Archive for the ‘botanique’ Category

Voici les semences que j’offre :

Here is a list of seeds I offer :

(photos et description à ce lien) ALPINES, COMESTIBLES INDIGÈNES MÉDICINALES VIVACES

Abelmoschus esculentus
Abutilon theophrasti
Acanthopanax sieboldianus
Achillea millefolium
Achillea ptarmica
Actinidia arguta
Actinidia kolomikta
Adlumia fungosa
Aegopodium podagraria
Agastache foeniculum
Agastache nepetoides
Agastache rugosa
Agastache rugosa Korean Zest
Alcea rosea Nigra
Alcea rugosa
Alliaria petiolata
Allium altaicum
Allium ampeloprasum
Allium cernuum
Allium christophii
Allium cyathophorum farreri
Allium fistulosum
Allium lusitanicum
Allium narcissiflorum
Allium nutans
Allium p. Monstrueux de Carentan
Allium parvum
Allium scordoprasum
Allium suaveolens
Allium tuberosum
Allium ursinum
Allium vineale
Althaea officinalis
Amaranthus c. Golden Giant
Amaranthus caudatus
Amaranthus caudatus Pony Tails
Amaranthus hybridus
Amaranthus retroflexus
Amelanchier canadensis
Ammi visnaga
Amsonia hubrichtii
Anaphalis margaritacea
Androsace albana
Androsace chamaejasme
Androsace hedreantha
Androsace villosa
Anemone drummondii
Anethum graveolens Mammoth
Angelica archangelica
Antennaria alpina
Antennaria cana
Anthriscus cerefolium
Aralia racemosa racemosa
Arctostaphylos uva-ursi
Arisaema triphyllum
Armeria juniperifolia
Armeria juniperifolia Alba
Armeria maritima Ballerina Red
Armeria maritima Splendens
Arnica chamissonis
Arnica montana
Artemisia absinthium
Artemisia annua
Artemisia dracunculus
Artemisia vulgaris
Asclepias incarnata
Asclepias speciosa
Asclepias tuberosa
Astragalus membranaceus
Astrantia major
Atriplex halimus
Atriplex hortensis
Atriplex hortensis Rubra
Barbarea vulgaris
Bartsia alpina
Bifora radians
Brassica juncea
Brassica nigra
Bunium bulbocastanum
Calceolaria biflora
Calendula officinalis
Calendula officinalis Pacific
Camassia quamash
Camelina sativa
Campanula alpina
Campanula autraniana
Campanula barbata
Campanula bayerniana
Campanula cenisia
Campanula choruhensis
Campanula cochlearifolia
Campanula dolomitica
Campanula lactiflora Alba
Campanula persicifolia
Campanula raineri
Campanula rapunculus
Campanula takesimana
Cardamine bulbifera
Cardamine heptaphylla
Cardamine hirsuta
Cardamine kitabelii
Cardamine pratensis
Cardamine trifoliata
Carum carvi
Ceanothus americanus
Centaurea pulcherrima
Cerastium alpinum lanatum
Chamaemelum nobile
Chamerion angustifolium
Chelone obliqua
Chenopodium album
Chenopodium bonus-henricus
Chenopodium quinoa
Chiastophyllum oppositifolium
Chrysanthemum zawadskii
Cichorium intybus
Cichorium intybus Dageraad
Cichorium intybus Sabau
Cimicifuga racemosa (Actaea racemosa)
Cistanthe grandiflora
Claytonia perfoliata
Clematis alpina
Cochlearia officinalis
Convallaria majalis Rosea
Coriandrum sativum
Crambe cordifolia
Crambe steveniana
Crambe tatarica
Crambe tatarica Picadrom
Crocosmia Lucifer
Cryptotaenia canadensis
Cryptotaenia japonica
Cuminum cyminum
Delosperma basuticum
Delosperma congestum
Deschampsia cespitosa
Dianthus brevicaulis
Dianthus Sooty
Dianthus superbus
Dianthus superbus Spooky Mix
Dicentra torulosa
Dictyolimon macrorrhabdos
Digitalis grandiflora
Digitalis lanata
Digitalis purpurea
Dioscorea polystachya
Dracocephalum imberbe
Dracocephalum moldavicum
Dracocephalum ruyschianum
Dryas octopetala Bokford
Dysphania ambrosioides
Echinacea angustifolia
Echinacea pallida
Echinacea paradoxa
Echinacea tennesseensis
Eleutherococcus henryi
Eleutherococcus leucothizus
Eleutherococcus senticosus
Eleutherococcus sessiliflorus
Ephedra sinica
Epigaea repens
Epilobium fleischeri
Eriogonum ovalifolium nivale
Eriophyllum lanatum arachnoideum
Eryngium alpinum Blue Star
Eupatorium purpureum
Falcaria vulgaris
Ferula assa-foetida
Filipendula ulmaria
Filipendula vulgaris
Foeniculum vulgare
Foeniculum vulgare atropurpureum
Foeniculum vulgare azoricum
Foeniculum vulgare dulce
Fragaria alpina Yellow Wonder
Fragaria vesca
Fragaria virginiana
Galega officinalis
Galium odoratum
Gentiana acaulis
Gentiana angustifolia
Gentiana clausa
Gentiana clusii
Gentiana cruciata
Gentiana dahurica dahurica
Gentiana dinarica
Gentiana freyniana
Gentiana kauffmanniana
Gentiana ligustica
Gentiana lutea
Gentiana septemfida lagodechiana => G. ladegochiana
Gentiana venusta
Gentiana verna
Geranium renardii
Geranium robertianum
Geum fragarioides
Geum rivale
Geum rivale Album
Geum urbanum
Glaucium flavum
Glycyrrhiza echinata
Glycyrrhiza glabra
Glycyrrhiza uralensis
Hablitzia tammoides
Helianthus strumosus
Hemerocallis middendorffii
Heracleum spondylium
Hibiscus syriacus
Hieracium pilosella
Hippophae rhamnoides
Houstonia caerulea
Houttuynia cordata
Humulus lupulus
Hylomecon vernalis
Hypericum perforatum perforatum
Hyssopus officinalis
Inula helenium
Isatis tinctoria
Lathyrus tuberosus
Lavandula angsutifolia Melissa
Lepidium campestre
Lepidium sativum
Leucanthemum vulgare
Levisticum officinale
Lewisia cotyledon Bridal Bouquet
Lewisia cotyledon Sunset Strain
Liatris spicata
Lobelia cardinalis
Lonicera edulis
Lotus corniculatus
Lychnis X arkwrightii
Lycium barbarum
Lycium chinense
Lycopersicon pimpinellifolium
Lycopus europaeus
Magnolia stellata
Malva moschata
Malva sylvestris
Mandragora officinarum
Marshallia grandiflora
Matricaria chamomilla
Matricaria recutita = M. chamomilla
Mentha aquatica
Mentha arvensis
Mentha longifolia
Mentha pulegium
Mentha requienii
Michauxia tchihatchewii
Monarda citriodora
Monarda didyma
Monarda fistulosa
Monarda punctata
Myrrhis odorata
Nasturtium officinale
Nepeta cataria
Nigella sativa
Ocimum basilicum
Ocimum basilicum Cinamonette
Ocimum vulgare
Oenothera biennis
Oreogeum montanum
Origanum majorana
Origanum vulgare
Paeonia mlokosewitschii
Paeonia ostii
Paeonia rockii Hybrides
Paeonia tenuifolia
Papaver miyabeanum Pacino
Pelargonium endlicherianum
Penstemon eriantherus  redactus
Penstemon hirsutus
Penstemon procerus tolmiei
Penstemon rupicola
Penstemon smallii
Perilla frutescens
Petroselinum crispum crispum Wega
Petroselinum crispum tuberosum
Phalaris arundinacea
Physalis ixocarpa
Physalis peruviana
Physalis pubescens
Phyteuma nigrum
Phytolacca acinosa
Phytolacca americana
Pimpinella anisum
Pimpinella saxifraga
Plantago lanceolata
Plantago major
Plantago sempervirens
Platycodon grandiflorus
Platycodon grandiflorus Roseum
Podophyllum hexandrum
Podophyllum peltatum
Polygonatum hirtum
Polygonatum multiflorum
Portulaca oleracea
Potentilla nitida
Primula clusiana
Primula daonensis
Primula halleri
Primula japonica
Primula pubescens – hybrides
Primula veris
Primula wulfeniana
Prunella hyssopifolia
Pulsatilla vernalis
Pycnanthemum montanum
Pycnanthemum muticum
Pycnanthemum virginianum
Ramonda myconi
Ratibida columnifera
Reichardia picroides
Rheum palmatum
Rhodiola ishidae
Rhodiola rosea
Rhodiola stephanii
Rosularia sempervivum
Rubia tinctorium
Rudbeckia hirta Rustic Dwarf
Ruellia humilis
Rumex crispus
Ruta gravelolens
Salvia argentea
Salvia officinalis
Salvia officinalis falco
Salvia sclarea
Sambucus nigra
Sambucus nigra Aurea
Sambucus racemosa
Sanguisorba hakusanensis
Sanguisorba minor
Sanguisorba officinalis
Saponaria officinalis
Satureja hortensis
Satureja montana
Saxifraga aizoides
Saxifraga apiculata X
Saxifraga asiatica
Saxifraga caesia
Saxifraga callosa
Saxifraga canis-dalmatica
Saxifraga cochlearis
Saxifraga cuneifolia
Saxifraga Esther
Saxifraga ferdinand-cobourgi
Saxifraga hostii
Saxifraga juniperifolia
Saxifraga longifolia
Saxifraga luteo-viridis
Saxifraga manshuriensis
Saxifraga marginata
Saxifraga marginata Rochelliana
Saxifraga mertensiana
Saxifraga oppositifolia
Saxifraga squarrosa
Saxifraga umb. Ellliot’s var.
Saxifraga umbrosa
Saxifraga vayredana
Scorzonera hispanica
Scutellaria alpina
Scutellaria galericulata
Scutellaria lateriflora
Sedum aizoon
Sedum anacampseros
Sedum oreganum
Sedum pallidum bithynicum
Sedum populifolium
Sedum ussuriense
Sempervivum arachnoideum tomentosum
Sempervivum Hybrides
Sempervivum pittonii
Sempervivum tectorum
Silybum marianum
Sium sisarum
Solidago ptarmicoides
Stellaria media
Stevia rebaudiana
Stevia rebaudiana Stevie
Synelesis palmata
Tagetes lucida
Tagetes patula
Tanacetum balsamita
Tanacetum parthenium
Thymus Bressingham sdlg
Thymus marschallianus
Trifolium pratense
Trigonella foenum-graecum
Tropaeolum majus
Tropaeolum minus
Umbilicus oppositifolius
Urtica dioica
Valeriana officinalis
Veratrum nigrum
Verbascum nigrum
Verbena bonariensis
Verbena hastata
Verbena officinalis

 (photos et description à ce lien) ALPINES, COMESTIBLES INDIGÈNES MÉDICINALES VIVACES


Site Meter

==============

 

 

Dans le projet de créer des jardins écologiques à la Ferme Moore à Gatineau, la récolte est commencée dans le jardin nourricier :

moutarde brune
verveine citronnelle

 

fm-nourricier

fm-plantation

Ces plantes nourricières sont disponibles pour goûter ou acheter au bistro de la Ferme Moore au 670 Boul. A. Taché.

 


Site Meter

==============

À La Ferme Moore, dans les jardins communautaires, certains ont de la difficulté avec une bibite sur leurs concombres, utilisez alors de la terre diatomée. L’information sur ce sujet est affichée à partir du 20 juin près de l’étal de vente du bistro à l’entrée de l’écurie.

fm-chrysomele

1- À la plantation, mouillez la plante, dessus et dessous les feuilles
2- Saupoudrez de la terre diatomée partout
FM-terreDiatomee

3- Ou
4- Posez une bâche blanche anti-insectes pour les plants
fm-bache-insectes

(les photos sont prises sur la toile, merci)

============

 


Site Meter

==============

 

Qu’est qu’un horticulteur fait en hiver ?

Certains choisissent d’aller au soleil, d’autres préparent la saison à venir. À chacun son choix !

Pour moi, en janvier, c’est le temps de préparer les projets qui m’intéressent.

Mes 2 sujets de prédilection sont :

  • Cultiver les plantes alpines
  • Préparer l’implantation de 4 jardins à la Ferme Moore, soit :
    • jardin nourricier: comestible
    • jardin médicinal
    • jardin écologique
    • jardin de l’homme: ethnobotanique

Pour la ferme Moore, cela implique :

  • De faire un relevé de toutes les plantes sur ces sujets et qui peuvent être cultivées dans notre zone de rusticité (de 1 à 5) ou des annuelles
  • De choisir celles qui ont un rendement maximal selon les ratios de PFAF
  • De trouver les fournisseurs de semences ou de plantules
  • De commander selon un budget restreint

 

Faire un cahier de charge pour les points suivants :

  • De dessiner sur 1 acre le terrain un trèfle à 4 feuilles, chaque feuille correspondant à un jardin et à un thème
  • Semer la quantité requise de plantes pour chaque sorte
  • Transplanter sur place dans le jardin approprié
  • Cultiver, désherber, récolter, transformer en tisane par exemple.

Donc en janvier, on passe 4-5 heures par jour à scruter le web, les livres, les catalogues…

 

 





Offre numéro : GJ-2487

Botanique-Marjo-0918-rb (2)

Le candidat doit être capable d’aider dans un jardin de plantes alpines ou d’assister dans les excursions pour la caractérisation des milieux humides : 

M Larochelle est une entreprise individuelle œuvrant au maintien de la diversité des espèces et des écosystèmes. Elle offre des services dans les domaines de l’horticulture, de la botanique et de la gestion de l’environnement.
Pour information, Mr Larochelle commença sa carrière au Ministère de l’Agriculture du Canada, Division de la recherche en biologie des plantes et des sols. Il s’impliqua par la suite, jusqu’en 1979, au Jardin Botanique de Montréal dans diverses activités horticoles, dont la banque de semences. Ces
travaux l’amenèrent à se spécialiser en biologie des semences aux États-Unis. Après y avoir travaillé douze ans dans diverses pépinières (Leach Botanical Garden, Portland ; Alpina Research Foundation, Seattle ; etc.), il revint au Canada au début des années 90. L’absence de fournisseurs de graines indigènes au Canada le décida à occuper ce créneau et se mit donc à cultiver ces plantes. Son entreprise, implanté chez lui à Gatineau (Québec) propose aujourd’hui des services diversifiés dans plusieurs domaines :
Ø La production horticulture : Mr Larochelle possède plus de 30 ans d’expertise sur les technologies de la semence. Il produit depuis 20 ans des semences de plantes vivaces, alpines et indigènes qu’il revend, pour leur pureté et qualité, par le biais d’internet. Il s’agit d’ailleurs du seul producteur de plantes alpines au Québec.
Ø L’évaluation environnementale de projet: La réalisation d’études environnementales est souvent nécessaire pour réaliser un projet domiciliaire, industriel, municipal, etc. La plupart de ses missions sont les suivantes :
– Délimitation et caractérisation des milieux humides, des cours d’eau et autres éléments
sensibles présents sur les lots à développer ou à mettre en valeur ;
– Inventaire des espèces rares et menacées ;
– Rédaction de rapports ou d’avis scientifiques ;
– Rédaction de cahiers des charges (mesures d’atténuation, etc.).
Généralement, Mr Larochelle produit des relevés botaniques à titre de consultant-expert pour des firmes d’ingénierie spécialisées dans ce domaine. Ce type de service représente plus de 600 hectares de milieux inventoriés par an.
Ø L’aménagement écosystémique du territoire et en génie environnemental : Les activités humaines perturbent voir même détruisent les habitats naturels. Certains aménagements sont donc nécessaires pour conserver ou améliorer la qualité des habitats de la faune et de la flore. Mr Larochelle intervient régulièrement en tant que consultant expert auprès de municipalités ou de firmes d’ingénierie afin d’apporter des recommandations pour la restauration des milieux.
Ø Transfert de connaissances et témoignage-expert : Mr Larochelle propose pour les citoyens, les municipalités et les entreprises des ateliers de formation (état de santé des écosystèmes, faune et flore à statut, application des politiques, etc.) et des conférences. Il forme régulièrement des biologistes à la caractérisation des plantes de milieux humides et à la recherche de plantes menacées dans le cadre de projet de développement domiciliaire.
De plus, il conçoit et gère actuellement une base de données horticoles en libre-service; il s’agit d’un atlas sur la flore botanique et horticole, sur les plantes décoratives, comestibles, médicinales.
De même, son entreprise contribue à l’avancement des sciences environnementales par la production d’articles, de mémoires, d’analyse et de rapports sur divers sujets (la situation du noyer cendré en Outaouais, la propagation des plantes indigènes menacées au Québec, etc.)
Il apporte également un soutien aux entreprises horticoles pour la conception et l’analyse de leurs besoins (intrants inertes et végétales nécessaires, programmation, marketing).
En 2014, il a mentorat un étudiant de l’université de Grenoble pour son mémoire de Master 2, créé plusieurs pages Facebook sur la biodiversité en Outaouais et participé à plusieurs documentaires de la télévision nationale Radio-Canada.

Horticulture de plantes alpines, paysagement spécialisé
Botanique: caractérisation des milieux humides et recherche de plantes rares indigènes.

 

Avant une installation de fosse septique, il faut réaliser une étude écologique.

La méthodologie à suivre est la suivante :
Les principaux groupements végétaux sont caractérisés selon les pourcentages de recouvrement estimés de chacune des espèces de plantes vasculaires ayant au moins 1 % de recouvrement, pour chacune des trois principales strates végétales.
Ces trois strates sont : la strate arborescente, la strate arbustive et la strate herbacée. La strate arbustive comprend parfois des espèces arborescentes à l’état de juvéniles, c’est-à-dire mesurant moins de 5 mètres de hauteur. La strate herbacée comprend aussi parfois les sphaignes, qui ne sont pas des espèces vasculaires, mais qui peuvent dominer cette strate, dans les milieux humides.

Les milieux humides sont délimités selon la méthode botanique experte, c’est-à-dire par les trois principaux groupes de critères retenus par le MDDEP, 2006. Ces trois principaux groupes de critères identifiant la ligne naturelle des hautes eaux (LNHE) sont :
– les critères botaniques : la limite de prédominance supérieure à 50 % des plantes aquatiques sur les plantes terrestres, d’après les listes des plantes obligées ou réputées facultatives des milieux humides du Québec méridional (ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, 2008); cette notion de prédominance s’appliquant là où les espèces aquatiques ou le nombre d’individus de plantes hydrophytes sont dominants
– les critères biophysiques : la limite d’érosion des berges, la limite de la ligne de débris délaissés par les crues, la limite supérieure des marques d’usure ou de marques de stagnation de l’eau sur l’écorce des arbres, la limite supérieure de litière noirâtre à la surface du sol, la limite supérieure des arbres dont les racines sont saillantes hors du sol, les cuvettes stériles
– les critères hydrologiques: la présence d’eau au sol au printemps, en été ou en automne, les sols saturés d’eau, détrempés ou spongieux, la présence d’eau ou de ruisseau sous roches.

Les espèces de plantes vasculaires menacées ou vulnérables ou susceptibles d’être ainsi désignées au Québec étaient également recherchées. Elles font partie de la liste officielle du MDDEP (Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec, 2008).

Pour plus d’information, consultez cette page.

.
À LA RECHERCHE DE PLANTES CALCICOLES

Avec la complicité de biologistes, spécialistes de l’environnement, Marianne Métivier et Chantal Picard, 5 autres personnes partent à la guerre aux moustiques en cette journée pluvieuse su 20 juillet.

Équipés contre les moustiques

 

 On cherche les plantes rares.

 

Le premier arrêt est au grand marais de Knox Landing.

On se dirige donc vers les berges du lac des Chats.

 

Nous trouvons alors des plantes rares sur milieu calcaire :

 (astragale du Canada)

 

(céanothe herbacée)
Elaeagnus-MarMetivier_0720_KL-P1020252 (16)
(chalef argenté)
Hypericum_kalmianum-MarMetivier_0720_KL-P1020252 (19)
(millepertuis de Kalm)
Panicum-MarMetivier_0720_KL (4)
(panic, espèce à vérifier)
Plathanthera_flava-Marjo_0720_kl_ (23)
(platanthere jaune)
Polygala-MarMetivier_0720_KL-P1020252 (11)
(Polygale de sénéga)
Solidago_ptarmicoides-Pf_Marjo_0725_7_11x
verge d’or blanche
Et bien sur, il y a aussi des plantes calcicoles sans statut particulier :
Alvar-MarMetivier_0720_KL (9)
sur alvar
Gratiola_neglecta-MarMetivier_0720_KL (6) Iris_versicolor-Marjo_0720_kl_ (9) Oenothera_p-MarMetivier_0720_KL (5) Packera-MarMetivier_0720_KL-P1020252 (22) Potentilla-MarMetivier_0720_KL (16) Vaccin_macroc-MarMetivier_0720_KL-P1020252 (4)
Et des plantes de milieux humides :
Anemone_canadensis-MarMetivier_0720_KL (14) Apocyn-MarMetivier_0720_KL (1) Asclepias_incarnata-Marjo_0720_kl_ (20) Iris_versicolor-Marjo_0720_kl_ (9) Lysimachia_terrestris-MarMetivier_0720_KL-P1020252 (2) Scutellaria-MarMetivier_0720_KL (8) Thalictrum_pubescens-MarMetivier_0720_KL-P1020252 (13)
et à la Pointe aux Indiens, on découvre des stromatolites
Stromatholithe-Marjo_0720_kl_ (9) Stromatholithe-Marjo_0720_kl_ (10)

============

 

Site Meter

==============

À la recherche du merle bleu

avril 2013, et 42 espèces d’oiseaux vus par les membres du COO : (Photos par Marjolaine Larivière)

MerleBleu-Marjo_0427COO (6)

 

Bruant-Marjo_0427COO (10)

bruant

HirondelleBicolore-Marjo_0427COO (8)
MerleBleu-Marjo_0427COO (5)

 

COO-ML_0426alpine (19)
16 membres présents

Ne manquez pas les prochaines activités de Biodiversité Outaouais

Arabis_divaricarpa-ML_0426alpine (18) Trillium_grandiflorum-ML_0426alpine (16)
en forêt, le printemps se réveille

 

Les randonnées offertes par plusieurs organisations sont sur la page Facebook d’un groupe sur la biodiversité en Outaouais.

Membership à Biodiversité Outaouais gratuit!

Quand on pense à la biodiversité, cela peut comprendre la présence de :

  • animaux, vertébrés ou invertébrés
  • plantes: vasculaires, lichens ou bryophytes
  • insectes de toutes sortes et d’araignées
  • micro-organisme, algues, virus, bactéries
  • champignons
  • habitats composés, milieux humides, environnement, alvar, paysages
  • amphibiens ou reptiles
  • sol, géologie, eau et minéraux, spéléologie
  • l’air, l’eau
  • Activités récréotouristiques
  • MEMBERSHIP (ou adhésion) GRATUIT

Le calendrier des activités

Biodiversité du Québec – agenda 2014 – Outaouais

HirondelleBicolore-Marjo_0427COO (7)


2014-09-05 – une semaine,

Excursion aux Monts Groulx

botanique, géologie, vie sauvage

Adresse : Camping sauvage Contact : majella.larochelle@gmail.com

 

 

ÉVÉNEMENTS PASSÉS

le 12 avril – Samedi, 9,00 = Photos iciRuisseau de la brasserie

La première sortie exploratoire: héron bleu, canards, passereaux… et les plantes. Vos opinions pour les sorties en 2014… Sortie commentée par Majella Larochelle, horticulteur-botaniste et autres experts : ornithologue, entomologiste, géologue… Adresse : devant le BDT, rue Montcalm Contact : Marjolaine Larivière au 819 568-2949 Coût : gratuit vu par Marjolaine Larivière le 5 avril 2014


Martin-pecheur-Marjo_0420-MT Photo par Marjolaine Larivière, marais de Touraine, le 19 avril 2014 ============

2014-04-26 – samedi 26 avril 2014 , à 9h Nettoyage des berge du parc Moussette (Gatineau)

Joignez-vous à nous pour le nettoyage des berges du Parc Moussette, à Gatineau, le samedi 26 avril 2014 à 9h et posez ainsi un geste concret pour la protection de la rivière des Outaouais! Nous tiendrons une activité de nettoyage des berges de la rivière des Outaouais le 26 avril prochain au parc Moussette à Gatineau. Cet événement est organisé par la ville de Gatineau dans le cadre du Grand Ménage et du Grand nettoyage des rivages canadiens 9h à 11h30 : nettoyage des berges du Parc Moussette 11h30 à 14h: BBQ des participants au Parc du Lac Leamy Insciptions: Remplissez le formulaire d’inscription du Grand Ménage. Adresse : Centre communautaire Tétreau du Parc Moussette (361, boulevard de Lucerne, GATINEAU) Contact : http://www.shorelinecleanup.ca/fr

2014-04-27 – dimanche, 8 heures

 

À LA DÉCOUVERTE DU MERLEBLEU (BRECKENRIDGE)

Tout en explorant les milieux variés du secteur Breckenridge, venez observer le Merlebleu de l’Est et découvrir l’habitat, les moeurs ainsi que les nichoirs destinés à cette magnifique espèce. Des bottes étanches pourraient être utiles. Adresse : Rendez-vous : 8h00 dans le stationnement du Métro, coin Wilfrid-Lavigne et Des Allumettières. Durée : l’avant-midi. Contact : source : http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php Animatrice : Josée Soucie rapport à http://biodiversite-outaouais.blogspot.ca/2014/04/merlebleu-marjo0427coo-6.html COO-brekenridge-0427 …………. Site Meter

2014-05-03 – samedi, dès 9 heures
Plantes indigènes printanières

– randonnée même sous la pluie –

Randonnée commentée sur les premières fleurs du printemps
Adresse : Pavillon d’accueil, parc de la Gatineau, rue Scott, Chelsea
Contact : majella.larochelle@gmail.com
Coût : gratuit
Ce que vous pourriez voir :

Trillium_grandiflorum_ML_1
Dicentra_cucullaria_ML_Pl_1200px

Caulophyllum_thalictroides_ML_0154_Fl_1200px

CE QU’ON A VU :

Malgré une journée couverte, grisâtre ou pluvieuse, les plantes et les oiseaux étaient au rendez-vous en ce 3 mai.

Moutarde à l’ail

Grand Pic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

2014-04-30 – , Inscription pour accompagnement lors des randonnées de Majella en forêt pour apprendre sur les plantes aidant à la caractérisation des milieux humides

1 ou 2 places disponibles, en semaine, périodiquement Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-05 – sur semaine, Excursion commentée au Ruisseau de la Brasserie

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-05 mai, 3 et 4 – samedi et dimanche, Exposition-concours sur les violettes africaines

Ottawa African Violet Society, annual show. May 3-4, Jim Durrell Recreation Centre, 1265 Walkley Road. Adresse : Jim Durrell Recreation Centre, 1265 Walkley Road, Ottawa Coût :


 

2014-05-04 – Dimanche 4 mai , de 07h00 à 11h00 DÉMONSTRATION DE BAGUAGE D’OISEAUX

Démonstration de baguage d’oiseaux dans le secteur du marais Lamoureux. Rendez-vous : au bout de la rue Brébeuf, rapides Deschênes, secteur Aylmer (ZICO Lac Deschênes). Contact : avec Ted Cheske http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

============
RANDONNÉES, STAGES, EXCURSIONS, CONFÉRENCES, ATELIERS

=========

2014-05-11 – dimanche, 9,00 à 13,00 heures Vente de plantes rares

“Toutes les sortes de plantes rares et communes, exposants du QC et de l’Ontario. ”

Sunday, May 11, 2014, from 9:00 a.m. to 1:00 p.m. – Get everything you need for your garden from the many specialty growers and nurseries gathered for this event. – Master Gardeners of Ottawa Carleton will be available to answer your questions. – The Ottawa Food Bank and the Friends of the Farm will be on site to collect donations. – Information and Registration Forms for Vendors, Site

Adresse : Ferme expérimentale – Ottawa; Location: Parking lot beside Neatby BLdg. at Carling & Maple Drive, Lot #293, C.E.F.

Contact : “For information call (613)230-3276 or e-mail us at info@friendsofthefarm.ca http://www.friendsofthefarm.ca/events.htm”

Nous préparons la vente des plantes rares à Ottawa ce dimanche le 11 mai et voici ce que avons choisi parmi les 545 sortes d’alpines que nous cultivons :
Alchemilla alpina
Allium cyaneum
Allium flavum Minor
Allium sikkimense
Androsace villosa
Androsace villosa jacquemontii
Arenaria obtusiloba
Armeria Little Penny
Asperula boisseri
Azorella trifurcata Nana
Campanula gracillima
Campanula nitida
Campanula raineri Case
Delosperma Gold Nuggett
Dianthus arpadianus pumilus
Dodecatheon Aphrodite
Draba brunifolia heterocoma Nana
Draba incana
Dracocephalum botryoides
Edraianthus tenuifolius
Eriophyllum lanatum integrifolium
Euphorbia myrsinites
Gentiana freyniana
Gentiana paradoxa
Geranium Johnson Blue
Hemerocallis Stella d’Oro
Houstonia caerulea
Lychnis flos-jovis f. Nana
Lys asiatic
Lysimachia japonica Minutissima
Papaver dahlianum polare
Papaver miyabeanum
Penstemon barrettiae
Penstemon hirsutus Pygmaeus
Phyteuma sieberi
Potentilla tridentata
Primula algida
Primula allionii
Primula allionii Bergine
Primula allionii Ethel Barker
Primula allionii Peardrop
Primula allionii R Burrow
Primula allionii Tomy
Primula Amanda Gabrielle
Primula auricula
Primula auricula Trouble
Primula daonensis
Primula frondosa
Primula juliae Wanda
Primula juribella X
Primula Kinloogh Beauty
Primula marginata
Primula marginata Moonlight
Primula polyneura
Primula pubescens
Primula pubescens Orwell Tiger
Primula pubescens Pat Barwick
Primula pubescens Peggy Wilson
Primula pubescens Shalford
Primula pubescens Silas
Pulsatilla vernalis
Rhodanthemum hosmariense
Rhodiola pachyclados
Rhodiola rosea
Rosularia haussknechtii
Rosularia rechingeri
Rudbeckia Goldsturm
Saxifraga callosa
Saxifraga canis-dalmatica
Saxifraga crustata
Saxifraga Esther
Saxifraga ewersii
Saxifraga fritschiana X
Saxifraga hostii
Saxifraga Iris Pitchard
Saxifraga Monarch
Saxifraga paniculata hirsuta
Saxifraga Portae
Saxifraga R. V. Pritchard
Saxifraga sancta
Saxifraga urbium variegata aurea
Saxifraga Winnifred Bevington
Saxifraga zimmeteri
Sedum dasyphyllum glanduliferum
Sedum pluricaule ezawe
Sedum sarmentosum
Sempervivum Oddity
Silene acaulis
Talinum calycinum
Thymus serphyllum Magic Carpet
Viola corsica

vente très bien réussie

2014-05-14 – Mercredi 14 mai, 18h00

MARAIS SABOURIN

Observation d’oiseaux typiques des marais en pleine ville ! Rendez-vous : au stationnement de la Sporthèque, (au fond du stationnement) Adresse : 72 rue Jean-Proulx à Hull
Contact : avec Chantal Caseault et Pierre Blanchet
http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-15 – Jeudi 15 mai , 18h30

LES JEUDIS À LA BRUNANTE – Lac Beauchamp

Observation de la progression de la migration printanière au Parc du Lac Beauchamp. Rendez-vous : au stationnement du pavillon d’accueil du Lac Beauchamp via le boulevard Maloney.
Contact : avec Daniel Toussaint
http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-17 – Samedi 17 mai, 7h00

EXCURSION DANS LE PONTIAC – oiseaux

Sortie matinale entre Quyon et Norway Bay. Observation de la migration printanière et des nouveaux arrivants dans les décors du Pontiac : rivière des Outaouais, champs, marais, boisés. Rendez-vous : dans le stationnement de la SAQ du Centre d’achat du Plateau, Blv. St-Raymond (secteur Hull), pour organiser un covoiturage OU 7h45 au quai du traversier de Quyon. Durée : l’avant-midi. Possibilité de diner ensemble à Norway Bay. Activité remise au lendemain à la même heure en cas de mauvais temps.
Contact : avec Deborah Powell
http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php

 

2014-05-22 – Jeudi 22 mai , 18h00

LES JEUDIS À LA BRUNANTE FORÊT DE CHANTEGRIVE, QUARTIER MANOIR DES TREMBLES

Observation de la progression de la migration printanière à un endroit enchanteur situé en pleine ville, où se côtoient la forêt et les espaces ouverts. Possibilité d’observer: Canard branchu, Oriole, Colibri, plusieurs espèces de parulines…et des grives ! De même que plusieurs espèces de plantes.
Rendez-vous : au coin du Boul. Louise-Campagna et de la rue du Cygne, juste à côté de la piste cyclable.
Activités inscrite à la première édition des Journées de la nature (17 au 22 mai) de la Fondation David Suzuki.

Adresse : au coin du Boul. Louise-Campagna et de la rue du Cygne

Contact : http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-23 – vendredi, 13,30 h

Les vivaces anciennes de nos grand-mères

Tout sur les plantes anciennes, champêtres : choix, culture, facilité, en cuisine, dans la pharmacie… Adresse : Jardin Botanique de Montréal
Contact : majella.larochelle@gmail.com
Coût : gratuit, une fois sur le site


 

2014-05-25 – dimanche à 13 heures

Fête annuelle de la SHEO, prix, conférence sur les alpines…

Grande rencontre annuelle de la Société d’horticulture et d’écologie de l’Outaouais, fêtant le printemps, goûter, remise de prix horticole, conférence…

Adresse : Vignoble Clos-Baillie quartier Aylmer, Gatineau

Contact : sylvia.mauro@videotron.ca Coût : membre ou invité


 

2014-05-24 – Samedi 24 mai, à 8h00

DÉCOUVRIR LA FORÊT BOUCHER, flore et oiseaux

Cette forêt accueille à chaque printemps, pour fins de la nidification, de nombreuses espèces d’oiseaux richement colorés. Venez les observer ainsi que la flore particulière à ce milieu. Cette sortie s’adresse aux observateurs de tous les âges et de tous les niveaux.

Rendez-vous : au stationnement de la Caisse populaire d’Aylmer, coin Lavigne et Boul.des Allumettières, contigu au centre d’achat Métro. Durée : l’avant-midi.

Contact : avec Stefan Haag http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-24 – Samedi 24 mai, 6h45

Oiseaux – RANG 5 NORD À RIPON

Pauline et Renée vous invitent à une randonnée pédestre où Cardinal à poitrine rose, Merlebleu, Passerin et plusieurs autres peuvent être observés. Pensez à apporter collation, eau, dîner et insectifuge. Rendez-vous : pour le covoiturage, (départ à 7h00). Depuis Thurso suivre les indications pour Ripon, 317 nord. Au ch. Boucher et ch. Montpellier (JCT 315), tourner à gauche et rendez-vous dans le stationnement de l’INTERMARCHÉ, près de la station Ultramar.

Début de l’excursion vers 8h00.Une toilette chimique sera disponible. Durée prévue; l’avant-midi. Pauline Deschatelets et Renée Gobeil

Adresse : stationnement de l’École secondaire de l’Île, 225 boul. St-Rédempteur à Hull Contact : avec Pauline Deschatelets et Renée Gobeil http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-25 – Dimanche 25 mai , 8h00

MARAIS AUX GRENOUILLETTES

Observation des oiseaux aquatiques et autres espèces des milieux humides dans un de nos fameux marais bordant la rivière des Outaouais. Rendez-vous : dans le stationnement du marais (entrée par la 148, à l’ouest d’Angers). L’activité pourra se poursuivre en après-midi pour ceux et celles qui le désirent.

Contact : Réal Bisson http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php

 

2014-05-28 – Mercredi 28 mai, 18h00

UN SENTIER AU PARC DE LA GATINEAU

Venez suivre les premières espèces résidentes dans une section du sud-est du Parc. Le long de ce parcours, on peut surprendre Goglu, Passerin, Moucherolles, Grives, Bécasse, Grand Pic, Coulicou à bec noir et Parulines. Nous empruntons le sentier entre l’école secondaire Mt-Bleu et l’étang au coin de Cité-des-Jeunes et la rue du Quartz.

Adresse : Rendez-vous : dans le stationnement du complexe sportif (terrain de football) de l’École secondaire Mt-Bleu, blv. Cité-des-Jeunes.

Contact : avec Claude Martineau http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


2014-06 – sur semaine,

Excursion commentée au Marais de Touraine

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-06-07 – samedi, 9-15 heures

Portes ouvertes dans le jardin alpin

Tournée, atelier-démonstyration d’auges, réponses aux questions

Adresse : 36 rue Renaud, Gatineau, QC J8T 3A4, Canada Contact : majella.larochelle@gmail.com Marjolaine 819 568-2949

Coût : gratuit

 

2014-06-14 – samedi, 9-15 heures

Picnic annuel de la SPARQ (société des plantes alpines et de rocaille du Québec)

Rencontre annuelle et picnic des membres et invités de la Société des plantes alpines et de rocaille du Québec

Adresse : 36 rue Renaud, Gatineau, QC J8T 3A4, Canada

Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit

36Renaud-GatineauJ8T3A4


 

 

2014-07 – sur semaine,

Excursion commentée à la Baie Maclaurin

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com

Coût : gratuit


 

2014-07 – sur semaine,

Excursion commentée aux Chutes de Luskville

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-07-14 – lundi au vendredi,

Éco-tourisme: Stage écologique et botanique

Adresse : Une place disponible cette semaine pour 5 jours de randonnées dans des habitats différents en Outaouais

Contact : http://mlarochelle.net/eco-tourisme-stage-ecologique-et-botanique/


 

2014-07-27 – dimanche, de 10h à 17h

Hémérocalles en fête

Adresse : 1068, route 317, Ripon (QC) J0V 1V0 Contact : Michel Tardif et Mireille Albert Les Jardins d’Emmarocalles 819-983-6476


2014-08 – sur semaine,

Excursion commentée dans un habitat calcaire du Pontiac

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates et détails Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes…

Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit

Site Meter

 

 

 

==============

 

 

LE SEMIS

Tout débute avec la fabrication d’un jouet : le sifflet. Vers l’âge de 9 ans, il fallait trouver dans la nature le matériel pour fabriquer un jouet : le sureau. Pour trouver cette plante, on traversait une forêt ou le quatre-temps (Cornus canadensis) poussait à l’ombre; cette plante était très utile pour apaiser sa faim. Un peu plus loin, dans un habitat moins xérique, poussait la clintonie boréale (Clintonia borealis), avec ses fruits bleus luisants qu’il ne fallait pas toucher à cause de sa toxicité. Je suivais mon ‘grand frère’ qui se dirigeait vers un endroit à sol plus frais où poussait le sureau.

Pour fabriquer un sifflet avec le sureau, on a choisi une section droite de la tige, sans nœud, et d’une longueur de 5 à 6 pouces de longueur et d’un demi-pouce de diamètre. Avec un clou de 6 pouces emprunté à mon père, on évidait en poussant l’intérieur liégeux de cette tige. Ensuite, il y avait un glissement d’écorce… Tout au long du parcours et de retour à la maison, il n’y a pas un moment où mon aîné ne m’instruisait pas de la rare biodiversité de l’Abitibi : un oiseau par-ci, un crapaud par-là, un champignon comestible…

L’été nous allions aux bleuets et l’automne nous récoltions le pimbina (Viburnum edule) pour que maman fasse de la gelée.

En 1955, nous déménageons à Rigaud, 500 km plus au sud, mais à 3 zones de rusticité plus chaude, (de zone 2 à zone 5, note de la carte de rusticité). C’est là que je découvre mon premier nid de colibri qui venait de s’abreuver sur une lobélie (Lobelia cardinalis), mon premier polatouche planant d’arbre en arbre, mon premier crapet-soleil, le premier cypripède royal immortalisé sous un globe de verre par le Père Louis Genest c.s.v., professeur au Collège Bourget de Rigaud, fondateur du camp des jeunes écologistes du Centre écologique de Port-au-Saumon.

La montagne de Rigaud recelait une variété de biotopes, une faune abondante : le cerf de Virginie, la salamandre maculée. Plusieurs oiseaux y séjournent, dont le grand pic, le dindon sauvage, la gélinotte huppée, le hibou, la chouette…. Durant ces années d’apprentissage, avant l’âge de 12 ans, j’étais fier d’avoir coché sur une liste 162 sortes d’oiseaux.

 

LA PRÉ-ÉMERGENCE

C’est au cours des 6 années de mon secondaire et du collégial à Montréal que j’ai pu pratiquer ma curiosité et une rigueur scientifique; certains professeurs m’encourageaient à déborder ma recherche dans les forêts avoisinantes d’une institution d’enseignement. J’ai apprivoisé la langue latine en classe et en nature pendant ce temps. Vivant alors à Montréal, je fréquentais le Cercle des jeunes naturalistes, l’ACFAS… et souvent les rencontres avaient lieu au Jardin botanique de Montréal. Je commençais à réaliser que je ne savais pas ce que je ne savais pas.

LE MENTOR

Mon premier emploi fut avec les organismes les plus petits de la microbiologie sous la direction d’un des plus grands biologistes au Québec : Georges Préfontaine, inspirateur de la trempe de Marie-Victorin, Pierre Dansereau et Jacques Rousseau.

L’ABQ le cite : La biologie au Québec a été forgée par quelques pionniers dont Georges Préfontaine et Pierre Dansereau, qui demeurent des modèles très inspirants

Il m’a permis d’être en contact avec les biologistes de cette époque des années 60.

 

LE POUCE NOIR

Ensuite, pendant plus de sept ans, un nouvel emploi me prépare à l’horticulture. Comme soutien technique pour le département de recherche à Agriculture Canada, j’analyse en laboratoire les différents types de sols et le contenu chimique des feuilles de tabac. À travers ce travail routinier, il faut meubler mes temps libres en étudiant à l’université de Guelph. Tout en m’intéressant à la génétique et à l’hérédité, j’obtiens un certificat en horticulture avec cette université en touchant la pomologie, la physiologie, la pédologie, l’édaphologie, le design en aménagement paysager, l’entomologie, la pathologie, la floriculture, l’entreposage de matériaux vivants, l’identification des plantes, la participation aux expositions agricoles et l’entrainement des juges…

Cet employeur vient à reconnaître que j’ai acquis des connaissances suffisantes pour opérer dans les spécialités des domaines suivants :

  • Chimie analytique en phytotechnie et dans la science du sol
  • Langage informatique COBOL et statistiques de recherche
  • Taxonomie des insectes
  • Ornithologie
  • Physiologie des plantes
  • Relevé des maladies et prédateurs en agriculture
  • Bactériologie, mycologie, parasitologie et épidémiologie

 

Mes lectures et mes excursions sont alors orientées sur tout ce qui est nature et environnement. Chez moi, je cultive et crée des hybrides de la violette africaine comme passe-temps, en même temps que je teste les effets de mutagènes chimiques sur les gènes de cette plante. L’enregistrement des cultivars que j’ai créé se fait avec la AVSC (African Violet Society of Canada).

Avec les rumeurs de fermeture de cette ferme expérimentale du Ministère de l’Agriculture du Canada, je décide de mettre en pratique ce que j’ai appris et je pars avec mon petit baluchon de connaissances acquises en horticulture.

