Terre : définitions

Révision scientifique par Majella :

Définitions selon les informations glanées sur le WEB

Terre grasse :

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Mortier_de_terre

  1. Dans le Limousin, la terre argileuse, dite « tuf gras », appelée aussi terre grasse, 
  2. On appelle glaise, une terre grasse qui, étant pétrie, servait à retenir l’eau dans les bassins, réservoirs et fosses d’aisances
  3. On appelle torchis une terre grasse ou franche, détrempée avec de l’eau et mêlée de foin ou de paille coupée.

Terre végétale :

L’humus est la couche supérieure du sol créée, entretenue et modifiée par la décomposition de … Littré, de la langue française (1872-1877) le définit comme « terre végétale » (selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus)

LOAM :

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Loam

Le loam est une classe texturale composée de

moins de 52 % de sable,

28 à 50 % de limon et

 de 7 à 27 % d’argile 1.

Selon les proportions, on parlera de loam sablonneux, limoneux ou argileux.

Le loam est idéal pour l’agriculture car il est à la fois drainant et conserve bien l’humidité. Il contient généralement plus de nutriments que les sols sablonneux. De texture plastique lorsqu’il est humide, il est facile à travailler.

Couche arable :

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Terre_arable

Une terre arable est une terre qui peut être labourée ou cultivée (latin arabilis : labourable).

Autres questions :

  1. Pourquoi le numéro 1 à deux  endroits : terre grasse, saxatiles
  • terre grasse ou la couche de terre arable, ces 2 termes ne sont pas synonymes, pourquoi le ‘ou’?
3.      « La tourbe est pauvre en matière organique … d’éléments nutritifs ce que la tourbe ne peut faire. »

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Tourbe

La tourbe est constituée majoritairement d’eau et de matière organique mal décomposée (de 80 à 90 %.

La tourbe est une matière organique fossile formée par accumulation sur de longues périodes de temps de matière organique