Réussir ses semis d’alpines

Pour les membres du groupe des Alpinegistes (abonnement ici) qui ont commandé des semences gratuites, voici quelques directives sur les façons de semer ces minuscules graines.

DISTRIBUTION DES GRAINES DU GROUPE DE ALPINEGISTES

Septembre 2020

En tant que membre en règle du groupe des Alpinégistes, voici comment semer les semences que vous avez choisies.

Maintenant quoi faire avec ces sachets de semences?

Si vous réussissez avec votre méthode courante, de changez rien à vos bonnes habitudes.

Mais dans le doute, vous pouvez :

  •  les semer à la mi-automne, quelque temps en novembre lorsque les gels s’intensifient et garder les pots à l’extérieur à l’abri des intrus (oiseaux, souris…) et de la température nuisible (pluie abondante et soudaine…). Personnellement, je place solidement un moustiquaire sur l’ensemble des pots.
    • Évidemment, le sol a été arrosé auparavant. Les semis passeront l’hiver sous la neige et commenceront à germer dès le début du printemps. Une couche froide à la mi-ombre est très utile pour les semis en autant que les mulots ne pénètrent pas sous le châssis. Le substrat de semis peut être du Pro-Mix. Cette méthode est essentielle pour les alpines qui bénéficient d’une période de stratification.
  • Mettre les sachets dans le frigo (plus ou moins à 5 °C) jusqu’au temps lorsque vous faites les semis au printemps. Pour de meilleurs résultats, placez les pots à quelques pouces de fluorescents durant 18 heures par jour. Si les semis cherchent la lumière, donner un quart de tout par jour au contenant.
  • Ne semez jamais à la volée directement sur la terre ou vous désirez que la plante pousse. Les alpines prennent plus de temps à pousser que le carottes. Parfois certaines sortes peuvent prendre jusqu’à 2 ans à germer. Pour vous guider sur la durée de germination des alpines, consulter ce fichier.

BONNE CHANCE!

Liste de semences 2021 Seed List

Ce fichier étant en construction afin de décrire et de placer une photo pour chaque taxon, voici la liste des noms latins de nos semences. *** VOUS POUVEZ COMMANDEZ DÈS MAINTENANT m’envoyant vos choix à majella.larochelle@gmail.com Je vous confirmerai le montant à envoyer. Chaque paquet se détaille à $2,75 CAN


We ship seeds worldwide and you don’t have to supply a phytosanitary certificate. . Order early. The seed count is usually 30 and it costs $2,75 CAN per packet. Send me your choice at majella.larochelle@gmail.com and I will confirm the total amount to send.

Allium narcissiflorum Vill. 1779,
l’ail à fleurs de narcisse
HAUTEUR : 20-40 cm, ZONE de rusticité : 4-8
COULEUR et MOIS de floraison : rubis rouge, en cloche sur ombelle, juillet-août
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : frais à mésique, perméable, calcicole
USAGES : éboulis, rocaille, pente, muret, crevasse, auge, tuf
MULTIPLICATION : semis à l’automne : germe en 2-8 semaines
REMARQUES : Feuillage linéaire. Éboulis calcaires des hautes montagnes: Alpes du Dauphiné et de la Provence jusqu’au mont Ventoux, Italie
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Tela Botanica
2. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Androsace hedreantha Griseb. 1844,
l’androsace à ombelle, l’androsace à fleurs en grappe

HAUTEUR : 1-5 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : bleu violet, ou rose-blanc, en ombelle, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil du matin, soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : pauvre, perméable, pH indifférent, humide, humifère, graveleux
USAGES : crevasse, fissure, rocaille, jardin alpin, muret , auge, éboulis, moraine, serre alpine
MULTIPLICATION : germe en 8-10 semaines; division à 10-16 °C au printemps; boutures en août
REMARQUES : Feuillage: coussin formé de rosettes à feuilles ovales, gris tomenteux. Territoire : péninsule centrale des Balkans, Bulgarie, Yougoslavie. 2000-3000m, éboulis et moraines
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est androsace-primuloides-landrosace-fausse-primevere-20100520-2-jbm.jpgAndrosace primuloides
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est anemone-multifida-0602-3.jpgAnemone multifida Poir. 1810, 
l’anémone multifide (cut-leaved anemone, bird’s-foot anemone, early anemone, early thimbleweed, Hudson Bay anemone, Pacific anemone, red anemone, red windflower)

HAUTEUR : 15-30 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc-vert, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil, mi-ombre en fin d’après-midi
SOL : frais à sec, pH 6,1 à 8,5
USAGES : couvre-sol, crevasse, pente
MULTIPLICATION : germe 3-6 mois à 10-15 °C; division à l’automne
REMARQUES : Feuillage luisant en touffe, crevasses rocheuse
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est antennaria_cana_pl_ml_1111px.jpgAntennaria alpina (L.) Gaertn. 
Pied de chat alpin
Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Antennaria_alpina
HAUTEUR : 1 cm sans les tiges florales (10-15 cm), ZONE de rusticité : 3-7 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, juillet
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : pauvre, perméable, graveleux, sec et/ou bien perméable
USAGES : auge, jardin alpin, éboulis, couvre-sol, dallage, muret, fissure, tapis, rocaille, contenant, substitut de pelouse
MULTIPLICATION : semis : germe en 1-3 mois, 13-18 °C; division au printemps après la floraison; boutures ou division en avril ou à la fin de l’été
REMARQUES : Feuillage persistant argenté formant un tapis
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.


Antennaria cana (voir) A. alpina (L.) Gaertn. Fernald

Anticlea elegans (Pursh) Rydb. 1903
(Syn. Zigadenus elegans Pursh 1813 le basionyme), l’anticlée élégante, le zigadène élégant 
(plante bulbeuse) 
HAUTEUR : 60-90 cm, ZONE de rusticité : 4-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc à vert, juillet-septembre
LUMIÈRE : plein soleil
SOL : alcalin, pH 6,1 à 8,5, mésique, graveleux
USAGES : rocaille, tuf, pente rocheuse, auge, spécimen, dalle
MULTIPLICATION : germe en 4 semaines à 10-20 °C après une période de froid de 6 semaines; division des rhizomes
REMARQUES : Feuillage lancéolé-spatulé. Territoire : subarctique en Amérique du Nord
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est aquilegia_canadensis_marjo_8x-vivaces-perennial.jpgAquilegia canadensis Nana L. 1753,
l’ancolie du Canada, les gants de Notre-Dame (red columbine, American columbine, Canada columbine, Canadian columbine, Colorado columbine, common columbine, rock-bells, wild red-columbine)

HAUTEUR : 30, ZONE de rusticité : 3-9 
COULEUR et MOIS de floraison : rouge et jaune, mai-juin
LUMIÈRE : soleil ou mi-ombre
SOL : calcicole, bien perméable, frais, pH:5,0-8,0
USAGES : fleur comestible, toit vert, muret, plate-bande, tuf, xéropaysage, sable, roche dolomitique, rocaille, attire les papillons
MULTIPLICATION : germe facilement en 2 semaines à 20-24° C
REMARQUES : Territoire : rochers
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
undefinedArenaria scopolina
la sabline à balai, l’arénaire à balai
HAUTEUR : 3-5 cm, ZONE de rusticité : 3-8
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil, mi-ombre
SOL : drainé, calcicole
USAGES : couvre-sol, fissure, muret, rocaille, auge, tuf
MULTIPLICATION : germe en 4-6 semaines
REMARQUES : (aucune mention de ce nom scientifique dans une banque de données taxinomique. La RHS mentionne le nom mais informe qu’aucune référence n’a été trouvée dans la littérature et j’ai aussi trouvé deux mentions du nom de la plante, une en langue polonaise avec la photo qui correspond bien à ma photo et deux autres en russe dont une avec des photos remarquables), la sabline à balai, l’arénaire à balai (Scopalina : du latin [scopa] = brindilles, balai de brindilles) une espèce originaire des montagnes de la Russie, forme un coussin aplati et très dense de petites pousses très ramifiées composées de feuilles minuscules ne mesurant qu’au plus 3 mm de diamètre, en juin et en juillet donne des fleurs blanches en forme d’étoile, plante très florifère, hauteur : 5 cm, très bonne rusticité
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Base de données, M. Larochelle, 1982-2020
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est armeria_p-bloodtone-ml_0925-34.jpgArmeria maritima ‘Bloodstone’ (Mill.) Willd. 1809,
l’armérie maritime Bloodstone, le gazon d’Espagne

HAUTEUR : 5-15 cm, ZONE de rusticité : 3-7 
COULEUR et MOIS de floraison : rose, en grappe de 5-15, remontant, mai-juin
LUMIÈRE : soleil, mi-ombre
SOL : sec ou humide, pauvre, perméable, riche, humifère
USAGES : pente rocheuse, rocaille, crevasse, muret, crevasse, tuf, bordure
MULTIPLICATION : semis au printemps, à peine couvert, germe en 1-3 mois, 18-21 ° C; boutures en fin d’été et à l’automne; division à 16-21°C, au début du printemps et de l’automne
REMARQUES : Feuillage en touffe, linéaire, plat, semi-persistant formant un coussin dense. Circumboréale.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Armeria juniperifolia (Vahl) Hoffmanns. & Link 1817
l’armérie à feuilles de genévrier, l’arméria à feuilles de genévrier
HAUTEUR : 1-5 cm, ZONE de rusticité : 4-9
COULEUR et MOIS de floraison : lilas pâle, rose, mai-juin
LUMIÈRE : soleil ou le soleil du matin
SOL : pauvre et/ou drainé, sec à très sec
USAGES : éboulis, pelouse alpine, fissure, rocaille, muret, auge, jardin alpin, tuf, attire les papillons, compagnon bonsaï
MULTIPLICATION : semis au printemps, à la noirceur : germe en 6-9 semaines à 5-21 °C; boutures en fin d’été
REMARQUES : N’aime pas la pluie verglaçante en hiver
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est armeria_p_ballerina-ml_0628-6.jpgArmeria pseudoarmeria Ballerina 
Armeria pseudoarmeria ‘Ballerina Red’, l’armérie fausse-armérie ‘Ballerina Red’

HAUTEUR : 15-30 cm, ZONE de rusticité : 4-8 
COULEUR et MOIS de floraison : rouge vif, juin, remontant
LUMIÈRE : soleil
SOL : riche, perméable, profond
USAGES : rocaille, muret, éboulis, fissure, crevasse
MULTIPLICATION : germe en 2 semaines
REMARQUES : Feuillage, plat, aigu. Prairies rocheuses d’Europe
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est dictyolimon_m-ml_1109alpine-t.jpgBukiniczia cabulica (Boiss.) Lincz.
HAUTEUR : 4-10 cm, ZONE de rusticité : 3-8
COULEUR et MOIS de floraison : jaune verdâtre, rosé, juin
LUMIÈRE : mi-ombre
SOL : acide, humide, humifère
USAGES : rocaille, auge, éboulis, couvre-sol, fissure, muret
MULTIPLICATION : 6-7 mois après la récolte, semez et placez à la lumière à 18-22 °C (70 °C) : germe en 2-3 semaines
REMARQUES : Feuillage permanent, panaché. Du Pakistan à l’Afghanistan.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Base de données, M. Larochelle, 1982-2020
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est calceolaria-biflora-20110611-1-sta.jpgCalceolaria biflora Ruiz & Pav. 1798 (voir) C. dichotoma 



Calceolaria dichotoma Lam. 1791 
(Syn. Calceolaria biflora), la calcéolaire dichotome, la calcéolaire à deux fleurs

HAUTEUR : 10-20 cm, ZONE de rusticité : 4-9 
COULEUR et MOIS de floraison : jaune, tachetée de rouge, juin-août
LUMIÈRE : mi-ombre
SOL : graveleux, humide et/ou humifère, riche
USAGES : jardin alpin, rocaille, sous-bois
MULTIPLICATION : semis : germe en 2 semaines (+20 °C) sous une humidité constante; gardez au frais après le départ de la germination; division au printemps
REMARQUES : Territoire : Sud de l’Amérique du Sud
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
This image has an empty alt attribute; its file name is Campanula_betulifolia-ML_0620-43-1024x683.jpgCampanula betulifolia K. Koch 1850,
la campanule à feuilles de bouleau
HAUTEUR : 15-20 cm, ZONE de rusticité : 3-9
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, tachetée de rouge, juin-août
LUMIÈRE : mi-ombre; soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : graveleux, humide et/ou humifère, léger, perméable, calcicole
USAGES : jardin alpin, rocaille, sous-bois, fissure, muret, éboulis, jardin alpin, xéropaysage, fleurs comestibles, attire les papillons
MULTIPLICATION : semis : germe en 2-3 semaines (+20 °C) sous une humidité constante; gardez au frais après le départ de la germination; division au printemps REMARQUES : Feuillage compact qui aime le dessus chaud d’une roche plate. Territoire : Turquie, ouest de l’Asie, 300-2300 m. (Nom scientifique accepté par Plants of the World online, vérifié le 2019-10-19)
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle  
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Campanula_garganica-ML_0628 (23)Campanula garganica Ten. 1827,
la campanule de Gargano, la campanule étoilée
HAUTEUR : 10-30 cm, ZONE de rusticité : 4-8, TEMPÉRATURE : subalpine; HUMIDITÉ de l’air : moyenne à humide
COULEUR et MOIS de floraison : bleu à lilas, velue, mai-juillet
LUMIÈRE : soleil, mi-ombre
SOL : (En nature sur : pelouses acidophiles haut-montagnardes à subalpines, alpiennes). À texture limoneuse, humidité : sec à frais, pH : très acide, richesse du sol : très pauvre, matière organique : riche en humus acide. En culture : perméable, frais et/ou tout sol
USAGES : auge, espace libre, fissure, muret, jardin alpin, rocaille, pétales comestibles, attire les papillons et les abeilles, couvre-sol, éboulis
MULTIPLICATION : semis facile, rapide, à la chaleur 18-25 °C : germe en 2-4 semaines
REMARQUES : Feuillage semi-persistant laineux en rosettes. (Le nom de l’espèce évoque le massif montagneux de Gargano dans le sud de l’Italie, surnommé l’éperon de l’Italie)
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
Cerastium_alpinum_lanatum-Pf_ML_0520_8xCerastium alpinum lanatum (Lam.) Ces. 1844,
le céraiste laineux (wooly alpine chickweed)
HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 4-8
COULEUR et MOIS de floraison : violet pâle, juillet-août
LUMIÈRE : soleil
SOL : calcicole, pauvre, perméable, éboulis acide, avec un peu de matière organique, humide à sec
USAGES : fissure, crevasse, auge, pétales comestibles, tuf, muret, bordure, rocaille, plate-bande
MULTIPLICATION : germe en 4-5 semaines à 10-15 °C à la lumière après une période de froid de 4 semaines à -5 °C avec des graines récoltées 18 mois auparavant; ou après 4-6 semaines de froid à -5 °C : germe en 1-2 semaines à 10-15 °C avec de la semence fraîche
REMARQUES : Feuillage laineux. (sous-espèce acceptée par Canadensys, vérifié le 2019-10-05). Prés alpins et arctique.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est clematis_alpina-ml_0527-t.jpgClematis alpina – hybrides (L.) Mill. 1768, 
la clématite alpine, la clématite des Alpes

HAUTEUR : 60-300 cm, ZONE de rusticité : 2-8 
COULEUR et MOIS de floraison : bleu-mauve, violet, mai-juin
LUMIÈRE : à la mi-ombre ou avec le soleil du matin
SOL : calcicole, graveleux, humifère et/ou humide
USAGES : plante grimpante
MULTIPLICATION : semis en hiver, germe en 3-12 mois, 13-18 °C; boutures mûres au début de l’été
REMARQUES : Territoire L les Alpes, roches et boisé
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 
21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.

Draba atlantica (voir) Draba hispanica Boiss. 
Draba cretica Boiss. & Heldr. 1849,
la drave de crète
HAUTEUR : 4-8 cm, ZONE de rusticité : 4-8, TEMPÉRATURE : montagnarde à subalpine; HUMIDITÉ de l’air : moyenne
COULEUR et MOIS de floraison : jaune citron, avril-mai
LUMIÈRE : soleil
SOL : frais à sec, pauvre, perméable
USAGES : rocaille, fissures, auge, muret, pierriers
MULTIPLICATION : semis : germe en 2 semaines à 5-12 °C, boutures
REMARQUES : Territoire : sud-est de l’Europe, Crète. Feuillage pubescent. Pierriers, 1900-2100 m (Nom scientifique valide dans Plants of The World online et The Plant List, vérifié le 2019-10-14)
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Base de données, M. Larochelle, 1982-2020
Draba glacialis Adams Sect. Chrysodraba

HAUTEUR : 15-20 cm, ZONE de rusticité : 2-7 
COULEUR et MOIS de floraison : jaune vif, avril-mai
LUMIÈRE : mi-ombre
SOL : humide, humifère, perméable
USAGES : rocaille, fissure
MULTIPLICATION : germe en 1 mois à 10-16 °C: boutures de rosettes à la fin de l’été
REMARQUES : Feuillage : rosettes de feuilles plates formant un coussin. Territoire : Toundra, arctique-subarctique
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.

Draba hispanica  Boiss. Sect. Aizopsis

HAUTEUR : 1-5 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : jaune, mai-juin
LUMIÈRE : soleil
SOL : sec, pauvre, perméable
USAGES : crevasse, rocaille, auge
MULTIPLICATION : germe en 1 mois à 10-16 °C; boutures en août
REMARQUES : Feuillage linéaire en rosette; à protéger contre la pluie en hiver. Territoire: au nord et au sud de la Méditerranée; dans les rochers à 1100-3600 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Draba kotschyi Stur Sect.  Leucodraba

HAUTEUR : 1-5 cm, ZONE de rusticité : 4-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, avril-mai
LUMIÈRE : soleil
SOL : graveleux, pauvre, perméable, calcicole
USAGES : crevasse, muret, fissure
MULTIPLICATION : germe en 1 mois à 10-16 °C; boutures en août
REMARQUES : Feuillage : obtus et elliptique. Territoire : est et sud des Carpates. Protéger contre l’humidité en hiver.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est dryas_integrifolium-ml_0516-alpine-t.jpgDryas integrifolia Vahl 1798,
la dryade à feuilles entières, la dryade à feuille entière (entire-leaved mountain avens, entire-leaved white mountain avens) (nom scientifique accepté par Plants of the World online et Canadensys, vérifié le 2020-05-27 : Accepted by Flora of North America Editorial Committee (2014). 
Flora of North America North of Mexico 9: 1-713. Oxford University Press, New York, Oxford.)


HAUTEUR : 1-10 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, centre jaune, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil, semi-ombragé
SOL : perméable, humide, humifère, profond
USAGES : rocaille, fissures, auge, couvre-sol, éboulis, dalle
MULTIPLICATION : germe en 3 semaines; boutures en été
REMARQUES : Feuillage oblong, semi-persistant. Arbuste formant un tapis compact. Territoire : prairies et éboulis subarctique de l’Amérique
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est eriogonum-flavum-0618-2.jpgEriogonum flavum Benth. Sect. Oligogonum
Synonyme : Eriogonum flavum ssp. crassifolium (Benth.) S.Stokes

HAUTEUR : 2-30 cm, ZONE de rusticité : 3-10 
COULEUR et MOIS de floraison : jaune, juillet-août
LUMIÈRE : soleil
SOL : pH 5,6 à 6,5, riche, profond, perméable, léger
USAGES : jardin alpin, rocaille, couvre-sol, dallage, crevasse, muret
MULTIPLICATION : germe facilement et rapidement en 1-2 semaines avec de la graine fraîche.
REMARQUES : Feuillage persistant. Territoire : dans les prairies rocheuses de l’ouest de l’Amérique du nord, 300-3000 m. Type arbustif, semi-ligneux à ligneux
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est eriogonum_umbellatum-ml_0614-18.jpgEriogonum umbellatum Torr. 1827, Sect. Oligogonum
l’ériogone à ombelle
HAUTEUR : 10-30 cm, ZONE de rusticité : 4-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, jaune, rouge, juin-août
LUMIÈRE : soleil
SOL : sec, pauvre, perméable
USAGES : rocaille, couvre-sol, fissure, crevasse
MULTIPLICATION : germe en 1-3 mois à 12-18 °C; boutures en août
REMARQUES : Feuillage tomenteux. Territoire : Ouest de l’Amérique du nord. Prairies rocailleuses.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gentiana-acaulis-ml-0524alpine-18.jpgGentiana acaulis L. 1753
la gentiane acaule
HAUTEUR : 20-30 cm, ZONE de rusticité : 3-9, TEMPÉRATURE : collinéenne à subalpine; HUMIDITÉ de l’air : moyenne à humide
COULEUR et MOIS de floraison : bleu foncé et verte, en trompette, mai-juin
LUMIÈRE : soleil avec ombre légère en après-midi
SOL : (En nature sur : pelouses acidophiles montagnardes à subalpines). À texture limoneuse, humidité : sec à frais, pH : acide, richesse du sol : très pauvre, matière organique : humus acide. En culture : acide et très bien perméable
USAGES : rocaille, jardin alpin, auge, muret, fissure, xéropaysage, pré alpin
MULTIPLICATION : germe en 2-3 semaines à 20 °C avec des semences pré-traitées au froid pendant 6 semaines; boutures en août
REMARQUES : Feuillage luisant, persistant. Territoire : Europe, 1200-3000 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Tela Botanica 2. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gentiana_cachemirica-cedricbasset.jpg

Gentiana cachemirica, Deuce (voir) G. loderi Decne. 1843 Sect.  Pneumonanthe
la gentiane du Cachemire

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gentiana_dinarica-pf_mljbm_0518_21_11x-majella-v1.jpgGentiana dinarica Beck 1887,
la gentiane des Alpes Dinariques
HAUTEUR : 1-10 cm, ZONE de rusticité : 3-7, TEMPÉRATURE : collinéenne à alpine. HUMIDITÉ de l’air : humide à sec
COULEUR et MOIS de floraison : bleu foncé, avril-mai
LUMIÈRE : grande clarté sans soleil en après-midi
SOL : graveleux, calcicole, perméable, riche en matière organique
USAGES : pente rocheuse, éboulis, jardin alpin, auge, tuf, roche dolomitique, muret, fissure
MULTIPLICATION : semis : germe en 3 semaines avec de la semence fraîche; boutures de base vers la fin du printemps ou en août
REMARQUES : Feuillage elliptique, formant un tapis. Le nom de l’espèce évoque les Alpes dinariques, un massif montagneux des Balkans occidentaux qui couvrent sept pays : la Slovaquie, l’Albanie, le Kosovo, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie et le Monténégro). Pentes rocheuses.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Tela Botanica
2. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gentiana_septemfida_ladegochiana_ml_0812_081_art800px.jpgGentiana lagodechiana (Kusn.) Grossh. 1932,
synonyme Gentiana septemfida Pall. 1789
HAUTEUR : 15-20 cm, ZONE de rusticité : 2-8, TEMPÉRATURE : montagnarde à alpine.
COULEUR et MOIS de floraison : bleu foncé, juillet-septembre
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : très perméable
USAGES : rocaille, auge et jardin alpin, muret, éboulis, fissure
MULTIPLICATION : semis
REMARQUES : Feuillage vert. Territoire : Est de l’Europe, Ouest de l’Asie, Caucase et Transcaucasie, Turquie. Pelouses. Altitude : subalpine-alpine. Prairies alpines.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.


Gentiana loderi Hook.f.
HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 2-8, TEMPÉRATURE : subalpine; HUMIDITÉ de l’air : plutôt humide 
COULEUR et MOIS de floraison : bleu pâle à foncé, août-octobre
LUMIÈRE : mi-ombre ou soleil du matin
SOL : (En nature sur : pelouses alpines, basophiles). À texture : sable grossier, humidité : frais à humide, pH : alcalin, richesse du sol : pauvre, matière organique : humus très brut. En culture : acide, frais à humide, graveleux, humifère, pauvre en nutriments 
USAGES : jardin alpin, éboulis, moraine, auge, tuf, muret, rocaille, crevasse
MULTIPLICATION : semis en hiver : germe en 1-3 mois à 10-15 °C; division au printemps; boutures en juin ou août
REMARQUES : Feuillage obové, en coussin. Territoire : du nord du Pakistan au Tibet, pierriers, 2500-4500 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.



Gentiana occidentalis Jakow. Sect. Thylacites
HAUTEUR : 5-15 cm, ZONE de rusticité : 2-8 
COULEUR et MOIS de floraison : bleu vif, fleur tachée de vert doré intérieurement, mai-juillet
LUMIÈRE : soleil ou ombre légère en après-midi
SOL : calcaire, humide, humifère
USAGES : jardin alpin, fissure, muret, roche dolomitique, talus, pente, tuf, auge
MULTIPLICATION : germe en 4-6 semaines à une température oscillante (-4/25 ° C) à la lumière
REMARQUES : Territoire : pelouses rocailleuses de l’Ouest de l’Europe
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Gentiana ornata (G.Don) Griseb. Sect. Kudoa

HAUTEUR : 4-10 cm, ZONE de rusticité : 2-7 
COULEUR et MOIS de floraison : bleu rayé de blanc verdâtre, septembre-octobre
LUMIÈRE : soleil, mi-ombre en été
SOL : frais à mésique, riche en matière organique, riche en nutriments, perméable
USAGES : pré alpin, auge, fissure, jardin alpin
MULTIPLICATION : germe en 1-3 mois à 10-15 °C; boutures en juin
REMARQUES : Feuillage formé de rosettes à feuilles oblongues-lancéolées. Territoire : sud du Tibet, est du Népal au Bhutan. 3300-5500 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gentiana_blue_herold-ml_0808-3.jpgGentiana paradoxa ‘Blue Herold’ Hort.
HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 3-9
COULEUR et MOIS de floraison : bleu vif, juillet-septembre
LUMIÈRE : soleil avec mi-ombre en après-midi
SOL : perméable, graveleux, avec matière organique, très acide
USAGES : rocaille, fissure, muret, éboulis
MULTIPLICATION : germe en 4 semaines à 5-20 ° C ou germe en 4 semaines après une période de froid de 6 semaines
REMARQUES : (G.paradoxa x G.septemfida) ‘Blauer Herold’ (Syn. Gentiana paradoxa ‘Blue Herald’) (Jelitto Perennial Seeds, introduit en 1989), la gentiane paradoxale ‘Blauer Herold’ (vérifié à la RHS le 2019-12-02 qui donne comme cultivar ‘Blauer Herold’, Jelitto Perennial Seeds qui a introduit la plante en 1989 donne comme nom de cultivar ‘Blue Herald’)
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Catalogue de Jelitto
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gentiana_verna_454.jpgGentiana verna L. 1753, Sect.  Cyclostigma 
la gentiane printanière, la gentiane de printemps (nom scientifique accepté par Plants of the World online, vérifié le 2020-06-04 : Accepted by Govaerts, R. (2003). World Checklist of Seed Plants Database in ACCESS G: 1-40325.)

HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : bleu foncé, mai-juin
LUMIÈRE : soleil ou ombre légère en après-midi
SOL : perméable, humide à sec, humifère
USAGES : rocaille, muret, fissure, rocaille, jardin alpin, pelouse alpine, attire les papillons attire les abeilles
MULTIPLICATION : germe en 3-8 semaines à 10-15 C; boutures en août
REMARQUES : Feuilles inférieures sessiles. Territoire : Europe, prairies 1700-3000 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Lewisia cotyledon hybrids
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est linaria_alpina-ml_0524alpine-7.jpgLinaria alpina (L.) Mill. 1768,
la linaire des Alpes, le muflier des Alpes, la gueule-de-lion des Alpes
HAUTEUR : 10-20 cm, ZONE de rusticité : 3-7
COULEUR et MOIS de floraison : violet, orange, rosé, juillet-août
LUMIÈRE : soleil
SOL : graveleux et/ou bien perméable, humide‚
USAGES : jardin alpin, éboulis, dallage, fissure, attire les abeilles, muret, auge, rocaille, banc de sable humide, moraine
MULTIPLICATION : le semis germe en 10 jours après 8 semaines de froid ou germe au printemps lorsque semées dehors à l’automne
REMARQUES : Feuillage glauque, vert de gris. Nom accepté par Plants of the World online et The Plant List, vérifié le 2019-11-09, accepté par Berry, M. (2019). Adventures and aliens news 17 Bsous-boisI News 141: 41-47. Écologie : rochers et graviers des hautes montagnes : Chaînes des Alpes et des Pyrénées. Répartition : Alpes et Pyrénées, d’Espagne à la Transylvanie. Parfois considérée comme un annuelle ou bisannuelle, mais peut se ressemer sur place.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Tela Botanica
2. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý. 
Pelargonium endlicherianum Fenzl
HAUTEUR : 10-40 cm, ZONE de rusticité : 4-8, TEMPÉRATURE : collinéenne à montagnarde
COULEUR et MOIS de floraison : rose, juillet-septembre
LUMIÈRE : soleil
SOL : perméable, frais à sec, pauvre en nutriments, calcicole
USAGES : rocaille, fissure, muret, éboulis, contenant, crevasse
MULTIPLICATION : germe en 3-4 semaines facilement; division au printemps et à l’automne.
REMARQUES : Territoire : Turquie, Liban et Syrie. Pierriers. Donnez-lui assez de lumière pour que le rhizome tubéreux soit formé à l’automne et protégez ce rhizome contre les pluies verglaçantes en hiver.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est phyteuma_sieberi_marjo_0611.jpgPhyteuma sieberi Spreng. 1813
la phyteume de Sieber, la raiponce de Sieber (le nom de l’espèce honore le botaniste tchèque F. W. Sieber (1789-1844) qui a récolté des plantes de façon importante en Australie)
HAUTEUR : 5-15 cm, ZONE de rusticité : 3-7, TEMPÉRATURE : collinéenne à subalpine
COULEUR et MOIS de floraison : bleu-violet en ombelle, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil avec ombre légère en après-midi
SOL : calcicole, pauvre, perméable, graveleux, frais à mésique
USAGES : crevasse, fissure, tuf, pré fleuri, rocaille, jardin alpin, muret, auge, xéropaysage, roche dolomitique, compagnon de bonsaï, fleurs coupées
MULTIPLICATION : 6-7 mois après la récolte, semez et placez à la lumière : germe en 1-2 semaines
REMARQUES : Feuillage cespiteux, cordiforme, oblong. Territoire : Europe, Autriche, Italie, Yougoslavie. Pelouses et pierriers. 1600-2600 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Primula halleri Honck. 1782, Sect. Aléuritia 
(nom non résolu botaniquement dans The Plant List), la primevère de Haller (honore le naturaliste et médecin suisse Albrecht von Haller [1708-1777] qui était considéré comme un génie universel tellement ses activités étaient diverses ainsi que comme le père de la botanique en Suisse : les noms des plantes qui lui sont associées sont Pulsatilla halleri, Oxytropis halleri, Leucanthemum halleri, Androsace halleri, Senecio halleri, Festuca halleri, Primula halleri), la primevère à longues fleurs

HAUTEUR : 10-20 cm, ZONE de rusticité : 2-8 
COULEUR et MOIS de floraison : lilas, juillet-août
LUMIÈRE : soleil ou ombre légère en après-midi
SOL : perméable, riche en matière organique, humide à sec
USAGES : fleurs comestibles, massif, sous-bois, tourbière, pour naturaliser, moraine, bordure, rocaille, roche dolomitique, tuf, muret, plate-bande, massif, forcer en pot
MULTIPLICATION : germe facilement et rapidement en 1-2 semaines à 10-15 °C
REMARQUES : Feuillage avec farina jaune. Territoire : Europe, prairies 1000-2900 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Primula polyantha Hort.
HAUTEUR : 10-20 cm, ZONE de rusticité : 3-8
COULEUR et MOIS de floraison : en mélange, odorante, avril-mai
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi, mi-ombre
SOL : calcicole, tout sol perméable, sec, pauvre, riche en matière organique
USAGES : rocaille, fleurs comestibles, sous-bois, massif, odorant, attire les abeilles, massif, couvre-sol
MULTIPLICATION : germe en 1 mois à 12-16 ° C; bouture en juillet-août
REMARQUES : Feuillage : quasi persistant, charnu, en touffe
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Base de données, M. Larochelle, 1982-2020
Primula pubescens – hybrides Hort. 
HAUTEUR : 10-20 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : jaune clair ou en mélange, avril-mai, septembre
LUMIÈRE : mi-ombre, soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : calcicole, tout sol perméable, sec, riche en matière organique, pauvre en nutriments
USAGES : rocaille, fleurs comestibles, sous-bois, massif, odorant, attire les abeilles, roche dolomitique, tuf
MULTIPLICATION : germe en 1 mois à 12-16 °C; division en juillet-août
REMARQUES : Feuillage farineux, persistant, charnu, en touffe.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
PRIMULA rosea Royle 1836,
la primevère rose
HAUTEUR : 15 cm, ZONE de rusticité : 3b-9
COULEUR et MOIS de floraison : en mélange de rose, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil à l’ombre partielle
SOL : pH 6,1 – 7,8, riche en matière organique, sable léger, perméable, frais à constamment humide
USAGES : rocaille, jardin alpin, éboulis, auge, pétales comestibles, bordure de jardin aquatique, tourbière, serre alpine
MULTIPLICATION : 5-6 mois après la récolte, semez et stratifiez à -5 °C de 2 semaines, ensuite placez au chaud (18-22 °C), à la lumière : germe en 2-3 semaines; division
REMARQUES : Feuillage semi-persistant
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Catalogue de Jelitto 2020

Pyrethrum karelinii (voir) Tanacetum richterioides (C.Winkl.) K.Bremer & Humphries 
Rhodiola rosea L. 1753 (Syn. Sedum roseum (L.) Scop. 1771),
l’orpin rose, l’orpin rosat (roseroot, goldenroot, king’s crown, roseroot stonecrop, rosewort) autre nom commun, la rhodiole rose (nom scientifique accepté par Canadensys)

HAUTEUR : 15-30 cm, ZONE de rusticité : 3-9 
COULEUR et MOIS de floraison : jaune-rose, mai-juillet
LUMIÈRE : soleil, mi-ombre
SOL : très sec, perméable, pauvre
USAGES : jardin alpin, fissure, rocaille, pelouse alpine, comestible, médicinal
MULTIPLICATION : germe facilement à 12-18°C en moins d’un mois
REMARQUES : Feuillage ovale ou oblong. Territoire : circumboréale, arctico-alpin, prairies et rochers
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Saponaria caespitosa DC, (1808)
la saponaire cespiteuse, la saponaire gazonnante
HAUTEUR : 10-15 cm, ZONE de rusticité : 4-8
COULEUR et MOIS de floraison : rose vif, rapprochées en petits groupes, juillet-août
LUMIÈRE : soleil ou ombre légère en après-midi
SOL : perméable, graveleux, sec, pauvre (En nature, sur pelouses rocailleuses élevées)
USAGES : rocaille, tapis, fleurs comestibles, fissure, couronne de muret, éboulis, tuf, médicinale, culinaire, couvre-sol, pré alpin, roche dolomitique, aromatise la bière,
MULTIPLICATION : germe en 3-4 semaines à une température oscillante entre 5 et 20 °C
REMARQUES : feuilles radicales en rosette
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Tela Botanica
2. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Saxifraga burseriana L. 1753,Sect.  Porophyllum
la saxifrage de Burser (le nom de l’espèce honore le botaniste allemand pré-linnéen Joachim Burser (1583-1649) dont l’herbier a été analysé par Linné) (nom scientifique accepté par Plants of the World online, vérifiée le 2020-09-08 : Accepted by Jalas, J., Suominen, J., Lampinen, R. & Kurtto, A.(eds.) (1999). Atlas Florae Europaeae. Distribution of vascular plants in Europe 12: 1-250.)

HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 4-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, avril-mai
LUMIÈRE : soleil, ombre en après-midi
SOL : pauvre, perméable, frais, calcicole
USAGES : rocaille, muret, fissure, roche dolomitique, tuf, auge, crevasse, dalle
MULTIPLICATION : germe en 1-3 mois à 15-20 °C
REMARQUES : Feuillage persistant. Territoire : Europe centrale, prairies et pierriers, 1000-2200 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Saxifraga caesia L., Sect.  Euaizoonia

HAUTEUR : 2-10 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc et jaune, avril-mai
LUMIÈRE : soleil, apprécie un peu d’ombre en après-midi
SOL : léger, perméable, frais, mésique, calcicole
USAGES : jardin alpin, fissure, muret, roche dolomitique, serre alpine, xéropaysage, éboulis, tuf 
MULTIPLICATION : germe en 4 semaines
REMARQUES : Feuillage persistant. Territoire: Pyrénées à l’ouest des Carpates
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est saxifraga_canis-dalmatica-marjo_0612-t.jpgSaxifraga canis-dalmatica
la saxifrage de Gaudin ‘Canis-dalmatica’, la saxifrage de Gaudin chien dalmatien, la saxifrage incrustée, la saxifrage à incrustations
HAUTEUR : 5-10 cm , ZONE de rusticité : 4-8, TEMPÉRATURE : subalpine; HUMIDITÉ de l’air : moyenne
COULEUR et MOIS de floraison : blanc en panicule, points rouges, mai-juin
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : (En nature sur : pelouses basophiles subalpines, alpiennes, mésohydriques, des sols constitués), à texture graveleuse (1 à 5 mm), humidité : plutôt sec, pH : très alcalin, richesse du sol : très pauvre, matière organique : humus carbonaté. En culture : calcicole, mésique, pauvre et/ou perméable
USAGES : crevasse, éboulis, auge, jardin alpin, talus, tuf, muret, fissure
MULTIPLICATION : semis : germe en 4-6 semaines à 20-25 °C; division après la floraison; boutures en fin d’été
REMARQUES : Feuillage en rosettes de feuilles plates, gris ou bleu vert, feuilles oblongues spatulées. (Nom vérifié à la RHS le 2019-06-04) un croisement entre Saxifraga paniculata et Saxifraga cotyledon var. pyramidalis) Award HGarden of Merit RHS.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Base de données, M. Larochelle, 1982-2020

Saxifraga cartilaginea (voir) S. paniculata Willd. 1810,
synonyme de Saxifraga paniculata Mill. 1768 (selon The Plant List c’est un synonyme, cas vérifié le 2019-10-11)
Saxifraga cartilaginea ‘Milon’ Hort. 
HAUTEUR : 5-30 cm, ZONE de rusticité : 2-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil ou le soleil du matin
SOL : graveleux, sec, bien perméable, calcicole, pauvre
USAGES : rocaille, fissure, muret, crevasse, couvre-sol, auge, jardin alpin, tuf
MULTIPLICATION : germe en 4-10 semaines à une température oscillante entre 5 °Cet 20 °C, après 2 mois de froid à -5 °C; division après la floraison bouturage des rosettes en juillet-août
REMARQUES : Feuillage persistant en rosette large, linéaire ou spatulé, en coussin
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est saxifraga-cotyledon-infl-0620-2.jpgSaxifraga cotyledon L. 1753
La saxifrage cotylédone
HAUTEUR : 10 cm (60 cm avec les fleurs), ZONE de rusticité : 3-8, TEMPÉRATURE : collinéenne à arctique
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, mai-juin
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : perméable, pauvre avec matière organique; garder le sol acide
USAGES : auge, jardin alpin, tuf, fissure, crevasse, muret, roche dolomitique
MULTIPLICATION : semis : germe en 6 semaines à 10-12 °C; division et boutures en mai
REMARQUES : Feuillage persistant. Écologie : rochers des hautes montagnes siliceuses : Alpes de la Savoie ; Pyrénées centrales et orientales. Répartition : Alpes et Pyrénées ; Laponie, Scandinavie, Islande. Pierriers.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Tela Botanica
2. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est saxifraga_crustata-ml_0606-t.jpgSaxifraga crustata Vest 1804
la saxifrage incrustée
HAUTEUR : 15-20 cm, ZONE de rusticité : 3-8, TEMPÉRATURE : collinéenne à subalpine
COULEUR et MOIS de floraison : blanc en panicule, mai-juin
LUMIÈRE : soleil
SOL : calcicole, graveleux, humifère, très sec, pauvre, perméable
USAGES : rocaille, crevasse, fissure, muret, auge, tuf, roche dolomitique
MULTIPLICATION : germe en 8 semaines (80 %) à 10-12 °C sous la lumière; division au printemps
REMARQUES : Feuillage persistant, rosette grisâtre. Craint la plus verglaçante en hiver. (Nom scientifique accepté par The Plant List et Plants of the World online, vérifié le 2019-10-16) Territoire : Sud et centre de l’Europe, Albanie, Autriche, Italie, Yougoslavie. Pierriers.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est saxifraga-cuneifolia-20120606-1-sta.jpgSaxifraga cuneifolia L. 1759,
la saxifrage à feuilles en coin
HAUTEUR : 10-20 cm, ZONE de rusticité : 3-7, TEMPÉRATURE : collinéenne à subalpine; HUMIDITÉ de l’air : moyenne
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, mai-juin
LUMIÈRE : ombre
SOL : graveleux, sec, bien perméable, humifère
USAGES : fissure, muret, auge, jardin alpin, crevasse, attire les abeilles
MULTIPLICATION : semis en hiver, germe en 4-6 semaines, à découvert à 15-22 °C; division après la floraison; boutures en fin d’été
REMARQUES : Feuillage persistant coriace. France, Italie, rochers à l’ombre, 900-2300 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Saxifraga federici-augustii grisebachii (Degen & Dörfl.) D. A. Webb 1987,
la saxifrage Frédéric-Auguste de Grisebach 

HAUTEUR : 10-15 cm, ZONE de rusticité : 4-8 
COULEUR et MOIS de floraison : rose , mai-juin
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi 
SOL : calcaire, sec, perméable, rocaille, pauvre en nutriments, calcicole
USAGES : jardin alpin, serre froide, auge, tuf, roche alcaline, muret, rocaille, éboulis, fissure, couvre-sol
MULTIPLICATION : germe en 1 mois à 12-16 °C; division en juillet-août
REMARQUES : Feuillage persistant. Territoire : sud-est de l’Europe, dans les rochers, 700-2100 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est saxifraga_hostii_rhaetica-ml_0610-10.jpgSaxifraga hostii Tausch 1828
la saxifrage de Host
HAUTEUR : 4-30 cm, ZONE de rusticité : 3-7, TEMPÉRATURE : collinéenne à subalpine
COULEUR et MOIS de floraison : blanc avec pointes rouges, mai-août
LUMIÈRE : soleil avec ombre légère en après-midi
SOL : graveleux, humifère, bien perméable et/ou calcicole,
USAGES : auge, espace libre, fissure, jardin alpin, rocaille, tuf, roche dolomitique, couvre-sol, muret, crevasse, éboulis
MULTIPLICATION : semis : germe en 3-4 semaines à 10-15 °C à la lumière après une période de froid de 4-5 semaines à -5 °C; boutures de rosettes
REMARQUES : Feuillage persistant, en rosette, feuilles incrustées de calcaire. (Le nom de l’espèce honore le botaniste croate Nikola Toma Host (1761-1843) le premier directeur du Jardin botanique de Belvedere à Vienne. Der Host-Steinbrech (Saxifraga hostii TAUSCH) ist eine Pflanzenart der Gattung Steinbrech (Saxifraga). Der Name ehrt den kaiserlichen Leibarzt und Botaniker Nicolaus Thomas Host (1761–1834), der auch eine Flora von Österreich verfasst hat.) (nom scientifique accepté par Plants of the World, vérifié le 2019-10-16) Territoire : Centre et sud-est de l’Europe, République Tchèque, Autriche, Hongrie, Italie, Suisse, Yougostavie, Slovévie. Pierriers. 1000-2500m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est saxifraga-paniculata-brevifolia-0606-t.jpgSaxifraga paniculata Brevifolia
HAUTEUR : 10-35 cm, ZONE de rusticité : 2-8
COULEUR et MOIS de floraison : blanc, en racème, juillet-août
LUMIÈRE : soleil à mi-ombre en après-midi
SOL : calcicole, perméable ou pauvre
USAGES : auge, rocaille, jardin alpin, fissure, couvre-sol, tuf, muret, xéropaysage, petit couvre-sol
MULTIPLICATION : semis : germe en 4-10 semaines à 15-22 °C; division après la floraison; boutures en août
REMARQUES : Feuillage coriace, ovale ou oblong, persistant, en coussin.
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. Base de données, M. Larochelle, 1982-2020


Saxifraga ‘Silver hybrids’ Hort.
mix du genre S. paniculata (culture semblable)
Saxifraga squarrosa Sieber 1821, Sect. Euaizoonia
la saxifrage squarreuse, la saxifrage rugeuse, la saxifrage rude (nom scientifique accepté par Plants of the World online, vérifié le 2020-02-05 : Accepted by Jalas, J., Suominen, J., Lampinen, R. & Kurtto, A.(eds.) (1999). Atlas Florae Europaeae. Distribution of vascular plants in Europe 12: 1-250.)

HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 3-8 
COULEUR et MOIS de floraison : blanc jaunâtre, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil avec mi-ombre en après-midi
SOL : calcicole, sec, pauvre en nutriments et/ou perméable, humide, frais à mésique 
USAGES : rocaille, crevasse, muret, fissure, éboulis, protégez conte la pluie en hiver, roche dolomitique, tuf muret, 
MULTIPLICATION : semez en hiver : germe en 1-3 mois à 16-21 °C; boutures de rosettes en fin d’été
REMARQUES : Feuillage persistant, en rosette. Territoire : Europe centrale, pierriers, 1800-2700 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est silene_araratica-ml_0531-3.jpgSilene araratica Schischk. 1927 
le silène du mont Ararat (le mont Ararat est le sommet le plus élevé de la Turquie et évoque une chaîne de montagnes où se serait posée l’arche de Noé après le déluge) (dénomination scientifique accepté par Plants of the World online, vérifiée le 2020-06-07)

HAUTEUR : 10-15 cm, ZONE de rusticité : 3-7 
COULEUR et MOIS de floraison : rose pâle, violet ou blanc, juillet-août
LUMIÈRE : soleil
SOL : acide, mésique, pauvre, perméable, graveleux
USAGES : muret, fissure, rocaille, éboulis, crevasse, pente rocheuse, contenant, couvre-sol
MULTIPLICATION : germe en 2-3 semaines à 15-20 °C 
REMARQUES : Feuillage en touffe, arbustif. Territoire : Caucase et environs, rochers, 1800-2700 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slaby.
Silene elisabethae Jan

HAUTEUR : 5-10 cm, ZONE de rusticité : 4-8 
COULEUR et MOIS de floraison : rouge pourpré, mai-juin
LUMIÈRE : soleil du matin, sur le versant est; à l’ombre en après-midi
SOL : pauvre, perméable, mésique, calcicole
USAGES : rocaille, jardin alpin, auge, fissure, couvre-sol, tuf, éboulis
MULTIPLICATION : germe en 2-3 semaines à 10-15 ° C; détachez les rosettes après la floraison et les traitez en boutures 
REMARQUES : Feuillage vert foncé, en rosettes; forme un tapis. Territoire : sud des Alpes
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.



Tanacetum richterioides (C.Winkl.) K.Bremer & Humphries trib. Anthemideae
Synonymes : Chrysanthemum richterioides C. Winkler, 1887; C. merzbacheri B. Fedtschenko ex Merzbacher; Pyrethrum karelinii Krascheninnikov; P. richterioides (C. Winkler) Krasnov.

HAUTEUR : 6-35 cm, ZONE de rusticité : 3-9 
COULEUR et MOIS de floraison : rouge pourpré, août-septembre
LUMIÈRE : soleil
SOL : humide, humifère, perméable, riche
USAGES : rocaille, spécimen
MULTIPLICATION : germe en 1 mois à 12-16 °C; division en juillet-août
REMARQUES : Feuillage elliptique. Territoire : Xinjiang (Junggar Pendi, Tian Shan) [Kazakhstan; pentes rocheuses, prés, 2000-3100 m
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est thymus_serphyllum_minus-ml_-0702-dscf3141-59.jpgThymus serphyllum Coccineus L. 1753,
le thym rampant, le thym serpolet, le serpolet, le serpolet à feuilles étroites, le thym bâtard (nom accepté par Plants of the World online, vérifié le 2019-11-12 : Dimopoulos, P., Raus, T., Bergmeier, E., Constantinidis, T., Iatrou, G., Kokkini, S., Strid, A., & Tzanoudakis, D. (2013). Vascular plants of Greece. An annotated checklist: 1-372. Botanic gardens and botanical museum Berlin-Dahlem, Berlin and Hellenic botanical society, Athens.)

HAUTEUR : 10-15 cm, ZONE de rusticité : 2-9 
COULEUR et MOIS de floraison : rose rouge, juin-juillet
LUMIÈRE : soleil
SOL : riche, profond, perméable, tout sol
USAGES : couvre-sol, substitut de pelouse, rocaille, contenant
MULTIPLICATION : germe en 2-3 semaines 
REMARQUES : Feuillage semi-persistant formant un tapis dense. Territoire : steppes de Sibérie
DROIT D’AUTEUR DE LA PHOTO : Majella Larochelle 
SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES :
1. 21 000 names of alpines in the database by © Dr. Pavel Slabý.

Formulaire d’adhésion ALPINEGISTES

LES AVANTAGES DE DEVENIR MEMBRE :

ALPIGENISTE

Majella Larochelle et Rock Giguère ont créé un groupe rassembleur, appelé Alpinegistes,

pour diffuser leurs connaissances personnelles dans l’art des jardins dits alpins et la culture des plantes qui se prêtent à ce genre de jardinage. C’est un lien indispensable pour et entre tous ceux qui partagent cet intérêt, principalement sous le climat du Québec.

Objectifs :

  • Faire la promotion des plantes alpines, de rocaille et des plantes accompagnatrices dans les jardins dits alpins ou de rocaille ;
  • Répondre aux questions des participants ;
  • Partager des photos, des vidéos et des propos ;
  • Étudier la viabilité, la performance et la rusticité des plantes connues, méconnues ou nouvelles de ce type de plante ;
  • Échanger les connaissances et les expériences de culture de ces plantes ;
  • Offrir autant aux amateurs qu’aux passionnés des semences de ces plantes : DISTRIBUTION GRATUITE DE SEMENCES CHAQUE HIVER ;
  • Offrir des foires de ces plantes ;
  • Faire connaître les vendeurs spécialisés ;
  • Publier des bulletins d’information.

Page Facebook

Notre page Facebook se veut le rendez-vous des Alpinégistes, c’est-à-dire des amateurs et des passionnés des plantes montagnardes et de rocaille dans leur habitat ou en culture. Elle veut rassembler les adeptes de ces plantes, des débutants aux plus avertis, afin de développer notre connaissance collective de ces plantes.

Facebook/Alpinegistes

Rock Giguère et Majella Larochelle. 2020-06-30—–

Le coût d’un abonnement 2020-2021 est de $15,00

— LORSQUE VOUS ENVOYEZ UN PAIEMENT, N’OUBLIEZ PAS DE REMPLIR LE FORMULAIRE CI-DESSOUS — car pour nous c’est le seul moyen de vous répondre

Pour faire parvenir ce montant par transfert interac, envoyez ce montant à mlariviere22@gmail.com

sinon, $16.00 par Paypal à gerard.m@tutanota.com, (frais de Paypal inclus)

sinon par chèque au nom de M Larivière au 36 rue Renaud, Gatineau, QC J8T 3A4

merci



Les Alpinegistes

Alpinegiste – regroupement des amateurs de plantes alpines et de rocaille, plantes rares

carte alpinegistes logoLA CONNAISSANCE EST L’UNE DE CES CHOSES QUI SE MULTIPLIENT SI ON LA PARTAGE.

« Vous voulez vous amuser sans prétention et sans cadre formel, nous sommes là pour vous offrir des informations et des activités pour vous aider à cheminer à travers votre passion des plantes alpines, de rocaille et des plantes accompagnatrices dans les jardins dits alpins ou de rocaille.»

QUI SOMMES-NOUS

Le club des Alpinegistes est un groupe rassembleur pour diffuser principalement les connaissances personnelles de Rock Giguère, de Majella Larochelle et des autres membres du groupe dans l’art des jardins dits alpins et la culture des plantes qui se prêtent à ce genre de jardinage.

C’est un lien indispensable pour et entre tous ceux qui partagent cet intérêt, principalement sous le climat du Québec.

NOS OBJECTIFS :

• Faire la promotion des plantes alpines, de rocaille et des plantes accompagnatrices dans les jardins dits alpins ou de rocaille.
• Répondre aux questions des participants.
• Partager des photos, des vidéos et des propos.
• Étudier la viabilité, la performance et la rusticité des plantes connues, méconnues ou nouvelles de ce type de plante.
• Échanger les connaissances et les expériences de culture de ces plantes.
• Offrir autant aux amateurs qu’aux passionnés des semences de ces plantes.
• Offrir des foires de ces plantes.
• Faire connaître les vendeurs spécialisés.
• Publier des bulletins d’information.

NOTRE MODE DE FONCTIONNEMENT

– L’amitié.
– La collégialité.
– L’entraide.
– La coopération.
– Le travail d’équipe.
– Le respect de l’autre.
– Le bénévolat.
– La gratuité.

– Votre PASSION.

L’ADHÉSION

– Aucun frais. Une carte de membre est toutefois disponible pour $15.
– Tout le monde peut faire partie du groupe.
– Il suffit d’être ami avec nous sur Facebook.
– Nous espérons que nos activités et notre rayonnement vous plairont

COORDINATION DU GROUPE
Majella Larochelle et Rock Giguère vous invitent à les suivre à travers leurs photos, leurs essais, leurs réussites et leurs échecs.

Tous les Alpinegistes sont invités à participer pleinement aux discussions et aux activités proposées par Majella et Rock. Vous êtes les moteurs de notre club et c’est votre participation qui sera le gage de notre efficacité à bien vous servir.

Vos suggestions sont les bienvenues et tout ce que vous voudrez bien nous dire ou nous montrer enrichira les connaissances des débutants aux plus avertis.

Nos salutations distinguées à tous.

JARDINERIES ASSOCIÉES ET MEMBRES – VENTE DE PLANTES ALPINES
ALPINEGIUM
Majella Larochelle
36, Renaud
Gatineau (Québec)
J8T 3A4
Tél. : (819) 962-4472
Courriel : majella.larochelle@gmail.com

JARDINS OSIRIS
Serge Fafard
818, rue Monique
Saint-Thomas de Joliette
J0K 3L0
Tél. : (450) 759-8621
Courriel : jardinsosiris@videotron.ca

LES PRIMEVÈRES DU PETIT SABAZAN
Pascal Vigot
1171, rang de la Seigneurie
Sainte-Émilie-de-l’Énergie (Québec)
J0K 2K0
Tél. : (450) 886-3546
Courriel : pvigot@gmail.com
http://www.petitsabazan.com

PIERRE MORRISSETTE
108, Louisbourg
Lavaltrie (Québec)
J5T 2C5
Tél. : 450 (586-4788)
Courriel : pm,morrissette@gmail.com

RENÉ GIGUÈRE
5810, rue du Parc
Pierrefonds (Québec)
H8Z 2V5
Tél. : (514) 626-3441
Courriel : apulsatilla@netscape.net

VIVACES YB
Yves Boulanger
216, route 132
Matane (Québec)
G0J 1Y0
Tél. : (418) 562-9407
Courriel : syl.har@globetrotter.net

FOIRE AUX TROUVAILLES ET PIQUE-NIQUE

Date : 2 août 2020
Endroit : Domaine Joly-De Lotbinière
Heures : 10 h à 16 h.

Vous êtes toutes et tous invités cordialement à notre prochaine activité qui se tiendra au magnifique jardin du Domaine Joly-De Lotbinière, à Sainte-Croix.

Des experts seront là pour conseiller autant les passionnés que les amateurs. Ils se feront aussi un plaisir de répondre à vos questions.

Des vendeurs spécialisés proposeront un vaste choix de plantes alpines et de rocaille, ainsi que des plantes rares, notamment Pascal Vigot des Primevères du Petit Sabazan, Majella Larochelle de Alpinegium et René Giguère, l’horticulteur qui a été responsable du jardin alpin au Jardin botanique de Montréal de 1993 à 2017.

Des ateliers pratiques sur la culture en auge viendront ponctuer la journée.

Un encan de plantes rares en après-midi permettra autant aux amateurs qu’aux plus passionnés, d’acquérir des petits bijoux rarement offerts sur le marché. Les profits serviront à distribuer des semences gratuites durant l’hiver aux alpinégistes.

INFORMATIONS PRATIQUES

Date : 2 août 2020
Endroit : Domaine Joly-De Lotbinière, Sainte-Croix
Heures d’ouverture : de 10 à 16 h
Stationnement : gratuit
Entrée : gratuite
Restauration : fermé à cause du COVID-19 (tables à pique-nique disponibles)
Ateliers sur les auges : 11 h et 13 h (René Giguère et Majella Larochelle)
Encan : 14 h 15
Visite du jardin : libre

Auge – construction

Article écrit originalement par Michel Picard, alias Roi de Francs.

Adapté du texte original par Majella Larochelle et révisé par Marjolaine Larivière, ML en Mots.

Jardin fantastique de Michel situé sur la rive sud de Montréal

Notre petite présentation d’aujourd’hui portera sur la construction d’une auge formelle…

Pour les petits nouveaux, je rappelle qu’il est indispensable de lire et de bien maîtriser la leçon sur la production d’hypertuf.

Comme son nom l’indique, les auges formelles ont une conformation non naturelle.

La forme est, le plus souvent géométrique, cubique, rectangulaire, polygonale, et ainsi de suite. On doit clairement comprendre au vu de l’objet qu’il a été œuvré.

Cependant, le matériau en lui-même peut tout à fait être d’origine naturel ou artificiel.

Le coffrage :
Selon la disponibilité, on peut utiliser divers matériaux pour réaliser un coffrage.

Si l’on souhaite réaliser un seul article ou plusieurs on pourra investir davantage pour le moule. Ainsi, il n’est pas réaliste de construire un moule de métal si l’on souhaite produire une pièce unique…

Le moule présenté ici est constitué de contre-plaqué de trois-quarts de pouce sois 20mm. Les vis sont d’acier inoxydable. Préférez ces dernières, aux vis de n’importe quel autre type.

Elles coûtent plus cher à l’achat, mais dureront plus longtemps que le coffrage lui-même.

Règle du pouce :
Pour des questions pratiques certaines valeurs doivent être imposées, par exemple les parois devront avoir une épaisseur moyenne de 10% de la plus grande dimension.

Une auge de 20 pouces par 24 pouces sur 18 de haut voit donc sa paroi portée à 2,4 pouces. On s’entend aussi pour dire que la paroi intérieure d’une auge est en pente. Je recommande une inclinaison de ½ pouce sur la hauteur totale ou ½ pouce au pied.

L’auge de notre exemple aurait un fond de deux pouces plus petits que son ouverture.

Soit 14X18 au fond et 16X20 en haut.

Cela permettra un démoulage plus aisé.

Comme l’extérieur est parfaitement rectangulaire, les parois auront donc 3 pouces d’épaisseur à la base et 2 pouces au sommet. Soit, comme nous l’avons déjà dit une moyenne de 2 pouces et un demi.
On peut construire avec des parois plus minces, soit à 5% de la plus grande mesure, mais en ce cas on doit impérativement armer le matériel et il n’est plus question de pratiquer des ouvertures dans les parois, ni de profiler les surfaces.

La durabilité de l’ouvrage sera aussi considérablement réduite et les risques de bris au démoulage seront plus importants.

Pour le fond de l’auge, le coffrage devra être prévu pour un minimum de 2 pouces s’il est en béton et trois pouces, s’il est en hypertuf. Il devra au surplus comporter un orifice de drainage du même diamètre que l’épaisseur du matériel. Selon la conception, de la pièce on le placera au centre ou au point le plus bas.

Précisons tout de suite un point important : l’eau stagnante, en gelant, détruira n’importe quelle auge, aussi solide soit-elle.

Les cinq pièces du moule intérieur sont assemblées à l’aide de pentures ou de cornières métalliques les vis devront être en acier inoxydable à moins que ce soit une pièce unique.

On arrondira les angles extérieurs du moule intérieur pour permettre un désassemblage plus facile.

Une fois les 5 pièces du centre assemblées on les fixe au fond du moule. Il peut être utile d’utiliser des cales intérieures plutôt que des vis, le montage en sera facilité.

Reste plus qu’à installer les panneaux latéraux…
Certaines personnes utilisent un agent pour libérer les coffrages, produits spécialisés, huiles etc. C’est inutile pour de si petits ouvrages.

Si vous regardez votre coffrage vous remarquerez qu’il est sens dessus dessous…
Vous ne vous êtes pas trompés, c’est normal, le dessous est effectivement au- dessus.
C’est plus facile pour le coulage.

Pour donner plus de caractère à votre auge, vous pourrez créer des inclusions de styrène.

Une fois que l’auge aura complété son mûrissement, on les enlève, cela produit des ouvertures et des fissures du plus bel effet.

Surtout il ne faut pas oublier le trou de drainage. Ici, une pièce de styromousse est vissée au fond, malgré la présence de fissures importante dans les côtés. On ne plaisante pas avec le gel.

Il ne reste plus qu’à verser l’hypertuf dans les moules et de bien le compacter avec un outil. Si vous utilisez les mains, portez des gants ! Le ciment est plutôt corrosif…
Pour des questions d’économie, on peut terminer le fond avec du béton ordinaire. Il est aussi à épaisseur égale plus résistant que l’hypertuf.

Démoulage :
Généralement, l’hypertuf est suffisamment solide pour être manipulé dans les 24 heures suivant le coulage. Attendre plus longtemps, surtout si la température extérieure dépasse les 20 degrés, vous occasionnera des problèmes certains.

La surface deviendra trop dure pour être coupée, grattée, lavée ou subir un traitement mécanique quelconque.

Traitement des surfaces : 

Il existe de nombreux traitements possibles pour l’hypertuf. Commencez déjà par un découpage au burin ou au ciseau à pierre, dans le but d’arrondir les angles externes. Un grattage des surfaces minimal pour faire disparaître le ciment lisse et mettre en valeur le grain de la pierre est conseillé. Découpez, creusez, meulez…faites des expériences. Si vous ratez, souvenez- vous qu’on a toujours un ami, un parent ou un voisin qui seront bien fiers d’avoir votre ratage unique…hé hé

Creusez généreusement les parties de l’auge près des insertions de styrène, créant des biseaux plus naturels et suivez le sens des desseins colorés pour augmenter les contrastes.

Ces quelques images vous seront sûrement de quelque secours…

Finalisation :

Après une semaine, vous pouvez enlever le reste du coffrage, la partie interne n’a plus aucune utilité. Si vous avez fait usage d’armature plastique, passez les surfaces à la flamme pour faire fondre les brindilles qui dépassent et qui nuisent à l’apparence du chef d’œuvre…

Normalement, il est déconseillé de planter immédiatement une auge.

En effet, les hydroxydes d’aluminium libérés pendant le processus de mûrissement rendent la surface de l’hypertuf phytotoxique au contact.
En tout cas pour une bonne soixantaine de jours.

Il existe cependant des méthodes pour pallier cet inconvénient et que nous aborderons dans la prochaine leçon…

Variations de couleurs sur une auge de forme carré.

On utilise de polystyrène expansé pour créer des vides dans l’auge. 

C’est souvent une occasion pour récupérer des découpes qui autrement seraient perdues. Une fois enlevée on peut aussi élargir les ouvertures ou marteler les surfaces pour un aspect plus naturel.

Différents procédés peuvent être utilisés pour la finir, Ici un jet d’eau sert à enlever une pellicule en surface.

On peut également mettre du sable au fond du coffrage pour produire un rebord inégal, plus naturel.

On garde le coffrage intérieur tant que des travaux de surfaces sont en cours. Ainsi on minimise le risque de voir l’auge se briser. Généralement les traitements aux surfaces externes se font en dedans de 24 ou 48 heures. Il est préférable de conserver le moule interne un peu plus longtemps, surtout si on doit déplacer une auge très lourde.

et voilà 


Culture en auge

Un paysage en miniature

Utilisées depuis des décennies, les auges permettent de créer de véritables paysages qui changent au des saisons.

La première auge nous viendrait d’Écosse. Une femme, pensant vaincre ainsi l’alcoolisme de son époux, aurait planté des joubarbes dans un petit tonneau à bière. Par la suite, les Anglais ont remarqué que certaines plantes qui demandaient des conditions spécifiques mais peu de soins, poussaient mieux dans de gros contenants. Ils ont alors utilisé les mangeoires et auges à eau des animaux pour réaliser des milieux de culture spécifiques.

Après avoir récupéré tous les vieux bains et éviers, ces contenants se faisant rares, ils ont développé « l’hypertuf ».  Ce mélange de ciment et de matériaux naturels (tourbe et gravier) a été mis au point à la suite d’observations sur les besoins des plantes alpines faites lors d’excursions dans les Alpes.

Pour construire une auge vous avez besoin de :

  • 2 parties de ciment pur
  • 3 parties de perlite
  • 3 parties de mousse de tourbe brune (sèche)

Vous ajoutez de l’eau jusqu’à obtenir une pâte rugueuse qui vous coulez dans un moule.

Où placer une auge?

Celle-ci doit être placée dans un endroit éclairé et aéré soit pavé, patio, marches ou rocher.

Pour en faire un élément décoratif ou un point focal, l’auge doit -être posée sur des briques ou sur une roche. Il est important qu’il ne se fonde pas avec le pavé. Un principe veut que le haut de l’auge soit surélevé de 45 à 60 cm de la surface où elle repose. La surélévation évite de boucher les trous de drainage et facilité l’aération.

Il ne faut pas placer une auge sous un arbre ou sous le rebord d’un toit qui dégoûte.

Fabriquer ou acheter une auge?

Il est toujours possible de fabriquer une auge, mais c’est un procédé laborieux qui peut prendre jusqu’à quatre mois. Avant d’entreprendre cette aventure, il vous est suggéré de pratiquer la culture des plantes alpines. L’expérience que vous en tirerez, vous guidera sur la composition, la texture et la structure des composantes d’une auge.

De nombreux modèles et dimensions d’auges sont commercialisés à partir de 40$. Attention, il ne faut pas remplacer le type de contenant par un matériaux synthétique : les plantes en souffriraient.

Le mélange de sol pour la plantation des alpines

Le mélange de croissance qui convient à la plupart des plantes alpines doit être le plus pauvre possible. Il est préparé à l’avance en mélangeant :

  • 2 parties de gravillon lavé (0.3 à 0.6 cm)
  • 1 partie de sable grossier (0.5 à 1.3 mm)
  • 1 partie de sol à empotage

L’auge est aussi remplie de la façon suivante :

  1. Couvrez le trou de drainage avec un grillage ou des pots cassés
  2. Ajoutez le gravier grossier jusqu’à un quart du volume de l’auge
  3. Couvrez d’humus grossier sur une épaisseur de 2 à 3 cm pour empêcher que le mélange de sol plus fin ne coule à travers le gravier.
  4. Tout en plaçant vos plantes et les éléments décoratifs, ajoutez le mélange de croissance que vous avez préparé. Celui-ci doit être compacté au fur et à mesure.
  5. Réservez 2 à 3 cm pour placer une couche de finition en dessous du feuillage et tout spécialement autour de la couronne de la plante.

Pourquoi utiliser les plantes alpines?

Le but recherché lors de la plantation d’une auge est de créer un petit paysage. Pour ce faire, on utilise des plantes qui poussent lentement et qui fleurissent à différents moments des saisons de croissance.

Si vous utilisez des couvre-sol ou des plantes de rocaille, celles-ci envahiront l’auge. En installant les plantes appropriées, vous n’avez pas à modifier la plantation tous les ans. De plus, les plantes alpines offrent des textures de feuillage souvent persistant que l’ont n’obtient pas chez les plantes de rocaille. En sol pauvre, les plantes alpines cherchent à développer leurs racines profondément. Plus celles-ci se développent, plus le feuillage fait des réserves en eau. Aussi, plus le sol est pauvre, plus le plant est compact et plus il fleurit.

À l’automne, l’auge doit être placée dans un endroit où la pluie verglaçante ne touchera pas le feuillage. Ce type d’intempérie est le pire ennemi des plantes alpines. Les risques de pertes peuvent être minimisées en installant un géotextile ou en les recouvrant de neige. Il est aussi possible de rentrer l’auge à l’abri dans un endroit frais (garage, portique, galerie couverte). Si elles ne reçoivent pas d’eau et de verglas pendant l’hiver, les plantes alpines survivent à des froids sibériens.

Quelles plantes à utiliser en auge?

Bien des avantages

Les auges étant constituées en grande partie de matériaux naturels, mousses et lichens s’installent sur les parois extérieures en moins d’un an. Rapidement, le jardin miniature ainsi créé peut être déplacé à volonté, au gré de la floraison des plantes. Un grand avantage de la plantation des plantes alpines en auge réside dans leur permanence et dans leur peu d’entretien.

Terre : définitions

Révision scientifique par Majella :

Définitions selon les informations glanées sur le WEB

Terre grasse :

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Mortier_de_terre

  1. Dans le Limousin, la terre argileuse, dite « tuf gras », appelée aussi terre grasse, 
  2. On appelle glaise, une terre grasse qui, étant pétrie, servait à retenir l’eau dans les bassins, réservoirs et fosses d’aisances
  3. On appelle torchis une terre grasse ou franche, détrempée avec de l’eau et mêlée de foin ou de paille coupée.

Terre végétale :

L’humus est la couche supérieure du sol créée, entretenue et modifiée par la décomposition de … Littré, de la langue française (1872-1877) le définit comme « terre végétale » (selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Humus)

LOAM :

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Loam

Le loam est une classe texturale composée de

moins de 52 % de sable,

28 à 50 % de limon et

 de 7 à 27 % d’argile 1.

Selon les proportions, on parlera de loam sablonneux, limoneux ou argileux.

Le loam est idéal pour l’agriculture car il est à la fois drainant et conserve bien l’humidité. Il contient généralement plus de nutriments que les sols sablonneux. De texture plastique lorsqu’il est humide, il est facile à travailler.

Couche arable :

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Terre_arable

Une terre arable est une terre qui peut être labourée ou cultivée (latin arabilis : labourable).

Autres questions :

  1. Pourquoi le numéro 1 à deux  endroits : terre grasse, saxatiles
  • terre grasse ou la couche de terre arable, ces 2 termes ne sont pas synonymes, pourquoi le ‘ou’?
3.      « La tourbe est pauvre en matière organique … d’éléments nutritifs ce que la tourbe ne peut faire. »

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Tourbe

La tourbe est constituée majoritairement d’eau et de matière organique mal décomposée (de 80 à 90 %.

La tourbe est une matière organique fossile formée par accumulation sur de longues périodes de temps de matière organique