 

LE POUCE VERT

Dans les années 70, pour survivre à son compte, Il faut créer la demande en aménagement paysager. L’horticulture moderne n’étant pas encore populaire dans la région est de Montréal, je crée ma propre pépinière de production réduisant ainsi les coûts d’achats de matériel vivant provenant de l’Ontario. Pour réussir la propagation de plantes, je dois mettre en pratique les principes théoriques acquis sur la division végétative, la greffe, le marcottage. Je suis également des cours de perfectionnement :

  • À l’institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe : rocaille et vivaces
  • Au jardin botanique de Montréal : production en pépinière
  • À la SAJIB : les plantes indigènes comestibles, le bonsaï…
  • Fondation Henri Bernard : arboriculture et arbres à noix
  • À la commission scolaire de Laval : la décoration en aménagement paysager

Les associations et responsabilités :

À partir de 1975, je m’implique auprès de certaines associations :

  • Pierre Bourque alors horticulteur en chef au JBM de suggère de m’impliquer auprès de la S.A.J.I.B : c’est ainsi que je donne quelques cours, gère leur banque de semences principalement récoltées dans la collection de plantes au JBM.
  • Il y a eu aussi un comité des Floralies pour 1980. Pendant 2 ans, je fourni mon apport à ce comité et voyage près de Paris en 1979 aux Floralies Internationales; le Québec avait un kiosque créé par Milan Havlin. Je côtoie alors Daniel Fortin, Desnoyers, Desvoyault, Tony Huber.
  • Paul Pouliot, alors chroniqueur à La Presse, me demande de fonder une société pour les amateurs de violettes africaines.
  • Paysage Québec tenait ses rencontres annuelles en région métropolitaine, j’assiste à la première rencontre de fondation de Botanix, bébé issu de RONA.

 

Les cours donnés :

Ce que tu as appris, on te demande de le partager.

  • Rocailles (1978) : Guy Hains et Daniel Séguin, pour qui on a créé un jardin d’expérimentation, d’apprentissage et d’expérimentation à Saint-Hyacinthe, me demandent de donner quelques cours après qu’ils ont vu un reportage à la Semaine verte sur comment je concevais la réalisation de jardins de rocaille, genre de jardins que je répandais de Repentigny à Ville Saint-Laurent, en ne négligeant pas Laval et Longueuil.
  • Design naturel en aménagement paysager (1976-1979), au Jardin Botanique de Mtl : j’ai eu la chance d’avoir comme élèves Jean-Pierre Devoyault qui partira le Jardin de Jean-Pierre, Michel Corbeil qui fonde La Maison des Vivaces en 1980, Ronald Leduc qui offrira des chroniques à l’émission Fleurs et Jardins de Radio-Canada…
  • Horticulture de base et propagation avancée : au collège Bois-de-Boulogne, JBM (SAJIB)

 

Les réalisations en aménagement paysager : (1973-1979)

  • Boulingrin à Pierrefonds
  • Hotel Le Rigaud, Mtl, coin Sherbrooke et Berri
  • École des Hautes Études commerciales à Mtl
  • Radio-Canada, en collaboration avec Milan Havlin
  • L’aménagement autour d’une piscine (Decormag)

 

Les ressources humaines en aménagement paysager :

Au sein de mon bureau d’études en aménagement paysager j’ai eu la chance de guider quelques architectes paysagistes, certains ont atteint une notoriété internationale :

  • Lise Cormier (Mosaïcultures Internationales de Montréal)
  • Lena P.,
  • Edgar Tissot,

 

L’entreprise atteint 32 employés au plus fort de son existence.

 

MES PAYSAGES INTÉRIEURS

Pendant que cette fébrilité horticole m’envahit, je me retrouve en fin de semaine et parfois en semaine au JBM, à l’Alpinum ou à la bibliothèque où Pierre Bourque me remarque et me questionne sur mes intérêts. Je lui souligne que le jardin possède beaucoup de plantes de rocaille non disponibles sur le marché canadien me questionnant en même temps sur la disponibilité d’approfondir mes connaissances dans ce domaine. Il me répond que si je veux approfondir ce sujet, il faut que je m’expatrie en Europe ou aux E.U., ce que je fais par la suite.

 

À la conquête de l’Ouest

Après un an de visites de jardins botaniques et de préparation autour  de Washington, DC, j’établis ma demeure à Portland, Oregon pendant 3 ans. Près des monts Hood et Saint Helen, de la chaîne de montagnes Cascades, de la rivière Columbia, Siskiyou Rare Plant Nursery, Monrovia Nursery à Dayton, Iseli à Boring…

Avec le livre Flora of the Pacific Northwest: An Illustrated Manual by C. Leo Hitchcock, Arthur Cronquist, j’étudie la flore subalpine et alpine du Nord-Ouest de l’Amérique pendant mes fins de semaine de 2-3 jours. Je suis souvent à la bibliothèque de la ville où je photocopie plus de 700 feuilles sur les plantes alpines. J’assiste assidûment aux réunions du chapitre local de la NARGS (North American Rock Garden Society) internationale et je me rends aux visites ponctuelles de jardins de membres.

Question de me faire la main à la culture des plantes alpines, j’étudie en haute montagne les différents substrats de culture : sol alcalins, sol de volcan, perlite, tuf, roche plume (Feather rock), lave, pierre ponce…

Après 2 ans de familiarisation avec la flore endémique du Pacifique Nord-ouest, j’ai eu l’occasion de mettre à profit mes connaissances de la flore internationale : Leach Garden.

La ville de Portland avait reçu en don les 9 acres de la propriété de Jacob Johnson et Lilla Leach, grands introducteurs de plantes asiatiques et découvreurs de 5 plantes nouvelles, dont un arbuste vieux qui datait de 10 millions d’années. Il me fallait inventorier leur propriété qui contenait plus de 2 000 sortes de plantes de tous les pays; j’étais alors le seul botaniste horticulteur à Portland qui voulait relever ce défi. Ce que je fis et ma petite contribution favoriseront la création d’un jardin botanique encore très utilisé de nos jours pour l’éducation et la sensibilisation à la nature.

 

L’INCUBATION : Alpina Research :

Fondé en 1975, l’ONG Alpina Research devient une institution de d’enseignement et de recherches dans les années 80. J’écris dans leurs bulletins sur l’hybridation des Campanula et autres alpines pendant plus de 6 ans. Ce qui me permet de percer à l’internationale, d’échanger avec les spécialistes de plantes alpines de beaucoup de pays nordiques. J’assiste à une formation avec cette institution qui devait être assimilée plus tard par l’université du nord de l’état de Washington à Seattle, WA, E.U.. Les cours dispensés alors (1982-1985) étaient :

Collection of Natural Products Data
Developmental Biology
Ecology and Evolution
Global Ecology and Biogeography
Introduction to Environmental Studies
Nordic Botany
Plant Classification and Taxonomy
Plant Growth and Development
Plant Physiology, Environmental
Plants and the Environment
Scientific Writing
Seed Dormancy, Metabolism and Modeling

 

En fin de semaine et en période d’été, je suis des cours d’appoint en horticulture:

Light and Plant Development
Flower Biology and Plant Breeding
Plant Pathology, Intermediate
Seed Development, Dormancy and GerminationCe dernier cours est un des plus révélateurs dans ma vie caril me permettra d’apprendre d’arriver à écrire un protocolesur un moyen sur de faire germer toute semence viable.
Alpine Flora of Colorados
Arctic Flora of Alaska
Endemic species of Cascades Range
Forest Pathology
Grassland Science
Laboratory Experience in Plant Biology
Molecular Mechanisms of Photosynthesis
Plant Anatomy: Meristems, Cells, and Tissues of the Plant Body,
Plant Disease Management
Weed Science, Advanced

 

En 1982, je publie mon premier volume sur les campanules.

En 1985, je deviens conservateur d’Alpina Research, inventaire floral de plus de 2000 sortes d’alpines, et j’accumule plus de 4 600 tests de germination dans mes fonctions.

On a beau étudier beaucoup, mais il reste qu’il faut être en contact avec les spécialistes. Alors, je pars pour Seattle où le foyer de l’horticulture est ardent. Je côtoie Judith Jones qui m’initie aux fougères, Sue Allen aux éricacées et les bureaux de Microsoft à quelques kilomètres de Seattle et avec qui je fais mes premières armes sur un PC. Je commence alors à compiler la description de ce qui deviendra ma BD de quelques 18 600 différentes plantes. Et c’était le temps de créer ma propre entreprise de semences et de plantes alpines : MAVER dont J.C. Raulston, Raleigh, NC parlera de nos 2 700 différentes sortes de graines : Je contribue à des projets de recherches, dont le USDA (United States Department of Agriculture, Agricultural Research Service), en fournissant des semences.

Dans mes temps libres, je publie un ‘ZONE FINDER’ 90 pages, outil pour trouver une zone de rusticité pour une vivace donnée aux E.U. Encore disponible chez Abebooks et Amazon. En 1990, cette entreprise prend le nom de ‘The Seed Source’ offrant alors plus de 7000 sortes de semences :  On en fait alors mention sur United Press comme un record en offre de semences.

Pendant les 6 années passées dans les montagnes de la Caroline du Nord, je côtoyais Peter Loewer, qui a été consacré l’écrivain horticole de l’année publie dans Seeds: The Definitive Guide to Growing, History, and Lore (1996) écrit : Majella Larochelle, a gentlemen of my acquaintance, has long been a seed collector. Everywhere he goes, the seeds are not far behind.

 

Peter, éditeur associé pour la revue Carolina Gardener relate dans cette revue la construction d’un jardin de mousse que j’ai créé. Il m’invite également à publier un article pour le BBG (Brooklyn Botanical Garden, Loewer, Peter. (1988). Ornamental Grasses – Brooklyn Botanic Gardens. Ed, Barbara B. Psch. Brooklyn, N.Y: Editorial Committee of the Brooklyn Botanical Gardens, Inc.) sur la germination des graminées :

 

Près des Carolines, sont les états du Tennessee et de Georgia. À Athens en Georgia, Michael Dirr (Director of the University of Georgia Botanical Garden) me demande de collaborer à son livre, Je lui fournis donc mes notes d’expérimentation sur la germination des espèces ligneuses, arbres et arbustes. Pendant ce temps, à Chattanooga, TN, les anciens propriétaires de Coca-Cola font preuve de philanthropie environnementale en fournissant quelques millions  pour ériger un ‘Aquarium-biosphère‘ en quelque sorte un hybride entre un aquarium et une biosphère. Mon mandat dans ce projet de 42 millions de dollars est de récréer autour des aquariums 2 genres de forêts : la forêt laurentienne et la forêt du sud TVA (Tennessee Valley Authority). Alors, pendant un long été, je dirige une équipe à ramasser sur les 2 000 acres de la propriété de M. Coca-Cola, plantes, sol, mousses et lichens que nous installons dans les forêts autour des aquariums.

Puisqu’on ne peut pas offrir des milliers de semences sans savoir à quoi servent ces plantes en question, il faut que je me renseigne sur les usages humains de ces plantes. Qui de mieux que Sandy Mush Herb Nursery pour m’initier à des centaines d’usages de ces plantes : humain, nourriture, médicinal, herbes aromatiques, aromathérapie, cosmétique, pharmaceutique, amérindien… Ensemble nous avons ajusté leur inventaire à 78 sortes de thym dont les goûts ou les arômes sont aussi variés que le basilic : chocolat, orange, pomme, thaï, camphre…

 

VIVE LE QUÉBEC … HORTICOLE

Dès mon retour au Québec, je visite plusieurs producteurs horticoles pour tâter le pouls de l’industrie, ce qui me permet d’estimer comment je peux apporter ici ce qui était présent ailleurs. Quelques constats de réponse en 1993 :

les plantes alpines,

la technologie de la semence, (protocole sur A à Z)

la culture des plantes indigènes

et la phytosociologie en botanique.

J’ai eu la chance de participer à un congrès international sur la vivace organisée alors par l’IQDHO. Puis j’assiste à la fondation de FloraQuebeca, (1996)  qui est une association vouée à la connaissance, à la promotion et surtout à la protection de la flore et des paysages végétaux du Québec.

 

les plantes alpines,

Pour faire connaitre au Québec les plantes alpines, je décide de publier 3 articles dans la revue horticole FLEURS PLANTES JARDINS :

  • Des plantes pour la rocaille
  • Un paysage miniature
  • La rocaille redéfinie

Dans la revue QUATRE-TEMPS du Jardin botanique de Montréal, 2 articles :

  • La multiplication des plantes alpines et de rocaille (vol. 22, no 1)
  • Les petits jardins dans les auges

D’autres publications suivent à l’internationale

 

Par la suite, FLEURS PLANTES JARDINS et Québec vert publiera 2 articles sur mon implication ‘alpine’ dans le monde horticole au Québec.

Depuis 20 ans, je cultive à Gatineau et propage donc les plantes alpines avec un jardin de démonstration offrant plus de 500 taxons. Étant le seul producteur au Québec, je me fais connaître à travers différentes sociétés, dont la SPARQ (Société de plantes alpines et de rocaille du Québec). Twitter, Facebook and Word Press permettent aux intéressés du Québec et à l’internationale de se renseigner sur ces plantes, car j’offre en ligne plus de 200 articles et pas moins de 4000 photos. Ce qui devient une source unique de se renseigner sur leur culture, identification, entretien, propagation, recherche… Plus d’une société horticole ont offert mes services de conférencier à leurs membres. Les horticulteurs écrivains au Québec et les jardiniers du Jardin botanique de Montréal me contactent périodiquement. Une base de données en ligne mène à 3 400 entrées dont on offre des photos sur 1 500 alpines et des données de multiplication sur plus de 500 plantes alpines.

En plus des écrits, Radio-Canada me présente un topo sur les plantes alpines en auges, et René Petit me cite comme une aventure commerciale privilégiée.

 

La technologie de la semence, (protocole sur pour réussir à germer toute semence viable)

Continuant de produire en testant toutes les semences, mon expertise vient à l’oreille de commerces qui cherchent des fournisseurs de semences : W.H. Perron, Horticulture Indigo, Thompson and Morgan, b-and-t-world-seeds, Gardens North, Benary et Jelitto en Allemagne, ce dernier étant le plus gros et le premier fournisseur mondial de semences de vivaces. Il n’en fallait pas plus pour que je sois victime de ma popularité : la demande était plus forte que la production.

==== à développer =========

Et les aspects que je connais et que je pourrais rattacher :

  • Horticulture forestière
  • Technologie de la semence : horticulture et botanique, pépinière de productions

 

Botanique-Marjo-0918-rb (2)

  • (session de formation en botanique)
  • Botanique et Phytosociologie : BD (base de données)

….

RÉALISATIONS (liste partielle)

============

Site Meter

==============

Recent Comments