Posts Tagged ‘semences’

 

pour voir nos catalogues Pour commander, envoyez un email avec les noms des sortes que vous desirez : majella.larochelle@gmail.com . Je vous confirmerez le total de votre commande.
pour nous suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/SemencesAlpines?fref=ts
qui est Majella Larochelle : http://mlarochelle.net/a-propos/
ses realisations et competences : http://mlarochelle.net/recherches/
site en construction
Agastache nepetoides
Agastache nepetoides
Hauteur : 100-200 cm
Couleur : beige, jaune verdâtre
Mois : août-octobre
Zones : 4-8
Exposition : soleil, mi-ombre
Sol : tout sol
Multiplication :
Usages : attire les papillons et les abeilles, comestible, culinaire, aromatique, plate-bande, massif
Agastache rugosa
Agastache rugosa
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : bleu pâle à rose
Mois : août-septembre
Zones : 4-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : drainé, sec à frais, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis au printemps dans une serre ou à l’extérieur recouvert; division au printemps.
Usages :
comestible (****/5)
(feuilles crues ou cuites, fleurs -salade, décoration-, graines, condiment, tisanes),
médicinal (***/5)
anti-toussif, antibactérien, anti-fongique, pour l’estomac, les feuilles et tiges utilisées contre les brûlures
autres:plate-bande, massif.
Agastache menthe. Photo de Wikipedia
Agastache rugosa Golden Jubilee
Agastache rugosa Golden Jubilee
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages :
Aloysia triphylla
Aloysia triphylla
Hauteur : 120-180 cm
Couleur : blanc
Mois : juillet-septembre
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : drainé, sec à frais, sol semi-riche, pH 6,1 à 7,8.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en fin printemps sous serre
Usages : cosmétique (crème solaire, parfum), médicinal, comestible (feuilles, condiment, tisane).
Remarques : huile contre les ultra-violets, fleurs hermaphrodites, pollinisées par les insectes.
Danger : une grosse consommation entraine des problèmes gastriques.
Verveine citronnelle ou Verveine du Pérou
Crambe maritima
Crambe maritima
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc
Mois : juillet-août
Zones : 4-9
Exposition : soleil
Sol : vaseux, sol semi-riche, pauvre en nutriments, sol salin, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en mars-avril à l’extérieur
Usages : comestible (fleurs, feuilles, racines)
Chou marin. Photo de Wikipedia.
Dioscorea batatas
Dioscorea batatas
Hauteur : 240-300 cm
Couleur : blanc, rose pâle
Mois : septembre-octobre
Zones : 5-11
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en mars et avril sous serre chauffée et recouvert
Usages : comestible (fruits, racines), médicinal.
Remarques : plante grimpante, stimule l’estomac, tonique pour les reins et les poumons, hyperthyroïdie, diabète, perte de poids, asthme
Igname de Chine
Ephedra sinica
Ephedra sinica
Hauteur : 30-45cm
Couleur : blanc
Mois : août-septembre
Zones : 5-11
Exposition : soleil
Sol : sol alcalin, semi-riche, drainé, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’extérieur en automne ou après les dernières gelées, à l’ intérieur après les premières gelées,
Usages :  asthme, stimulant cardiaque et neuronal
Ephèdre ou dragon des sables. Photo de Richters
Epilobium angustifolium f. album
Epilobium angustifolium f. album
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages :
Heracleum spondylium
Heracleum spondylium
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages : comestible
Photo de Flick
Hesperis matronalis
Hesperis matronalis
Hauteur : 80 cm
Couleur : rose, violet, blanc
Mois : mai-juillet
Zones : 4-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : humide et bien drainé préféré, pH neutre à alcalin
Multiplication :
Usages : comestible (feuilles, graines), médicinal, huile essentielle, attire papillons et abeilles, ornemental
Julienne des dames
Hibiscus syriacus
Hibiscus syriacus
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones : 5-9
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages : comestible (fleur, feuille, racine; huile)
Photo de Wilson Nursery
Levisticum officinale
Levisticum officinale
Hauteur : 180 cm
Couleur : vert, jaune
Mois : juillet-août
Zones : 5-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : humide, bien drainé préféré, tout pH
Multiplication :
Usages : comestible (feuilles, fleurs, tiges, racines, graines), médicinal (tonique digestif et respiratoire, antispasmodique, carminatif, diaphorétique),huile essentielle,attire les abeilles
Livèche
Oenothera biennis
Oenothera biennis
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol : graveleux, sec, bien drainé
Multiplication :
Usages : naturaliser, fleur comestible,attire les abeilles et papillons. Onagre
Physalis ixocarpa
Physalis ixocarpa
Hauteur :
Couleur :
Mois :
Zones :
Exposition :
Sol :
Multiplication :
Usages : comestible (fruit)
Tomatillo. Photo de Seed Terra
Physalis peruviana
Physalis peruviana
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : jaune pâle et violet
Mois : juillet-octobre
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : pH 5,1 à 6, sol semi-riche à pauvre, vaseux, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’intérieur 8 semaines avant le premières gelées, greffe
Usages : comestible, médicinal, fleurs pollinisées par les abeilles et le vent, jus contre les douleurs intestinales.
Cerise de terre, alkékenge ou coqueret du Pérou
Satureja montana
Satureja montana
Hauteur : 15-30 cm
Couleur : rose
Mois :
Zones : 5-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,6 à 7,5, sol semi-riche à pauvre, drainé, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis en avril sous serre
Usages : comestible (feuilles, condiment, thé), médicinal.
Remarques : stimulant digestif, antiseptique, contre colique et flatulence, désordre menstruel. Danger : ne pas consommer par les femmes enceintes.
Sarriette des montagnes ou sarriette vivace
Scorzonera hispanica
Scorzonera hispanica
Hauteur : 100 cm
Couleur : jaune
Mois : juin-septembre
Zones : 5-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : sol semi-riche, vaseux, drainé, pH alcalin, hmide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis au printemps
Usages : comestible (feuilles, fleurs, racines, café)
Salsifis noir. Photo de wikipedia
Stevia rebaudiana
Stevia rebaudiana
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc
Mois :
Zones : 8-11
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 6,5, sol semi-riche, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’intérieur après les premières gelées
Usages : écologique (attire les abeilles, les papillons et les oiseaux), comestible (feuilles).
Remarques : pour les vertiges, nausées, maux de tête, flatulence, douleurs musculaires, ne pas utiliser par les personnes diabétiques, hypertension.
Stevia ou Herbe à sucre
Urtica dioica subsp. dioica
Urtica dioica subsp. dioica
Hauteur : 120-180 cm
Couleur : vert
Mois : mai-juin
Zones : 3-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’extérieur en automne ou en serre au printemps
1 gramme pour $16,00
Usages : comestible (*****/5)
(jeunes feuilles et pousses ou séchées, -tisane, soupe, légume, tartine, pesto, beurre, gratin, quiche-, bière, huile)
médicinal (*****/5)
pour l’anémie, régénère et nettoie le sang, tonique, laxatif, diurétique, eczéma, problème de peau, douleur arthritique, anti-asthme, sciatique, rhumatisme, hémorroïdes…
autres usages colorant, compost
Ortie
 ============

 


==============

 

 Jardin nourricier : Moutarde brune                                                                Recherche: Majella Larochelle

Alimentation (tiré de https://fr.wikipedia.org/wiki/Moutarde_brune)

Les graines sont utilisées à la fabrication industrielle de condiments du type moutarde. Elles ont une saveur piquante, légèrement poivrée, et servent en mélange avec la moutarde noire à la fabrication de la moutarde de Dijon.

Les feuilles, à saveur piquante comme celle de la roquette, peuvent être consommées comme légume ou condiment. Dans les cuisines chinoisecoréenneindiennejaponaise et vietnamienne, les tiges et feuilles sont utilisées comme légume, généralement sauté.

Son degré de comestibilité est de   sur 5 selon

http://www.pfaf.org/user/Plant.aspx?LatinName=Brassica+juncea qui mentionne les usages suivants :

Utilisations comestibles: Condiments ;   huile.

Le feuillage cru ou cuit : une saveur poivrée qui peut varier de légère à épicée, ceci est l’un des légumes cuits les plus précieux de l’Orient. Les feuilles peuvent aussi être consommés crus, quand finement broyés, ils font un ajout très acceptable pour les salades mixtes.

Fleurs et tiges jeune floraison – crus ou cuits. Doux et succulent. Une huile semi-siccative comestible est obtenue à partir de la graine.

La graine contient 25 – 30% d’huile. La graine est utilisée comme arôme de moutarde. Elle est la source de la «moutarde brune». Elle est également utilisée dans le curry et marinades. Ils sont souvent chauffés dans de l’huile de détruire leur âcreté et leur donner un goût de noisette.

Les graines germées peuvent être ajoutées aux salades.
============

Site Meter

Feedjit Live Blog Stats

==============

 

Achillea millefolium
Achillea millefolium
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc
Mois : juin-septembre
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 7,5, sec, bord des chemins, vaseux, sol pauvre, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage : vert gris à l’aspect plumeux, odeur de camphreMultiplication : germe en 1-3 mois à 13-18 °C; ou après 2-3 semaines de froid à -5 °C : germe en 3-4 semaines à 10-15 °C; divisez une grosse touffe au printemps; bouturage de nouvelles tiges en juillet
Usages : médicinal, cicatrisant, comestible (tisane, condiment), naturalisé, massif, pré fleuri, attire les papillons, couvre-sol, substitut de pelouse (une tonte requise), bactéricide, aromatise la bière.
Remarques : plante ne donne pas de graines, fleurs stériles, supporte les sécheresses et les environnements maritimes.
Danger : en grosse quantité peut être sédatif et diurétique.
Achillée millefeuille
Agastache foeniculum
Agastache foeniculum
Hauteur : 30-60 cm
Couleur : pourpre
Mois : juin-septembre
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : drainé, sec à frais, sol semi-riche, sableux.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage : aromatique vert tendreMultiplication : germe en 1-2 semaines à 15-20° C, à la lumière bouture basale de la nouvelle pousse au printemps
Usages : culinaire, aromatique, plate-bande, massif.
Remarques : feuilles et tiges utilisées contre les brûlures.
Agastache fenouil ou Grande Hysope
Allium schoenoprasum
Allium schoenoprasum
Hauteur : 30-60 cm
Couleur : mauve
Mois : mai-juin
Zones : 5-11
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, sec à frais, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide
Usages : plate-bande, rocaille, fleurs fraîches comestibles, cuisine, champ fleuri, potager, toit vert extensif, pré fleuri, attire les papillons.
Remarques : fleurs hermaphrodites, plante autofertile.
Danger : toxique en trop grande quantité, les chiens y sont plus sensibles, racines comestibles.
Ciboulette
Althaea officinalis
Althaea officinalis
Hauteur : 120-180 cm
Couleur : blanc rose
Mois : juillet-septembre
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : sec à frais, sol alcalin, sol semi-riche, vaseux, pH 6,1 à 7,8.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps ou automne dans une atmosphère froide
Usages : médicinal, comestible (feuilles, racines)
Guimauve.
Amelanchier arborea
Amelanchier arborea
Hauteur : 400-600 cm
Couleur : blanc
Mois : mars-avril
Zones : 4-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide voire neutre (5,6 à 7,5), humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : greffe, semis à l’extérieur en automne
Usages : écologique (attire les abeilles), médicinal, comestible
Remarques : supporte la pollution et un terrain argileux.
Danger : mildiou, taches sur les feuilles.
Amélanchier arborescent.
Amelanchier bartramiana
Amelanchier bartramiana
Hauteur : 180-240 cm
Couleur : blanc
Mois : mars-avril
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide voire neutre (5,6 à 7,5), humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier.
Feuillage : vert-bronzeMultiplication : semis dans un pot à l’extérieur dans une atmosphère froide
Usages : comestible (fruit).
Remarques : fleurs hermaphrodites, pollinisées par les abeilles.
Amélanchier boréal
Amelanchier canadensis
Amelanchier canadensis
Hauteur : 600-900 cm
Couleur : blanc
Mois : mars-avril
Zones : 3-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide voire neutre (5,6 à 7,5), humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : greffe, semis à l’extérieur en automne ou en serre en hiver
Usages : médicinal, comestible (fruit).
Remarques : fleurs hermaphrodites, pollinisées par les abeilles.
Amélanchier du Canada
 
Amphicarpaea bracteata
Amphicarpaea bracteata
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : lilas pâle
Mois : août-septembre
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : vaseux, pH alcalin, humide, sol semi-riche, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : tremper pendant 12 heures avant semis au printemps
Usages : écologique (attire les abeilles, les oiseaux et les papillons), comestible (racines, graines), médicinal
Haricot de terre
Apios americana
Apios americana
Hauteur : 470-600 cm
Couleur : marron-rose
Mois : juin-septembre
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH acide, sol semi-riche, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis après les premières gelées, division des rhizomes, tubercules, bulbes
Usages : comestible (racine, graine), médicinal
Patate en chapelet
Arctium lappa
Arctium lappa
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : fuchsia, bleu-violet
Mois : juillet-août
Zones : 2-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : vaseux, pH alcalin, humide, sol semi-riche, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis en hiver en serre, extérieur en automne
Usages : comestible (feuilles, racines, graines, tiges), médicinal.
Remarques : L’ingestion des cheveux des graines est toxique, interdit aux femmes enceintes, risque d’allergie.
Bardane officinale ou commune
Arctostaphylos uva-ursi
Arctostaphylos uva-ursi
Hauteur : 30-45cm
Couleur : blanc et rose pâle
Mois : juin-septembre
Zones : 3-8
Exposition : soleil
Sol : pH 6,1 à 6,5, sol semi-riche, pauvre en nutriments, humide, drainé.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis sous serre 2-3 mois à 15’C
Usages : écologique (attire les abeilles, les oiseaux et les papillons), comestible (fruit, tisanes), médicinal.
Remarques : infusion de feuilles contre les infections urinaires, feuilles persistantes.
Danger : interdit aux femmes enceintes, réduirait l’arrivée de sang au foetus, ingérer en grosse quantité peut causer vomissement, nausée, convulsion suivie d’un effondrement.
Raisin d’ours
Asclepias incarnata
Asclepias incarnata
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : rose foncé
Mois : juillet-août
Zones : 3-9
Exposition : soleil avec mi-ombre en après-midi
Sol : frais à humide, trempé
Feuillage : acuminéMultiplication :
Usages : naturalisé, attire les papillons et les abeilles, fleur comestible, odorant, écologique (attire les abeilles et les papillons, le monarque…)
Asclépiade incarnate
Asclepias syriaca
Asclepias syriaca
Hauteur : 45-50 cm
Couleur : rose lilas
Mois : juillet-août
Zones : 3-9
Exposition : soleil avec ombre en après-midi
Sol : pauvre, drainé, mésique
Feuillage :Multiplication : division au printemps
Usages : naturalisé, écologique (attire les abeilles et les papillons, le monarque…)
Asclépiade commune
Asclepias tuberosa
Asclepias tuberosa
Hauteur : 50-70 cm
Couleur : orange intense
Mois : juillet-août
Zones : 3-9
Exposition : soleil
Sol : endroit plus sec, terre légère ou lourde
Feuillage : étroit, linéaireMultiplication : germe facilement à la température de la pièce
Usages : sert comme fleur coupée, fleur comestible, écologique (attire les abeilles et les papillons).
Remarques : plante hôte du papillon monarque
Asclépiade tubereuse
Asparagus officinalis
Asparagus officinalis
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : jaune-vert
Mois : juin-juillet
Zones : 2-9
Exposition : soleil
Sol : tout pH, vaseux, drainé, semi-riche, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis après les premières gelées, division des rhizomes, tubercules, bulbes
Usages : comestible (miel blanc, café, tige), médicinal
Asperge
Campanula glomerata
Campanula glomerata
Hauteur : 30-45cm
Couleur : violet foncé
Mois : été
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 7,5, vaseux, sol semi-riche, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide
Usages : comestible (donne du nectar et du pollen : miel ambré, fleurs, feuilles)
Campanule à fleurs agglomérées
Chenopodium bonus-henricus
Chenopodium bonus-henricus
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : vert
Mois : mai-septembre
Zones : 4-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, vaseux, humide, sol semi-riche.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : en divisant les racines
Usages : comestible (feuilles, fleurs, graines), médicinal.
Remarques : plante diffusée dans les lacs pour tuer les poissons avec saponine et acide oxalique, colorant.
Danger : dangereux pour personnes avec rhumatisme, goutte, arthrite, calculs rénaux, hyperacidité, une bonne cuisson permet de détruire la saponine et l’acide oxalique (élément toxique).
Chénopode bon Henri
Cichorium intybus
Cichorium intybus
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : bleu ciel
Mois : juillet-octobre
Zones : 3-8
Exposition : soleil
Sol : sol alcalin, vaseux, sol semi-riche, drainé, humide
Remarques : : arroser souvent
Feuillage :Multiplication : semis en mai-juin
Usages : comestible (fleurs, feuilles, racines, café), médicinal, attire les abeilles.
Remarques : les racines réduisentt le rythme cardiaque, la goutte, le rhumatisme; les feuilles et racines sont diurétiques, laxatives, toniques, digestives.
Chicorée ou barbe-de-capucin
Hippophae rhamnoides
Hippophae rhamnoides
Hauteur : 240-300 cm
Couleur : vert-jaune
Mois : septembre-octobre
Zones : 3-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,6 à 6,5, sol semi-riche à pauvre, vaseux, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans une atmosphère froide et ensoleillée
Usages : comestible (fruit, huile), médicinal, cosmétique.
Remarques : huile à appliquer contre les brûlures, problème cardiaque, maux d’estomac, maladies intestinales, vitamine A, C, E et acide gras, crème et dentifrice.
Danger : ne pas utiliser pour les femmes enceintes.
Argousier ou baies aux faisans, cheval luisant
Humulus lupulus var. lupulus
Humulus lupulus var. lupulus
Hauteur : 360-470 cm
Couleur : crème
Mois : juillet-août
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier, supporte la sécheresse.
Feuillage :Multiplication : germe en 3 semaines à 20 °C après une période de stratification de 6 semaines à -4 °C. , après les dernières gelées, greffe
Usages : comestible (feuilles, racines, boisson, thé), médicinal.
Remarques : effet apaisant corps et esprit, stimule la digestion, les cheveux des fruits contiennent de la lupuline qui est sédative et hypnotique, augmente le flux de lait de la mère allaitant.
Danger : irritation de la peau, des yeux et allergie, ne pas utiliser pour les femmes enceintes.
Houblon
Hypericum perforatum
Hypericum perforatum
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : jaune
Mois : mai-août
Zones : 3-7
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH alcalin, sol semi-riche, vaseux, drainé, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps ou en automne sous serre
Usages : comestible (thé), médicinal.
Remarques : stimulant, diurétique, digestif, incontinence enfantine, la teinture de fleurs est un cataplasme pour les brûlures.
Danger : ingestion de la plante ou le contact avec l’écorce rend certaines personnes photosensibles et provoque problèmes gastro-intestinaux, des allergies et de la fatigue. Prendre avec des médicaments peut causer un coma.
Millepertuis ou herbe à mille trous
Maianthemum racemosum 

Maianthemum_racemosa05g (1)
Hauteur : 30-45 cm
Couleur : blanc
Mois : juin-juillet
Zones : 3-9
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 5,1 à 6,5, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis sous serre en hiver, à l’extérieur après les dernières gelées
Usages : comestible (feuilles, fruits), médicinal.
Remarques : mâcher la racine augmenterait la fertilité, fruits comestibles, gelée.
Smilacine à grappe

Maianthemum stellatum
Maianthemum stellatum
Hauteur : 30-45cm
Couleur : blanc
Mois : mai-juin
Zones : 3-7
Exposition : ombre à mi-ombre
Sol : pH 5,1 à 6,5, sec à frais, sol semi-riche, vaseux, matière organique.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis à l’extérieur à l’automne
Usages : écologique (attire les abeilles, les oiseaux et les papillons) fruits, feuilles et racines comestibles, gelée.
Remarques : analgésique, antiseptique
Muguet ou fleur de mai
Malva moschata
Malva moschata
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : blanc ou rose
Mois : juin-septembre
Zones : 3-10
Exposition : soleil
Sol : pH 6,1 à 7,8, vaseux, sol semi-riche, drainé, humide
Remarques : : arroser souvent
Feuillage :Multiplication : semis à l’intérieur après les premières gelées, à l’extérieur après les dernières gelées en automne
Usages : écologique (attire les oiseaux, abeilles et papillons), comestible (fleurs, feuilles, graines, condiment, thé), médicinal.
Remarques : fleurs hermaphrodites pollinisées par les abeilles, fleurs et feuilles anti-inflammatoires (voies respiratoires, système digestif et urinaire), laxatif.
Danger : les graines, fleurs et feuilles sont comestibles.
Mauve musquée
Monarda punctata
Monarda punctata
Hauteur : 30-60 cm
Couleur : jaune, blanc, tachetée de pourpre
Mois :
Zones : 3-9
Exposition : plein soleil
Sol : sablonneux, calcicole, sec
Feuillage :Multiplication :
Usages : attire les papillons et les abeilles
Monarde ponctuée
Myrrhis odorata
Myrrhis odorata
Hauteur : 90-120 cm
Couleur : blanc
Mois : mai-juin
Zones : 3-8
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis à l’extérieur à l’automne
Usages : comestible (racines, feuilles, graines, thé), médicinal.
Remarques : contre la toux et les flatulences, stimule l’estomac, cataplasme de racines sur les morsures de serpent et de chien.
Cerfeuil musque
Nasturtium officinale
Nasturtium officinale
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : blanc
Mois : mai-octobre
Zones : 3-11
Exposition : soleil
Sol : sol alcalin, très humide, sablonneux, sol semi-riche
Remarques : : arroser souvent, peut croître dans l’eau
Feuillage :Multiplication : semis au printemps dans pot immergé de moitié
Usages : comestible (feuilles, graines, condiments), médicinal, cosmétique
Remarque : la cuisson des feuilles permet la destruction de toute intrusion de parasites.
Cresson de fontaine
Origanum vulgare
Origanum vulgare
Hauteur : 45-60 cm
Couleur : pourpre et blanc
Mois : juillet-août
Zones : 7-10
Exposition : soleil
Sol : sol semi-riche, pauvre en nutriment, vaseux, drainé, sol alcalin, sec à frais.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au début printemps
Usages : écologique (attire les oiseaux, les papillons et les abeilles), comestible (feuilles, condiments, thé), médicinal.
Remarques : agit sur le système respiratoire et digestif, douleur menstruelle, tonique, douleur aux dents.
Danger : ne pas utiliser pour les femmes enceintes.
Origan
Symphytum officinale
Symphytum officinale
Hauteur : 60-90 cm
Couleur : violet, mauve
Mois : juin-juillet
Zones : 4-9
Exposition : soleil
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Feuillage :Multiplication : semis au printemps ou automne dans une atmosphère froide
Usages : comestible (feuilles), médicinal.
Remarques : cataplasme pour maladies de peau.
Danger : perte d’appétit, douleurs abdominales, vomissements.
Grande consoude
Thymus serphyllum 
Thymus serphyllum Magic Carpet
Hauteur : 2-5 cm
Couleur : rouge carmin à rose mauve
Mois : juillet-août
Zones : 2-8
Exposition :
Sol : riche, humifère, humide, sablonneux
Feuillage : luisantMultiplication :
Usages : terrain sablonneux humide, substitut de pelouse, attire les abeilles
Urtica dioica
Couleur : vert
Mois : mai-juin
Zones : 3-10
Exposition : soleil à mi-ombre
Sol : pH 6,1 à 7,8, sol semi-riche, vaseux, humide.
Remarque : arrosage régulier
Multiplication : semis à l’extérieur en automne
Usages : comestible (feuilles, huile), médicinal.
Remarques : anémie, nettoie le sang, tonique, diurétique, eczéma, pour problème de peau, douleur arthritique, sciatique, rhumatisme.
Danger : ne pas prendre par les femmes enceintes, choisir jeunes feuilles seulement, interaction avec drogues a un effet sur système nerveux.
Ortie

 

LE SEMIS

Tout débute avec la fabrication d’un jouet : le sifflet. Vers l’âge de 9 ans, il fallait trouver dans la nature le matériel pour fabriquer un jouet : le sureau. Pour trouver cette plante, on traversait une forêt ou le quatre-temps (Cornus canadensis) poussait à l’ombre; cette plante était très utile pour apaiser sa faim. Un peu plus loin, dans un habitat moins xérique, poussait la clintonie boréale (Clintonia borealis), avec ses fruits bleus luisants qu’il ne fallait pas toucher à cause de sa toxicité. Je suivais mon ‘grand frère’ qui se dirigeait vers un endroit à sol plus frais où poussait le sureau.

Pour fabriquer un sifflet avec le sureau, on a choisi une section droite de la tige, sans nœud, et d’une longueur de 5 à 6 pouces de longueur et d’un demi-pouce de diamètre. Avec un clou de 6 pouces emprunté à mon père, on évidait en poussant l’intérieur liégeux de cette tige. Ensuite, il y avait un glissement d’écorce… Tout au long du parcours et de retour à la maison, il n’y a pas un moment où mon aîné ne m’instruisait pas de la rare biodiversité de l’Abitibi : un oiseau par-ci, un crapaud par-là, un champignon comestible…

L’été nous allions aux bleuets et l’automne nous récoltions le pimbina (Viburnum edule) pour que maman fasse de la gelée.

En 1955, nous déménageons à Rigaud, 500 km plus au sud, mais à 3 zones de rusticité plus chaude, (de zone 2 à zone 5, note de la carte de rusticité). C’est là que je découvre mon premier nid de colibri qui venait de s’abreuver sur une lobélie (Lobelia cardinalis), mon premier polatouche planant d’arbre en arbre, mon premier crapet-soleil, le premier cypripède royal immortalisé sous un globe de verre par le Père Louis Genest c.s.v., professeur au Collège Bourget de Rigaud, fondateur du camp des jeunes écologistes du Centre écologique de Port-au-Saumon.

La montagne de Rigaud recelait une variété de biotopes, une faune abondante : le cerf de Virginie, la salamandre maculée. Plusieurs oiseaux y séjournent, dont le grand pic, le dindon sauvage, la gélinotte huppée, le hibou, la chouette…. Durant ces années d’apprentissage, avant l’âge de 12 ans, j’étais fier d’avoir coché sur une liste 162 sortes d’oiseaux.

 

LA PRÉ-ÉMERGENCE

C’est au cours des 6 années de mon secondaire et du collégial à Montréal que j’ai pu pratiquer ma curiosité et une rigueur scientifique; certains professeurs m’encourageaient à déborder ma recherche dans les forêts avoisinantes d’une institution d’enseignement. J’ai apprivoisé la langue latine en classe et en nature pendant ce temps. Vivant alors à Montréal, je fréquentais le Cercle des jeunes naturalistes, l’ACFAS… et souvent les rencontres avaient lieu au Jardin botanique de Montréal. Je commençais à réaliser que je ne savais pas ce que je ne savais pas.

LE MENTOR

Mon premier emploi fut avec les organismes les plus petits de la microbiologie sous la direction d’un des plus grands biologistes au Québec : Georges Préfontaine, inspirateur de la trempe de Marie-Victorin, Pierre Dansereau et Jacques Rousseau.

L’ABQ le cite : La biologie au Québec a été forgée par quelques pionniers dont Georges Préfontaine et Pierre Dansereau, qui demeurent des modèles très inspirants

Il m’a permis d’être en contact avec les biologistes de cette époque des années 60.

 

LE POUCE NOIR

Ensuite, pendant plus de sept ans, un nouvel emploi me prépare à l’horticulture. Comme soutien technique pour le département de recherche à Agriculture Canada, j’analyse en laboratoire les différents types de sols et le contenu chimique des feuilles de tabac. À travers ce travail routinier, il faut meubler mes temps libres en étudiant à l’université de Guelph. Tout en m’intéressant à la génétique et à l’hérédité, j’obtiens un certificat en horticulture avec cette université en touchant la pomologie, la physiologie, la pédologie, l’édaphologie, le design en aménagement paysager, l’entomologie, la pathologie, la floriculture, l’entreposage de matériaux vivants, l’identification des plantes, la participation aux expositions agricoles et l’entrainement des juges…

Cet employeur vient à reconnaître que j’ai acquis des connaissances suffisantes pour opérer dans les spécialités des domaines suivants :

  • Chimie analytique en phytotechnie et dans la science du sol
  • Langage informatique COBOL et statistiques de recherche
  • Taxonomie des insectes
  • Ornithologie
  • Physiologie des plantes
  • Relevé des maladies et prédateurs en agriculture
  • Bactériologie, mycologie, parasitologie et épidémiologie

 

Mes lectures et mes excursions sont alors orientées sur tout ce qui est nature et environnement. Chez moi, je cultive et crée des hybrides de la violette africaine comme passe-temps, en même temps que je teste les effets de mutagènes chimiques sur les gènes de cette plante. L’enregistrement des cultivars que j’ai créé se fait avec la AVSC (African Violet Society of Canada).

Avec les rumeurs de fermeture de cette ferme expérimentale du Ministère de l’Agriculture du Canada, je décide de mettre en pratique ce que j’ai appris et je pars avec mon petit baluchon de connaissances acquises en horticulture.

 

LE POUCE VERT

Dans les années 70, pour survivre à son compte, Il faut créer la demande en aménagement paysager. L’horticulture moderne n’étant pas encore populaire dans la région est de Montréal, je crée ma propre pépinière de production réduisant ainsi les coûts d’achats de matériel vivant provenant de l’Ontario. Pour réussir la propagation de plantes, je dois mettre en pratique les principes théoriques acquis sur la division végétative, la greffe, le marcottage. Je suis également des cours de perfectionnement :

  • À l’institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe : rocaille et vivaces
  • Au jardin botanique de Montréal : production en pépinière
  • À la SAJIB : les plantes indigènes comestibles, le bonsaï…
  • Fondation Henri Bernard : arboriculture et arbres à noix
  • À la commission scolaire de Laval : la décoration en aménagement paysager

Les associations et responsabilités :

À partir de 1975, je m’implique auprès de certaines associations :

  • Pierre Bourque alors horticulteur en chef au JBM de suggère de m’impliquer auprès de la S.A.J.I.B : c’est ainsi que je donne quelques cours, gère leur banque de semences principalement récoltées dans la collection de plantes au JBM.
  • Il y a eu aussi un comité des Floralies pour 1980. Pendant 2 ans, je fourni mon apport à ce comité et voyage près de Paris en 1979 aux Floralies Internationales; le Québec avait un kiosque créé par Milan Havlin. Je côtoie alors Daniel Fortin, Desnoyers, Desvoyault, Tony Huber.
  • Paul Pouliot, alors chroniqueur à La Presse, me demande de fonder une société pour les amateurs de violettes africaines.
  • Paysage Québec tenait ses rencontres annuelles en région métropolitaine, j’assiste à la première rencontre de fondation de Botanix, bébé issu de RONA.

 

Les cours donnés :

Ce que tu as appris, on te demande de le partager.

  • Rocailles (1978) : Guy Hains et Daniel Séguin, pour qui on a créé un jardin d’expérimentation, d’apprentissage et d’expérimentation à Saint-Hyacinthe, me demandent de donner quelques cours après qu’ils ont vu un reportage à la Semaine verte sur comment je concevais la réalisation de jardins de rocaille, genre de jardins que je répandais de Repentigny à Ville Saint-Laurent, en ne négligeant pas Laval et Longueuil.
  • Design naturel en aménagement paysager (1976-1979), au Jardin Botanique de Mtl : j’ai eu la chance d’avoir comme élèves Jean-Pierre Devoyault qui partira le Jardin de Jean-Pierre, Michel Corbeil qui fonde La Maison des Vivaces en 1980, Ronald Leduc qui offrira des chroniques à l’émission Fleurs et Jardins de Radio-Canada…
  • Horticulture de base et propagation avancée : au collège Bois-de-Boulogne, JBM (SAJIB)

 

Les réalisations en aménagement paysager : (1973-1979)

  • Boulingrin à Pierrefonds
  • Hotel Le Rigaud, Mtl, coin Sherbrooke et Berri
  • École des Hautes Études commerciales à Mtl
  • Radio-Canada, en collaboration avec Milan Havlin
  • L’aménagement autour d’une piscine (Decormag)

 

Les ressources humaines en aménagement paysager :

Au sein de mon bureau d’études en aménagement paysager j’ai eu la chance de guider quelques architectes paysagistes, certains ont atteint une notoriété internationale :

  • Lise Cormier (Mosaïcultures Internationales de Montréal)
  • Lena P.,
  • Edgar Tissot,

 

L’entreprise atteint 32 employés au plus fort de son existence.

 

MES PAYSAGES INTÉRIEURS

Pendant que cette fébrilité horticole m’envahit, je me retrouve en fin de semaine et parfois en semaine au JBM, à l’Alpinum ou à la bibliothèque où Pierre Bourque me remarque et me questionne sur mes intérêts. Je lui souligne que le jardin possède beaucoup de plantes de rocaille non disponibles sur le marché canadien me questionnant en même temps sur la disponibilité d’approfondir mes connaissances dans ce domaine. Il me répond que si je veux approfondir ce sujet, il faut que je m’expatrie en Europe ou aux E.U., ce que je fais par la suite.

 

À la conquête de l’Ouest

Après un an de visites de jardins botaniques et de préparation autour  de Washington, DC, j’établis ma demeure à Portland, Oregon pendant 3 ans. Près des monts Hood et Saint Helen, de la chaîne de montagnes Cascades, de la rivière Columbia, Siskiyou Rare Plant Nursery, Monrovia Nursery à Dayton, Iseli à Boring…

Avec le livre Flora of the Pacific Northwest: An Illustrated Manual by C. Leo Hitchcock, Arthur Cronquist, j’étudie la flore subalpine et alpine du Nord-Ouest de l’Amérique pendant mes fins de semaine de 2-3 jours. Je suis souvent à la bibliothèque de la ville où je photocopie plus de 700 feuilles sur les plantes alpines. J’assiste assidûment aux réunions du chapitre local de la NARGS (North American Rock Garden Society) internationale et je me rends aux visites ponctuelles de jardins de membres.

Question de me faire la main à la culture des plantes alpines, j’étudie en haute montagne les différents substrats de culture : sol alcalins, sol de volcan, perlite, tuf, roche plume (Feather rock), lave, pierre ponce…

Après 2 ans de familiarisation avec la flore endémique du Pacifique Nord-ouest, j’ai eu l’occasion de mettre à profit mes connaissances de la flore internationale : Leach Garden.

La ville de Portland avait reçu en don les 9 acres de la propriété de Jacob Johnson et Lilla Leach, grands introducteurs de plantes asiatiques et découvreurs de 5 plantes nouvelles, dont un arbuste vieux qui datait de 10 millions d’années. Il me fallait inventorier leur propriété qui contenait plus de 2 000 sortes de plantes de tous les pays; j’étais alors le seul botaniste horticulteur à Portland qui voulait relever ce défi. Ce que je fis et ma petite contribution favoriseront la création d’un jardin botanique encore très utilisé de nos jours pour l’éducation et la sensibilisation à la nature.

 

L’INCUBATION : Alpina Research :

Fondé en 1975, l’ONG Alpina Research devient une institution de d’enseignement et de recherches dans les années 80. J’écris dans leurs bulletins sur l’hybridation des Campanula et autres alpines pendant plus de 6 ans. Ce qui me permet de percer à l’internationale, d’échanger avec les spécialistes de plantes alpines de beaucoup de pays nordiques. J’assiste à une formation avec cette institution qui devait être assimilée plus tard par l’université du nord de l’état de Washington à Seattle, WA, E.U.. Les cours dispensés alors (1982-1985) étaient :

Collection of Natural Products Data
Developmental Biology
Ecology and Evolution
Global Ecology and Biogeography
Introduction to Environmental Studies
Nordic Botany
Plant Classification and Taxonomy
Plant Growth and Development
Plant Physiology, Environmental
Plants and the Environment
Scientific Writing
Seed Dormancy, Metabolism and Modeling

 

En fin de semaine et en période d’été, je suis des cours d’appoint en horticulture:

Light and Plant Development
Flower Biology and Plant Breeding
Plant Pathology, Intermediate
Seed Development, Dormancy and GerminationCe dernier cours est un des plus révélateurs dans ma vie caril me permettra d’apprendre d’arriver à écrire un protocolesur un moyen sur de faire germer toute semence viable.
Alpine Flora of Colorados
Arctic Flora of Alaska
Endemic species of Cascades Range
Forest Pathology
Grassland Science
Laboratory Experience in Plant Biology
Molecular Mechanisms of Photosynthesis
Plant Anatomy: Meristems, Cells, and Tissues of the Plant Body,
Plant Disease Management
Weed Science, Advanced

 

En 1982, je publie mon premier volume sur les campanules.

En 1985, je deviens conservateur d’Alpina Research, inventaire floral de plus de 2000 sortes d’alpines, et j’accumule plus de 4 600 tests de germination dans mes fonctions.

On a beau étudier beaucoup, mais il reste qu’il faut être en contact avec les spécialistes. Alors, je pars pour Seattle où le foyer de l’horticulture est ardent. Je côtoie Judith Jones qui m’initie aux fougères, Sue Allen aux éricacées et les bureaux de Microsoft à quelques kilomètres de Seattle et avec qui je fais mes premières armes sur un PC. Je commence alors à compiler la description de ce qui deviendra ma BD de quelques 18 600 différentes plantes. Et c’était le temps de créer ma propre entreprise de semences et de plantes alpines : MAVER dont J.C. Raulston, Raleigh, NC parlera de nos 2 700 différentes sortes de graines : Je contribue à des projets de recherches, dont le USDA (United States Department of Agriculture, Agricultural Research Service), en fournissant des semences.

Dans mes temps libres, je publie un ‘ZONE FINDER’ 90 pages, outil pour trouver une zone de rusticité pour une vivace donnée aux E.U. Encore disponible chez Abebooks et Amazon. En 1990, cette entreprise prend le nom de ‘The Seed Source’ offrant alors plus de 7000 sortes de semences :  On en fait alors mention sur United Press comme un record en offre de semences.

Pendant les 6 années passées dans les montagnes de la Caroline du Nord, je côtoyais Peter Loewer, qui a été consacré l’écrivain horticole de l’année publie dans Seeds: The Definitive Guide to Growing, History, and Lore (1996) écrit : Majella Larochelle, a gentlemen of my acquaintance, has long been a seed collector. Everywhere he goes, the seeds are not far behind.

 

Peter, éditeur associé pour la revue Carolina Gardener relate dans cette revue la construction d’un jardin de mousse que j’ai créé. Il m’invite également à publier un article pour le BBG (Brooklyn Botanical Garden, Loewer, Peter. (1988). Ornamental Grasses – Brooklyn Botanic Gardens. Ed, Barbara B. Psch. Brooklyn, N.Y: Editorial Committee of the Brooklyn Botanical Gardens, Inc.) sur la germination des graminées :

 

Près des Carolines, sont les états du Tennessee et de Georgia. À Athens en Georgia, Michael Dirr (Director of the University of Georgia Botanical Garden) me demande de collaborer à son livre, Je lui fournis donc mes notes d’expérimentation sur la germination des espèces ligneuses, arbres et arbustes. Pendant ce temps, à Chattanooga, TN, les anciens propriétaires de Coca-Cola font preuve de philanthropie environnementale en fournissant quelques millions  pour ériger un ‘Aquarium-biosphère‘ en quelque sorte un hybride entre un aquarium et une biosphère. Mon mandat dans ce projet de 42 millions de dollars est de récréer autour des aquariums 2 genres de forêts : la forêt laurentienne et la forêt du sud TVA (Tennessee Valley Authority). Alors, pendant un long été, je dirige une équipe à ramasser sur les 2 000 acres de la propriété de M. Coca-Cola, plantes, sol, mousses et lichens que nous installons dans les forêts autour des aquariums.

Puisqu’on ne peut pas offrir des milliers de semences sans savoir à quoi servent ces plantes en question, il faut que je me renseigne sur les usages humains de ces plantes. Qui de mieux que Sandy Mush Herb Nursery pour m’initier à des centaines d’usages de ces plantes : humain, nourriture, médicinal, herbes aromatiques, aromathérapie, cosmétique, pharmaceutique, amérindien… Ensemble nous avons ajusté leur inventaire à 78 sortes de thym dont les goûts ou les arômes sont aussi variés que le basilic : chocolat, orange, pomme, thaï, camphre…

 

VIVE LE QUÉBEC … HORTICOLE

Dès mon retour au Québec, je visite plusieurs producteurs horticoles pour tâter le pouls de l’industrie, ce qui me permet d’estimer comment je peux apporter ici ce qui était présent ailleurs. Quelques constats de réponse en 1993 :

les plantes alpines,

la technologie de la semence, (protocole sur A à Z)

la culture des plantes indigènes

et la phytosociologie en botanique.

J’ai eu la chance de participer à un congrès international sur la vivace organisée alors par l’IQDHO. Puis j’assiste à la fondation de FloraQuebeca, (1996)  qui est une association vouée à la connaissance, à la promotion et surtout à la protection de la flore et des paysages végétaux du Québec.

 

les plantes alpines,

Pour faire connaitre au Québec les plantes alpines, je décide de publier 3 articles dans la revue horticole FLEURS PLANTES JARDINS :

  • Des plantes pour la rocaille
  • Un paysage miniature
  • La rocaille redéfinie

Dans la revue QUATRE-TEMPS du Jardin botanique de Montréal, 2 articles :

  • La multiplication des plantes alpines et de rocaille (vol. 22, no 1)
  • Les petits jardins dans les auges

D’autres publications suivent à l’internationale

 

Par la suite, FLEURS PLANTES JARDINS et Québec vert publiera 2 articles sur mon implication ‘alpine’ dans le monde horticole au Québec.

Depuis 20 ans, je cultive à Gatineau et propage donc les plantes alpines avec un jardin de démonstration offrant plus de 500 taxons. Étant le seul producteur au Québec, je me fais connaître à travers différentes sociétés, dont la SPARQ (Société de plantes alpines et de rocaille du Québec). Twitter, Facebook and Word Press permettent aux intéressés du Québec et à l’internationale de se renseigner sur ces plantes, car j’offre en ligne plus de 200 articles et pas moins de 4000 photos. Ce qui devient une source unique de se renseigner sur leur culture, identification, entretien, propagation, recherche… Plus d’une société horticole ont offert mes services de conférencier à leurs membres. Les horticulteurs écrivains au Québec et les jardiniers du Jardin botanique de Montréal me contactent périodiquement. Une base de données en ligne mène à 3 400 entrées dont on offre des photos sur 1 500 alpines et des données de multiplication sur plus de 500 plantes alpines.

En plus des écrits, Radio-Canada me présente un topo sur les plantes alpines en auges, et René Petit me cite comme une aventure commerciale privilégiée.

 

La technologie de la semence, (protocole sur pour réussir à germer toute semence viable)

Continuant de produire en testant toutes les semences, mon expertise vient à l’oreille de commerces qui cherchent des fournisseurs de semences : W.H. Perron, Horticulture Indigo, Thompson and Morgan, b-and-t-world-seeds, Gardens North, Benary et Jelitto en Allemagne, ce dernier étant le plus gros et le premier fournisseur mondial de semences de vivaces. Il n’en fallait pas plus pour que je sois victime de ma popularité : la demande était plus forte que la production.

==== à développer =========

Et les aspects que je connais et que je pourrais rattacher :

  • Horticulture forestière
  • Technologie de la semence : horticulture et botanique, pépinière de productions

 

Botanique-Marjo-0918-rb (2)

  • (session de formation en botanique)
  • Botanique et Phytosociologie : BD (base de données)

….

RÉALISATIONS (liste partielle)

============

Site Meter

==============

Allo, (English will follow)

Si vous êtes une institution qui s’intéresse à l’étude des plantes alpines, ce message est pour vous.

Veuillez nous envoyer votre Index Seminum en échange.

Nous offrons à nouveau en 2014 un stage botanique.

Sur la multiplication des plantes alpines.

============

Hi,

We offer a seed trade to botanical gardens which grow and study alpines plants.

ALPINEGIUM, A/S Majella Larochelle, majella.larochelle@gmail.com

============

Saxifraga_Southside_S-ML_0610 (4)
============

Site Meter

 

==============

Atelier sur la propagation des alpines – janvier – 

au jardin botanique de Montréal

Prochain atelier, dimanche le 18 mars, à 11 heures à la maison du Citoyen, Gatineau dans le cadre de la fête des semences, sujet:

tout sur les plantes alpines


 

Pour ceux qui ont manqué cette présentation au Jardin botanique de Montréal en janvier, voici le lien PDF de la présentation Powerpoint.

(Attention, téléchargement assez long car ce document contient plus de 240 pages)

et tel que mentionné lors de la réunion, voici la base de données sur la germination des alpines (1100 sortes d’alpines)

 

Autre sujet:  PIQUE-NIQUE DE LA SPARQ ( Société des plantes alpines et de rocaille du Québec), samedi le 14 juin 2014, chez Majella Larochelle au 36 Renaud, Gatineau, Qc J8T 3A4. Plus de détails plus tard

Gentiana_arethusae-FBrault

 

====================================================================================

For more infos on alpine plants growing: FOLLOW THE LINKS – CLIQUEZ SUR UN LIEN

=====================================================================================

Pour commander des semences d’alpines

  • PAGES AUXQUELLES VOUS POUVEZ VOUS ABONNER
  • RÉSEAUX SOCIAUX
  • Nous sommes sur facebook

Pour tout autre information: majella.larochelle@gmail.com

 

 

 

———————————-


Pour un substitut de pelouse nécessitant aucune tonte!


Pour acheter des semences – To buy seeds

============

Site Meter

 

==============

Que cherchez-vous sur notre site? – What are you looking for?

FOLLOW THE LINKS – CLIQUEZ SUR UN LIEN

Pour commander des semences d’alpines

  • PAGES AUXQUELLES VOUS POUVEZ VOUS ABONNER
  • RÉSEAUX SOCIAUX
  • Nous sommes sur facebook

Pour tout autre information: majella.larochelle@gmail.com

 

 

———————————-


Pour un substitut de pelouse nécessitant aucune tonte!


Pour acheter des semences – To buy seeds

—————————- ============

Site Meter



==============

Some Campanula I grow and I offer seeds

 

Campanula alpina
Campanula alpinaHauteur: 15 cm
Couleur: bleu lilas
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: terrain caillouteux et humifère
Usages: fissure, pelouse alpine, rocaille, éboulis, muret, attire les papillons
Feuillage: allongé
Multiplication: on recommande de semer en hiver et placer dehors. Lorsque la neige va fondre et que la température oscille entre 12-22°C, les semences germeront après 1-2 semaines
Id-Code: 3787 Description:
Une plante unique pour le connaisseur qui cajole ses trésors!
photo de Magnar Aspaker


Campanula arvatica
Campanula arvaticaHauteur: 15 cm
Couleur: bleu violet
Mois: juillet-août
Zones: 4-9
Exposition: plein soleil
Sol: pH 6,1 à 7,8
Usages: fissure, contenant, tuf, auge
Feuillage: gris vert et très petit
Multiplication: germe en 2 semaines à 20-24°C
Id-Code: 562 Description: Fleurit à en crever, plus de 100 fleurs au pic


Campanula autraniana
Campanula autranianaHauteur: 10-25 cm
Couleur: violet foncé
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: neutre, très drainé, riche
Usages: plate-bande, rocaille, tuf, pré alpin, pierrier
Feuillage: luisant
Multiplication: germe en 3-4 semaines à 10-15°C à la lumière après une période de froid de 4 semaines à -5°C avec des graines récoltées 18 mois auparavant. Parfois le semis germe en 1-2 semaines à 15-20°C, à la lumière; boutures de tige en juin ou division de la touffe dès que le feuillage apparaît; germe en 4 semaines à une température oscillante entre -5 et +20°C, après 2 mois de froid
Id-Code: 566 Description:


Campanula barbata
Campanula barbataHauteur: 10-30 cm
Couleur: bleu à lilas, fleur velue.
Mois: mai-juillet
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: drainé, frais, tout sol
Usages: auge, espace libre, fissure, muret, jardin alpin, rocaille, pétales comestibles, attire les papillons
Feuillage: laineux en rosette.
Multiplication: facile, rapide, à la chaleur 18-25°C, germe en 2-4 semaines
Id-Code: 565 Description:


Campanula betulifolia
Campanula betulifoliaHauteur: 15-20 cm
Couleur: blanc avec teintes roses
Mois: juillet-août
Zones: 3-8
Exposition: soleil
Sol: argileux, granuleux, drainé, terre de jardin
Usages: rocaille, couronne de muret, auge, muret, jardin alpin, fissure, dallage, attire les papillons
Feuillage: coriace qui ressemble à la feuille de bouleau
Multiplication: germe en 1-2 semaines à 20-23°C .Ou 5-6 mois après la récolte, semez et stratifiez à -5°C pendant de 3-4 semaines, ensuite placez au chaud (18-22°C), à la lumière: germe en 2-3 semaines
Id-Code: 3790 Description: saxatile,


Campanula calaminthifolia
Campanula calaminthifoliaHauteur: 5-10 cm
Couleur: bleu et blanc
Mois: juin-juillet
Zones: 5
Exposition: soleil
Sol: calcicole, pauvre, drainé
Usages: fissure, jardin ou serre alpine
Feuillage: tapis de feuilles orbiculaires, profondément dentées, grisâtre
Multiplication: germe en 4 semaines à une température oscillant entre -5 à 15°C
ou semis en hiver, à découvert, germe en 1-3 mois à 16-21°C
Id-Code: 13861 Description: (Photo de Ghislain D)


Campanula celsii
Campanula celsiiHauteur: 25-40 cm
Couleur: bleu lavande ou lilas
Mois: juillet-août
Zones: 5-9
Exposition: soleil
Sol: pauvre, drainé, sec
Usages: pot hivernant, serre alpine, éboulis
Feuillage: découpé, en touffe
Multiplication: 1. germe en 4-6 semaines à 13-18°C.
2. ou après 2-3 semaines de froid à -5°C, germe en 3-4 semaines à 10-15°C.
3. boutures de tige en juin ou division de la touffe dès que le feuillage apparaît
Id-Code: 3366 Description: (Photo: gracieuseté de gardenbreizh.org) syn.: C. rupestris


Campanula cenisia
Campanula cenisiaHauteur: 1-5 cm
Couleur: bleu
Mois: juin-juillet
Zones: 3-8
Exposition: soleil avec ombre légère en après-midi
Sol: acide, pauvre, drainé
Usages: fissure, auge, jardin alpin, éboulis, couvre-sol
Feuillage: obovale, en tapis
Multiplication: germe en 2-4 semaines à 20°C apràs une période de froid à 0°C pendant 6 semaines avec des graines récoltées 5 mois auparavant; division au printemps et à l’automne
Id-Code: 590 Description: (Photo de FrankLeDriantFloreAlpes)


Campanula cespitosa
Campanula cespitosaHauteur: 10-30 cm
Couleur: bleu lilas
Mois: juin-juillet
Zones: 5
Exposition: soleil
Sol: calcicole, pauvre, sec, drainé
Usages: éboulis, rocaille, jardin alpin
Feuillage: oblongue-ovale, en coussin lâche
Multiplication: 1. germe en 1 mois à 13-20°C.
2. ou après 3-4 semaines de froid à -5°C, germe en 3-4 semaines à 15-20°C
3. boutures de tige en juin ou division de la touffe dès que le feuillage apparaît
Id-Code: 570 Description: (Photo de Oldřich Navrátil)


Campanula cochlearifolia
Campanula cochlearifoliaHauteur: 5-15 cm
Couleur: bleu lilas en clochettes
Mois: entre mai et août
Zones: 2-8
Exposition: soleil
Sol: calcicole, drainé, tout sol
Usages: dallage, espace libre, fissure, rocaille, fleurs fraîches comestibles, couvre-sol, attire les papillons
Feuillage: luisant et petit
Multiplication: facile, rapide, à la chaleur 18-25°C, germe en 2-4 semaines
Id-Code: 594 Description: (C. pusilla) (Photo de Campanulette, FPJ)


Campanula collina
Campanula collinaHauteur: 20-30 cm
Couleur: bleu violet
Mois: mai à août
Zones: 3-7 (-30°F)
Exposition: soleil
Sol: calcicole, drainé, tout sol
Usages: rocaille, auge, ruf
Feuillage:
Multiplication: germe en 2 semaines après une période de froid de 6 semaines
Id-Code: 596 Description: Photo de Waja, Poland


Campanula coriacea
Campanula coriaceaHauteur: 10-15 cm
Couleur: bleu-lilas
Mois: août-septembre
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: calcicole, pauvre, drainé
Usages: rocaille, jardin alpin, éboulis
Feuillage: pubescent, ovale à orbiculaire, denté
Multiplication: germe en 3-4 semaines, à découvert, à une température oscillante entre 5°C et 20°C; division tôt au printemps ou à l’automne
Id-Code: 9183 Description: (Photo par Euroseeds)


Campanula foliosa
Campanula foliosaHauteur: 30-45 cm
Couleur: violet foncé en ballons
Mois: juillet et août
Zones: 3-8
Exposition: soleil
Sol: tout sol drainé
Usages: rocaille, massif, jardin alpin, attire les papillons
Feuillage: large ovale pubescent
Multiplication: germe en 1-2 semaines à 20°C sans traitement spécial; ou germe en 3-4 semaines à 10-15°C à la lumière après une période de froid de 4-5 semaines à -5°C avec des graines récoltées 18 mois auparavant.
Id-Code: 8045 Description:


Campanula formanekiana
Campanula formanekianaHauteur: 15-30 cm
Couleur: blanc ou bleu lavande
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: plein soleil
Sol: pauvre, drainé, graveleux
Usages: éboulis, rocaille, auge, contenant, pot hivernant, fissure, tuf
Feuillage: lyré
Multiplication: 1. facile, rapide, à la chaleur 18-25°C, germe en 2-4 semaines 2. ou après 2-3 semaines de froid à -5°C, germe en 3-4 semaines à 10-15°C.
Id-Code: 3837 Description:


Campanula garganica
Campanula garganicaHauteur: 5-10 cm
Couleur: bleu avec pollen jaune, avec un centre blanc
Mois: juin-août
Zones: 5
Exposition: mi-ombre, soleil le matin
Sol: graveleux, humifère
Usages: pot hivernant, couvre-sol, jardin alpin, éboulis, fissure
Feuillage: feuilles persistantes, cordiformes, dentées
Multiplication: 1. semis en hiver, à découvert, à la lumière: germe en 1-2 semaines à 16-21°C
2. division au printemps et en automne
3. boutures de tige en juin ou division de la touffe dès que le feuillage apparaît au printemps
Id-Code: 608 Description: (Photo: gracieuseté de Pavel Flora)


Campanula hierapetrae
Campanula hierapetraeHauteur: 5-10 cm
Couleur: gris-bleu, en forme d’entonnoir
Mois: juillet-août
Zones: 5
Exposition: plein soleil
Sol: alcalin, drainé
Usages: crevasse, fissure
Feuillage: ovale en forme de spatule traqué
Multiplication: 6-7 mois après la récolte, semez et placez à la lumière: germe en 1-2 semaines
Id-Code: 1112704 Description: plante alpine de Crète photo sur la page de http://www.alpinegardensociety.net/groups/Wiltshire


Campanula incurva
Campanula incurvaHauteur: 30 cm
Couleur: bleu luisant avec des teintes blanches
Mois: juillet-août
Zones: 3-9
Exposition: soleil
Sol: riche, fertile
Usages: bordure, rocaille, jardin alpin, auge, muret, attire les papillons
Feuillage: vert gris
Multiplication: semez à la surface d’un bon terreau humide pour semis en maintenant une température optimale de 15-20°C. Ne pas recouvrir les graines. Germe entre 20-30 jours. La lumière facilite la germination.
Id-Code: 622 Description: Cette spectaculaire variété ce recouvre de nombreuses fleurs en forme de cloches.


Campanula lanata
Campanula lanataHauteur: 30-60 cm
Couleur: bleu, blanc
Mois: juillet-août
Zones: 5 avec protection
Exposition: plein soleil
Sol: sec, pauvre, drainé
Usages: pot hivernant, pente rocailleuse, fissure, jardin alpin
Feuillage: tomenteux gris, feuilles ovales-cordiformes, en touffe
Multiplication: germe en 1-2 semaines à 15-20°C, à la lumière
boutures de tige en juin ou division de la touffe dès que le feuillage apparaît au printemps
Id-Code: 4667 Description: (Photo du Smithsonian I.)


Campanula morettiana
Campanula morettianaHauteur: 5-10 cm
Couleur: bleu-violet
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: soleil avec ombre légère en après-midi
Sol: calcicole, drainé, pauvre
Usages: auge, tuf, fissure, jardin alpin
Feuillage: petit et cordé, formant un tapis
Multiplication: germe en 1-3 mois à 16-21°C, pas couvert et à la lumière; division tôt au printemps ou à l’automne
Id-Code: 3842 Description: (Photo de Euroseeds)


Campanula orphanidea
Campanula orphanideaHauteur: 10-15 cm
Couleur: violet
Mois: juillet-août
Zones: 5-9
Exposition: soleil
Sol: calcicole, sec, drainé, pauvre
Usages: rocaille, éboulis, tuf, contenant, auge, crevasse
Feuillage: oval, rosette
Multiplication: facile, rapide, à la chaleur 18-25°C, germe en 2-4 semaines ou 4-5 mois après la récolte, semez et stratifiez à -5°C pendant de 4-5 semaines, ensuite placez au chaud (10-15°C), à la lumière: germe en 1-2 semaines
Id-Code: 658 Description: photo de Ghislain D


Campanula petrophila
Campanula petrophilaHauteur: 5-10 cm
Couleur: bleu-violet
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: soleil avec ombre légère en après-midi
Sol: mésique, pauvre, drainé
Usages: rocaille, crevasse
Feuillage: vert clair, obovale, en touffe
Multiplication: germe en 3 semaines à 15-20°C; division au printemps et à l’automne
Id-Code: 15300 Description:


Campanula pulla
Campanula pullaHauteur: 20 cm
Couleur: violet foncé
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: soleil ou mi-ombre
Sol: drainé, riche, calcicole
Usages: jardin alpin, tuf, auge, fissure, pétales comestibles
Feuillage: luisant
Multiplication: germe en 3-4 semaines à 10-15°C à la lumière après une période de froid de 4-5 semaines à -5°C avec des graines récoltées 5 mois auparavant; boutures après la floraison
Id-Code: 673 Description: Photo de Z Rehacek. Autre photo d’Annette Thomas: http://www.mlarochelle.net/Vivaces/C/Campanula_pulla-AnnetteThomas.jpg


Campanula raddeana
Campanula raddeanaHauteur: 5-40 cm
Couleur: lilas foncé
Mois: mai-juillet
Zones: 4-9
Exposition: soleil
Sol: calcicole, drainé, riche
Usages: auge, dallages, espace libre, fissures, jardin alpin, rocaille, écotoit extensif
Feuillage: luisant
Multiplication: germe en 2 semaines à 10-13°C à la lumière après une période de froid (-5°C) pendant 5-6 semaines avec des semences récoltées 5 mois auparavant
Id-Code: 4654 Description:


Campanula raineri
Campanula raineriHauteur: 6-20 cm
Couleur: bleu pâle
Mois: juin-juillet
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: drainé, tout sol
Usages: plate-bande, fleurs séchées, rocaille, contenant
Feuillage: velouté
Multiplication: germe en 4 semaines à 5-20°C après une période de froid de 6 semaines
Id-Code: 4905 Description:


Campanula saxifraga
Campanula saxifragaHauteur: 10-15 cm
Couleur: bleu-violet
Mois: juillet-août
Zones: 3-8
Exposition: soleil, mi-ombre en été
Sol: calcicole, mésique, pauvre, drainé
Usages: rocaille, crevasse
Feuillage: spatulé, en touffe
Multiplication: germe en 4-5 semaines à une température oscillante entre -5°C et 25°C; division au printemps et à l’automne
Id-Code: 8107 Description:


Campanula shetleri
Campanula shetleriHauteur: 5-10 cm
Couleur: lilas ou blanc
Mois: juillet-septembre
Zones: 4-8
Exposition: mi-ombre, soleil le matin
Sol: graveleux, humifère, bien drainé
Usages: auge, jardin alpin, fissure, crevasse
Feuillage: coussin
Multiplication: suite au semis fait 6 mois après la récolte, la germination commence au bout d’un an, et après une double stratification (printemps-été à 5-27°C, en hiver à -5°C sous la neige, au printemps: germe à -5/20°C)
Id-Code: 712 Description:


Campanula speciosa
Campanula speciosaHauteur: 30 cm
Couleur: bleu violet en racème pyramidal
Mois: juillet-septembre
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: calcicole, graveleux, humifère, sec
Usages: éboulis, fissure, crevasse, jardin alpin, fleur comestible, pot hivernant, attire les papillons
Feuillage: lanceolé, étroit, denté
Multiplication: germe au chaud (22°C) en 2 semaines après 7 semaines de froid (-5°C)
Id-Code: 714 Description:


Campanula stevenii
Campanula steveniiHauteur: 15-30 cm
Couleur: lilas à violet
Mois: juillet-septembre
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: drainé, riche
Usages: pré alpin, rocaille
Feuillage: obovale, en touffe
Multiplication: germe en 2 semaines à 16-22°C; division au printemps et à l’automne
Id-Code: 718 Description: photo de Pavel Flora


Campanula tomentosa
Campanula tomentosaHauteur: 40-50 cm
Couleur: bleu
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: pauvre, drainé, sec
Usages: crevasse, fissure, jardin alpin, serre froide
Feuillage: touffe de feuilles basales sont lyrées, pennées, pétiolées longues, à 30cm de long,
Multiplication: semis en hiver, à découvert, à la lumière: germe en 1-2 semaines à 16-21°C; la division au printemps et en automne
Id-Code: 110460 Description: (Photo de Haskocovi)


Campanula topaliana
Campanula topalianaHauteur: 20-40 cm
Couleur: bleu ou bleu-violet
Mois: juillet-août
Zones: 5-8 avec protection
Exposition: soleil
Sol: calcicole, pauvre, drainé
Usages: éboulis, rocaille
Feuillage: lyré, en rosette
Multiplication: germe en 4-6 semaines à une température oscillant entre -5 à 15°C , à découvert
division au printemps ou à l’été
Id-Code: 15052 Description: (Photo de Todd Boland)


Campanula trogerae
Campanula trogeraeHauteur: 10-15 cm
Couleur: blanc, bouton rosé
Mois: juillet-août
Zones: 4-8
Exposition: mi-ombre
Sol: calcicole, très drainé, humifère, graveleux
Usages: auge, tuf, roche dolomitique, fissure, attire les papillons
Feuillage: grisâtre, cespiteux
Multiplication: suite au semis fait 6 mois après la récolte, la germination commence au bout d’un an, et après une double stratification (printemps-été à 5-27°C, en hiver à -5°C sous la neige, au printemps: germe à -5/20°C)
Id-Code: 17227 Description: (Photo: gracieuseté de M. Pavelka)

============

Site Meter


==============

L’asclépiade

 

Asclepias_incarnata_In_ML_0603_12x

Asclepias incarnata ( NE PAS CUEILLIR CETTE ESPÈCE PEU ABONDANTE)

 

Asclepias_syriaca-Pf-nativeMARJOindigene_1010_3_8x

Asclepias syriaca (pousse partout, dans les champs, le bord des routes et talus, …)

 

 

    • Comme légume cru

On fait germer les semences à l’automne qui se mangent tel quel

 

  • Comme légume cuit (tremper et rincer dans 2 eaux en premier)

Les jeunes pousses remplacent les asperges au printemps; cueillir en mais juin avant que les feuilles ne s’ouvrent.

Il faut tirer sur la tige et on ne garde que la partie blanche de la tige.

Asperges à l’asclépiade
Récolter des jeunes tiges de moins de 20 cm, enlever le bas de la tige près des racines, enlever les feuilles
coriaces et le bourgeon terminal. Peler la tige, laver à l’eau bouillante et faire cuire à la vapeur ou
bouillir dans l’eau salée pendant 10 minutes. Servir avec du beurre. Si on veut les
congeler, bouillir dans une eau non salée un autre 10 minutes, refroidir dans l’eau glacée et assécher avant de placer au froid.

 

Les boutons floraux encore jeunes, verts et fermésAsclepias_syriaca-Pf_marjo_0630_6_11x

ont le gout du pois et remplacent le brocoli; ils sont également utilisés pour épaissir une soupe : cueillir tôt le matin.

 

Soupe de gousses d’asclépiade (8 personnes)
1/2 livre de gousses
1 tasse de jeunes pousses
beurre, sel et poivre
4 tasses de bouillon de bœuf
1/2 tasse de jambon cuit et coupé en dés
1/2 tasse d’oignons hachés grossièrement
1/2 tasse de champignons tranchés
2 œufs cuits durs

Faire bouillir les gousses et les pousses ensemble dans l’eau salée pour 10 minutes. Enlever l’eau et couper en morceaux de 1/2 pouce. Ajouter le bouillon, les blancs d’œufs coupés et les autres ingrédients avec les morceaux d’asclépiades. Assaisonner au goût et laisser mijoter environ 20 minutes.

 

Le jeune fruit, environ 3 cm de longueur, goûte le haricot.

 

  • Huile

Les semences donnent une huile

asclepiade

 (photo de Gourmet sauvage)

 

  • Vin

On fait du vin avec les boutons floraux jeunes

 

  • Substituts

Avec les jeunes pousses, on remplace le sucre ou la gomme

 

  • Conserves

À mariner : les jeunes pousses, le bouton floral ou le jeune fruit

On peut congeler directement les jeunes pousses nettoyées

 

  • Dessert

Les fleurs sont bouillies, ce qui donne un sirop sucré ou un sucre brun

 

  • TOXICITÉ

Les très vieilles feuilles peuvent être toxiques pour le cœur.

(Ces informations sont tirées du livre Les plantes indigènes comestibles, Majella Larochelle, 1998)

 

d’autres espèces à considérer

Asclepias_asperula-Fl_PanayotiKelaidos

A. asperula

 

Asclepias_macrosperma-Pf_Alplains

A.macrosperma

 

Asclepias_tuberosa-ML_-0702-

A. tuberosa

 

 

On en mange les jeunes pousses, les bourgeons, les fleurs et les graines. Les jeunes pousses se mangent avant le vieillissement des feuilles. On les frotte entre les mains pour enlever la pubescence puis on les cuit comme des asperges. Les jeunes feuilles se mangent bouillies dans deux eaux. Les graines vertes de même que les bourgeons floraux cuits sont délicieux. On peut les mettre en conserve. Les fleurs bouillies donnent une cassonade. Les racines aident à la digestion et sont diurétiques. Le latex, une fois coagulé à l’air, peut servir de gomme à mâcher. Les fibres de la tige servent à faire de la corde et des vêtements.

Attention : Les espèces du Québec sont bonnes, mais leurs racines et leurs jeunes pousses crues sont toxiques. Pour être comestibles, elles doivent être lavées et cuites.

 

Asclepias incarnata – Asclépiade incarnate

  • Lieux marécageux et rivages d’alluvion
  • Estivale

Les jeunes pousses se mangent comme des asperges, une fois bouillies.

Voir aussi les utilisations générales.

 

Asclepias syriaca – Asclépiade commune

  • Champs et lieux vagues
  • Estivale

Les jeunes pousses, avant qu’elles n’atteignent 20 cm de long, se mangent comme des asperges. Il faut enlever le bas de la tige, près des racines, les feuilles coriaces et le bourgeon terminal. Après avoir pelé la tige, on la lave à l’eau courante et on la fait cuire à la vapeur ou bouillir dans l’eau salée pendant 10 minutes. On les sert avec du beurre. On peut aussi les congeler : après les avoir lavées, on les fait bouillir dans une eau non salée pendant 3 minutes. On refroidit immédiatement dans de l’eau glacée. On égoutte sur du papier absorbant et on congèle. On peut aussi faire cuire les pousses cueillies avant qu’elles ne soient trop élastiques. On les ajoute à une soupe pour l’épaissir. En faisant sécher le latex des feuilles et des tiges au soleil, on en fait une gomme à mâcher. Les boutons floraux bien serrés et vert gris sont comestibles. On cueille les boutons floraux à peine ouvert ainsi que le bout de la tige, tard dans l’été. Éliminer les tiges et les feuilles. Laver. Cuire les boutons à pleine eau ou à la vapeur. On peut les congeler comme les tiges. Lorsque les fleurs sont épanouies en ombelles rose pourpre, on peut aussi les cuire comme du brocoli. On peut aussi frire les jeunes fruits dans la graisse de bacon. La plante est riche en vitamine C.

 


« Soupe de gousses d’Asclépiade commune »

½ lb de gousses

1 t de pousses

Sel et poivre

4 t de bouillon de bœuf

½ tasse de jambon cuit

Beurre

2 œufs cuits durs

½ t d’oignon haché grossièrement

½ t de champignons tranchés

Faire bouillir les gousses et les pousses d’Asclépiade dans l’eau salée pendant 10 minutes. Enlever l’eau et couper en morceaux de ½ pouce. Ajouter le bouillon, les blancs d’œufs coupés, les autres ingrédients ainsi que les morceaux d’Asclépiade. Assaisonner au goût et laisser mijoter environ 20 minutes. Donne 8 portions.


« L’Asclépiade au poulet »

2 gros oignons

4 branches de céleri

½ lb de gousses tranchées

½ t de feuilles hachées

3 c. à table de farine

Sel, poivre

1 t de bouillon de poulet

½ t de champignons tranchés

4 tomates coupées en 4

Amandes

Sauce soya

 

Couper les oignons en 8 et le céleri en morceaux de ¼ de pouce. Faire bouillir avec les gousses et les feuilles jusqu’à ce que l’oignon soit mi – transparent. Drainer et mettre de côté. Dans un poêlon, mélanger la farine au bouilli jusqu’à épaississement. Ajouter les légumes et les champignons. Couvrir et laisser mijoter sur feu doux pendant 15 minutes. Assaisonner avec sel et poivre. Ajouter les tomates, laisser mijoter encore 5 minutes. Garnir d’amandes et servir avec sauce soya. Donne 6 portions

 


 

« Happocampes fourrés »

12 gousses d’Asclépiades

1 t de feuilles hachées

6 ½ oz de crabe en boîte

1/4 t d’oignon haché

3 c. à table de pâte de tomate

1 t de céleri haché fin

1 c. à table de beurre

6 tranches de fromage cheddar

Quartiers de citron

Olives farcies (facultatif)

 

Faire bouillir gousses et feuilles séparément pendant 5 minutes. Égoutter et mettre de côté. Mélanger le crabe, l’oignon, la pâte de tomate et le céleri. Couper les gousses sur un côté dans le sens de la longueur et fourrer avec le mélange de crabe. Dans un plat de pyrex mettre les feuilles d’Asclépiade au fond et recouvrir de gousses. Beurrer les gousses et étendre le fromage sur chaque gousse. Mettre au four à « Broil » jusqu’à ce que le fromage soit fondu et recouvrir partiellement les feuilles. Servir avec des quartiers de citron. On coupe l’olive en rondelles qu’on dispose sur la gousse pour représenter l’œil de l’hippocampe. Donne 3 à 4 portions.


« Crème à l’Asclépiade »

2 t de feuilles et de tiges hachées

1 ½ t de sauce blanche

½ t de petits oignons

½ t de pepperoni

Persil

 

Faire bouillir l’Asclépiade, égoutter et ajouter immédiatement la sauce blanche. Sur le feu doux, ajouter les oignons et le pepperoni (en morceaux). Couvrir et laisser mijoter jusqu’à ce que les oignons soient mi – transparents. Garnir de persil. Donne 6 portions.


Usages industriels :

La plante est aussi considérée pour la fabrication de plantes séchées, de rurales. Les soies des graines servent de ouate et au rembourrage de matelas, bouées de sauvetage et de coussins. Le latex a les mêmes propriétés que le caoutchouc, et une fois cuit il procure une matière plastique pouvant s’étirer à volonté.

 

Usages médicinaux :

Le latex est également un dépuratif énergique à raison de 5 à 10 gouttes par jour. Une couche de latex étendue sur une blessure, en favorise la cicatrisation. Par contre, certaines personnes sont allergiques au latex. Le rhizome soulage également la congestion pulmonaire accompagnant le rhume et l’asthme : on doit prendre ½ c. à thé de rhizome en poudre ou en infusion dans une tasse d’eau.

Lecture additionnelle

http://www.pfaf.org/user/Plant.aspx?LatinName=Asclepias+syriaca

 

 

============

Site Meter

 

Search
Categories
Links: