 ans, je cultive à Gatineau et propage donc les plantes alpines avec un jardin de démonstration offrant plus de 500 taxons. Étant le seul producteur au Québec, je me fais connaître à travers différentes sociétés, dont la SPARQ (Société de plantes alpines et de rocaille du Québec). Twitter, Facebook and Word Press permettent aux intéressés du Québec et à l’internationale de se renseigner sur ces plantes, car j’offre en ligne plus de 200 articles et pas moins de 4000 photos. Ce qui devient une source unique de se renseigner sur leur culture, identification, entretien, propagation, recherche… Plus d’une société horticole ont offert mes services de conférencier à leurs membres. Les horticulteurs écrivains au Québec et les jardiniers du Jardin botanique de Montréal me contactent périodiquement. Une base de données en ligne mène à 3 400 entrées dont on offre des photos sur 1 500 alpines et des données de multiplication sur plus de 500 plantes alpines.

En plus des écrits, Radio-Canada me présente un topo sur les plantes alpines en auges, et René Petit me cite comme une aventure commerciale privilégiée.

 

La technologie de la semence, (protocole sur pour réussir à germer toute semence viable)

Continuant de produire en testant toutes les semences, mon expertise vient à l’oreille de commerces qui cherchent des fournisseurs de semences : W.H. Perron, Horticulture Indigo, Thompson and Morgan, b-and-t-world-seeds, Gardens North, Benary et Jelitto en Allemagne, ce dernier étant le plus gros et le premier fournisseur mondial de semences de vivaces. Il n’en fallait pas plus pour que je sois victime de ma popularité : la demande était plus forte que la production.

==== à développer =========

Et les aspects que je connais et que je pourrais rattacher :

  • Horticulture forestière
  • Technologie de la semence : horticulture et botanique, pépinière de productions

 

Botanique-Marjo-0918-rb (2)

  • (session de formation en botanique)
  • Botanique et Phytosociologie : BD (base de données)

….

RÉALISATIONS (liste partielle)

============

Site Meter

==============

Que cherchez-vous sur notre site? – What are you looking for?

FOLLOW THE LINKS – CLIQUEZ SUR UN LIEN

Pour commander des semences d’alpines

  • PAGES AUXQUELLES VOUS POUVEZ VOUS ABONNER
  • RÉSEAUX SOCIAUX
  • Nous sommes sur facebook

Pour tout autre information: majella.larochelle@gmail.com

 

 

———————————-


Pour un substitut de pelouse nécessitant aucune tonte!


Pour acheter des semences – To buy seeds

—————————- ============

Site Meter



==============

Search
Categories
Links: