Archive for the ‘animaux’ Category

Avant une installation de fosse septique, il faut réaliser une étude écologique.

La méthodologie à suivre est la suivante :
Les principaux groupements végétaux sont caractérisés selon les pourcentages de recouvrement estimés de chacune des espèces de plantes vasculaires ayant au moins 1 % de recouvrement, pour chacune des trois principales strates végétales.
Ces trois strates sont : la strate arborescente, la strate arbustive et la strate herbacée. La strate arbustive comprend parfois des espèces arborescentes à l’état de juvéniles, c’est-à-dire mesurant moins de 5 mètres de hauteur. La strate herbacée comprend aussi parfois les sphaignes, qui ne sont pas des espèces vasculaires, mais qui peuvent dominer cette strate, dans les milieux humides.

Les milieux humides sont délimités selon la méthode botanique experte, c’est-à-dire par les trois principaux groupes de critères retenus par le MDDEP, 2006. Ces trois principaux groupes de critères identifiant la ligne naturelle des hautes eaux (LNHE) sont :
– les critères botaniques : la limite de prédominance supérieure à 50 % des plantes aquatiques sur les plantes terrestres, d’après les listes des plantes obligées ou réputées facultatives des milieux humides du Québec méridional (ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, 2008); cette notion de prédominance s’appliquant là où les espèces aquatiques ou le nombre d’individus de plantes hydrophytes sont dominants
– les critères biophysiques : la limite d’érosion des berges, la limite de la ligne de débris délaissés par les crues, la limite supérieure des marques d’usure ou de marques de stagnation de l’eau sur l’écorce des arbres, la limite supérieure de litière noirâtre à la surface du sol, la limite supérieure des arbres dont les racines sont saillantes hors du sol, les cuvettes stériles
– les critères hydrologiques: la présence d’eau au sol au printemps, en été ou en automne, les sols saturés d’eau, détrempés ou spongieux, la présence d’eau ou de ruisseau sous roches.

Les espèces de plantes vasculaires menacées ou vulnérables ou susceptibles d’être ainsi désignées au Québec étaient également recherchées. Elles font partie de la liste officielle du MDDEP (Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec, 2008).

Pour plus d’information, consultez cette page.

À la recherche du merle bleu

avril 2013, et 42 espèces d’oiseaux vus par les membres du COO : (Photos par Marjolaine Larivière)

MerleBleu-Marjo_0427COO (6)

 

Bruant-Marjo_0427COO (10)

bruant

HirondelleBicolore-Marjo_0427COO (8)
MerleBleu-Marjo_0427COO (5)

 

COO-ML_0426alpine (19)
16 membres présents

Ne manquez pas les prochaines activités de Biodiversité Outaouais

Arabis_divaricarpa-ML_0426alpine (18) Trillium_grandiflorum-ML_0426alpine (16)
en forêt, le printemps se réveille

À partir de l’école secondaire de l’île, nous marchons en direction est vers l’autoroute 50, en passant sous les viaducs de la rue Monclair. Nous voilà arrivés au Ruisseau de la Brasserie.

Avec Marjolaine Larivière, photographe
et traductrice à ses heures
, Micheline B. et Milaine S., nous repérons des dizaines de plantes de notre flore et nous commentons les différences botaniques, leur comestibilité et les applications en médecine naturelle. 

 

 


 

 

La faune ailée qui nous flirte

 

 

 

 


Les plantes

L’érable de Norvège se répand aussi en nature

 

Le chicot, Gymnocladus, est maintenant utilisé en ornementation

 

On dit que les fruits de la vigne vierge (Parthenocissus) ne sont pas comestibles

 

Un aster qui fleurit en septembre sur les berges
L’asclépiade incarnate est l’hôte du papillon Monarque
La saponaire servait à fabriquer le savon

 

L’alliaire nous vient d’Europe et a un goût d’ail


Les insectes

 


============

Pour profiter des randonnées:

Quoi :
excursion commentée
Endroit :
à venir
Date : selon
l’endroit de la randonnée, je vous aviserai 1 ou 2 jours avant la sortie.
Départ :
à venir
Heure :
à venir
Avec
qui : Majella Larochelle, botaniste, naturaliste et horticulteur
chevronné. Et plein d’autres invités(es).
 
SUJETS de
partage :
biodiversité de l’Outaouais, botanique (identification de la flore locale), entomologie,
ornithologie, usages culinaires ou médicinales des plantes, géologie, champignons…
chacun y apporte son expérience de vie.
 
Joignez-vous
au groupe afin de découvrir et de profiter des beautés et de la richesse de la
nature. Il reste peu de rencontres au programme avant l’hiver, aussi
profitez-en


Si vous avez
besoin de covoiturage, veuillez communiquer avec 
 
nous au 819 568-2949
et nous verrons à vous jumeler avec 
 
quelqu’un de votre coin.







 Vous pouvez aussi vous joindre à la

 PROCHAINE RANDONNÉEdimanche le 22 septembre, organisée par la COO




=======

D’autres sites sur la biodiversité:
entomologie, ornithologie, champignons, habitats spéciaux (Pontiac Station et Knox Landing), marais (Baie McLaurinThurso, Touraine …), parcs ou réserves écologiques (forêt Boucher) , Ville de Gatineau ( district des Hauteurs, quartier Deschênes, …) 

 

Site Meter

 

==============

 (tout mot cliquable en lien mène à un article plus détaillé)

Quand on pense à la biodiversité, cela peut comprendre la présence de:

  • animaux, vertébrés ou invertébrés
  • plantes: vasculaires, lichens ou bryophytes
  • insectes de toutes sortes et d’araignées
  • micro-organisme, algues, virus, bactéries
  • champignons (http://www.mlarochelle.net/projets/catalogue/art_i.php?C_cat=&Jardins=0c)
  • habitats composés, milieux humides, environnements, paysages
  • amphibiens ou reptiles
  • sol, géologie, eau et minéraux
  • autres

—————————-

 

Site Meter

==============

Search
Categories
Links: