(Photo de GrowsOnYou.com)

Suite à l’atelier sur la propagation des plantes alpines en janvier 2012, voici quelques informations supplémentaires. Mes expériences sur le sujet sont:

Stratification :(passage au froid à environ -4°C)

Je sème, je trempe les pots de semis au moins une heure, j’égoutte, je place le plateau dans un sac de poubelles et je le cache sous la neige pendant 5-6 semaines. Ensuite je les rentre et je les place à 10-15°C sous la lumière afin que les plantes germent.

Semis:

Je choisis environ 20 graines que je glisse sur une feuille de papier. Je les dépose sur un mélange à semis (Pro-mix et perlite à 50:50). Pour les petites graines fines, j’utilise les cubes oasis, 104 alvéoles par plateau. Je sème sur la surface et je presse légèrement les graines pour qu’elles s’enfoncent un peu, pour créer un contact avec l’humidité éventuelle. Sur ces blocs  aucun sol n’est ajouté et le plateau est placé sous la lumière.

Semis d’espèces difficiles :

Pour les graines qui demandent un traitement à l’acide gibbérellique (GA3), je trempe ces graines dans une eau savonneuse pendant 24 heures. Je rince et je traite ces graines au GA3 (mélange égal eau :GA3) pendant 24-36 heures. Je sème ensuite sur un Pro-mix avec mycorhizes et je les place au chaud. Si les graines ne germent pas en 1 mois, je les place au froid (9-12°C) pour si semaines. Si aucune germination ne survient pour les alpines dont les graines ont une enveloppe dure (cactus, Delphinium, Viola, Helleborus,…) je les laisse sécher complètement pendant 7-10 jours. Après cela, je les humidifie à nouveau. Je traite pour 1 à 3 ans ainsi les graines de pivoines, Trillium, Daphne. Si vraiment rien ne germe, j’essaye un dernier traitement pour les cacti et autres vivaces semblables et dont les graines sont grosses : je les retire du sol, je les lave et je les fais tremper dans un marc usagé de café pendant une semaine; ensuite je les sème avec le marc humide dans un milieu rocheux et je les expose au soleil brûlant, soit de 32 à 45°C. Chaque jour, je vaporise sur la surface des graines. Autre petit truc pour le Cyclamen et l’Helleborus : placer les semences à la noirceur complète pendant une semaine.

Les lys, iris, fritillaires, hémérocalles et compagnies :

Ces graines sont lavées avec un détergent entre 1 à 7 jours selon la sorte, puis rincées à fond. Puisque la plupart de graines sont plates comme une hostie, je les sème verticalement, ce qui réduit les chances de moisissure.

Mousse et fonte de semis :

Je ne connais pas ce problème, car je vaporise de l’alcool à friction au moins une fois par jour.

Plantes aquatiques :

Elles sont conservées dans l’eau jusqu’au semis : Iris virginica, Pontederia, Nénuphars, Lotus. Et ce semis se fait dans l’eau!

Scarification :

J’enterre les graines qui ont besoin de passer au papier sablé dans une concentration forte de gravier à arêtes coupantes. Je soumets les semis alternativement au chaud et au froid, de -10°C à 20°C, le passage du chaud au froid fait l’effet du papier sablé.

Bonne chance!

Article additionnel sur la stratification :

sur les semis, blogue :

http://www.mlarochelle.net

 

Révision par Marjolaine Larivière



Pour un substitut de pelouse nécessitant aucune tonte!


To see more pictures – Pour d’autres photos ( Internet Explorer)

Pour acheter des semences – To buy seeds

—————————-
Si vous recherchez d’autres plantes, écrivez le nom de la plante dans la fenêtre ci-bas:

Find your plant by searching
PlantFiles
:

 

 

Site Meter

Comments are closed.

Search
Categories
Links: