Réussir ses semis d’alpines

Pour les membres du groupe des Alpinegistes (abonnement ici) qui ont commandé des semences gratuites, voici quelques directives sur les façons de semer ces minuscules graines.

DISTRIBUTION DES GRAINES DU GROUPE DE ALPINEGISTES

Septembre 2020

En tant que membre en règle du groupe des Alpinégistes, voici comment semer les semences que vous avez choisies.

Maintenant quoi faire avec ces sachets de semences?

Si vous réussissez avec votre méthode courante, de changez rien à vos bonnes habitudes.

Mais dans le doute, vous pouvez :

  •  les semer à la mi-automne, quelque temps en novembre lorsque les gels s’intensifient et garder les pots à l’extérieur à l’abri des intrus (oiseaux, souris…) et de la température nuisible (pluie abondante et soudaine…). Personnellement, je place solidement un moustiquaire sur l’ensemble des pots.
    • Évidemment, le sol a été arrosé auparavant. Les semis passeront l’hiver sous la neige et commenceront à germer dès le début du printemps. Une couche froide à la mi-ombre est très utile pour les semis en autant que les mulots ne pénètrent pas sous le châssis. Le substrat de semis peut être du Pro-Mix. Cette méthode est essentielle pour les alpines qui bénéficient d’une période de stratification.
  • Mettre les sachets dans le frigo (plus ou moins à 5 °C) jusqu’au temps lorsque vous faites les semis au printemps. Pour de meilleurs résultats, placez les pots à quelques pouces de fluorescents durant 18 heures par jour. Si les semis cherchent la lumière, donner un quart de tout par jour au contenant.
  • Ne semez jamais à la volée directement sur la terre ou vous désirez que la plante pousse. Les alpines prennent plus de temps à pousser que le carottes. Parfois certaines sortes peuvent prendre jusqu’à 2 ans à germer. Pour vous guider sur la durée de germination des alpines, consulter ce fichier.

BONNE CHANCE!