Archive for the ‘ALPINEGIUM’ Category

Hi Alpine seed gardeners,

This list contains only the seed collected in 2016.

WE SHIP IN EVERY COUNTRY!

As we have not finished collecting and cleaning all the seeds, this inventory may change anytime.

We have all these species in stock at the time you read it. So if you order weeks after you read it, some items could be out of stock.
……………

Cette liste est aussi disponible en français :

http://www.mlarochelle.net/projets/catalogue/artALp.php?C_cat=y&Jardins=

Majella Larochelle est un maître-horticulteur et botaniste. Ses intérêts et spécialisations:

  • productions de plantes alpines et de semences
  • désigner et conseiller à La Ferme Moore à Gatineau : jardin écologique, comestibles, médicinal, ethnologique..
  • consultant sur la caractérisation des milieux humides et plantes rares de notre flore
  • conférencier, écrivain, atelier de propagation, animateur de randonnées en nature…
  • pour connaitre ses réalisations

…………..
Follow this link and send me the names of the species you want :
http://mlarochelle.net/projets/catalogue/art-Ang.php?C_cat=y6&Jardins=

All the seeds are sold at $3,00 per pack, except where mentionned ex. Peonies

If you pay in US dollars or Euros, I will pay the postage.

Payments can be done by Paypal (majella.larochelle@gmail.com) or by cheque (Dollars or Euros)

My address is :

M. Larochelle,
36 rue Renaud,
Gatineau
Québec J8T 3A4
Canada

If you live nearby  or visit Ottawa, call me to visit 819 568-2949

…………….

and see the supplement at the end of this listing

…………….

 

Allium cyathophorum farreri
Allium cyathophorum farreri Height : 22-30 cm
Color : red-purple
Month : may-june
Zones : 5-8
Exposition : full sun, half shade
Soil : acidic to alkaline
Uses : massing, beds, rockery
wide nodding flowers
 
Antennaria cana (alpina)
Antennaria cana Height : 1 cm, without flower stems (10-15 cm)
Color : cream
Month : july
Zones : 3-7
Exposition : direct sun
Soil : gravely, dry, well drained
Uses : carpet, ground cover, rockery, alpine garden, container, pavement, lawn substitute
mat of silvery leaves

Armeria juniperifolia – out
Armeria juniperifolia
Armeria juniperifolia Alba
Armeria juniperifolia Alba Height : 1-5 cm
Color : white
Month : april-may
Zones : 4-8
Exposition : sun
Soil : mesic, humusy, drained, cool, rich
Uses : rockery, cracks, alpine garden, alpine lawn, attracks butterflies
tuft of grassy foliage
Armeria maritima Splendens
Armeria maritima Splendens Height : 5-20 cm
Color : reddish rose
Month : may-june
Zones : 2-7
Exposition : sun
Soil : dry, poor, drained
Uses : rocky slope, rockery, crevasse
grassy foliage
Asclepias incarnata
Asclepias incarnata Height : 60-90 cm
Color : dark rose
Month : july-august
Zones : 3-9
Exposition : sun with afternoon shade
Soil : moist
Uses : naturalizing, attracks butterflies and bees, edible flowers, fragrant
Sow in place in Fall
Asclepias tuberosa
Asclepias tuberosa Height : 50-70 cm
Color : orange intense
Month : july-august
Zones : 3-9
Exposition : sun
Soil : dry spot, light to heavy
Uses : cut flowers, edible flowers, host of Monarch butterflies
Astrantia major
Astrantia major Height : 60-100 cm
Color : rose shades
Month : may-june
Zones : 2-9
Exposition : sun with afternoon shade
Soil : heavy, poor, rocky, but alkaline
Uses : alkaline, drained, dry, massing, naturalizing, beds, edible flower, roof planting
greyish foliage
Calceolaria biflora
Calceolaria biflora Height : 20 cm
Color : yellow, red dots
Month : june-august
Zones : 4-9
Exposition : half shade
Soil : gravely, humusy, well drained
Uses : alpine garden, rockery, woodland
compact
Campanula autraniana — out
Campanula autraniana Height : 10-25 cm
Color : dark violet
Month : july-august
Zones : 4-8
Exposition : sun
Soil : well drained, rich
Uses : beds, rockery, tufa, alpine lawn, attracks butterflies, edible flowers
shiny foliage
Campanula bayerniana
Campanula bayerniana Height : 10-15 cm
Color : blue
Month : june-july
Zones : 4-9
Exposition : sun
Soil : acid, dry, poor, drained
Uses : scree, rockery, cracks, edible flowers
rosettes
Cerastium alpinum lanatum
Cerastium alpinum lanatum Height : 5 cm
Color : white stars
Month : june-july
Zones : 2-8
Exposition : rather sunny
Soil : gravely, dry, well drained
Uses : alpine garden, through, rockery, wall, lawn substitute
Photo of Marcela Fereyra
Clematis alpina
Clematis alpina Height : 60-300 cm
Color : deep blue
Month : may-june
Zones : 4-8
Exposition : half shade, morning sun
Soil : alkaline, gravely, humusy, moist
Uses : wall, corniche
First to flower
Crocosmia Lucifer
Crocosmia Lucifer Height : 120 cm
Color : deep red
Month : july-august
Zones : 5-9
Exposition : direct sun
Soil : light, poor, cool
Uses : beds, massing
showy
Eremogone pseudoacantholimon
Eremogone pseudoacantholimon Height : 5-20 cm
Color : white
Month : june-july
Zones : 4-9
Exposition : half shade
Soil : gravely, humusy, well drained, cool
Uses : scree, moraine, alpine garden, ground cover, alpine garden
Photo of Z. Rehacek. (Arenaria p.)
Eriogonum ovalifolium nivale
Eriogonum ovalifolium nivale Height : 10-15 cm
Color : rose, white or yellow
Month : july-august
Zones : 3-8, dry in winter
Exposition : sun
Soil : dry, poor, drained
Uses : rocky slope, scree, alpine garden, through, rockery, crevasse
Photo of Alplains.
Gentiana clusii
Gentiana clusii Height : 5-10 cm
Color : dark blue, white stripes
Month : june-july
Zones : 4-8
Exposition : morning sun
Soil : clay, acidic, moist or rich
Uses : through, rockery, cracks, alpine garden, wall
dark green foliage
Geranium renardii
Geranium renardii Height : 15-30 cm
Color : violet-blue, darker veins
Month : june-july
Zones : 4-8
Exposition : half shade, shade
Soil : not dry, rather moist
Uses : woodland, naturalizing, massing, rockery
ash green foliage, low
 
Lewisia pygmaea — out
Lewisia pygmaea
Paeonia mlokosewitschii
Paeonia mlokosewitschii Height : 60 cm
Color : lemon yellow
Month : may-june
Zones : 3-8
Exposition : full or partial sun
Soil : loam or sandy, dry
Uses : specimen, border
grey green foliage, blue seeds.
Packet : $6,00
Paeonia rockii Hybrides
Paeonia rockii Hybrides Height : 5-10 cm
Color : white
Month : june-july
Zones : 4-8
Exposition : sun
Soil : clay, acidic, moist or rich
Uses : through, rockery, alpine garden
Photo of Cedric Basset.
Packet : $6,00
Paeonia tenuifolia
Paeonia tenuifolia Height : 5-20 cm
Color : purple-red
Month : may-june
Zones : 2-8
Exposition : sun
Soil : dry, poor, drained
Uses : rocky slope, cracks, alpine garden, scree
Photo of Alexandre Blain.
Packet : $6,00
Penstemon eriantherus redactus
Penstemon eriantherus redactus Height : 20 cm
Color : lavender to dark purple
Month : june-july
Zones : 4-8
Exposition : sun with afternoon shade
Soil : loam, gravely, dry, poor, well drained
Uses : gravely soil, alpine garden, rocky slope
many flowers
Penstemon hirsutus
Penstemon hirsutus Height : 15-30 cm
Color : violet-blue, darker veins
Month : june-july
Zones : 4-8
Exposition : sun
Soil : not dry, rather moist
Uses : woodland, naturalizing, massing, rockery, attracks bees
Penstemon
 
Podophyllum peltatum
Podophyllum peltatum Height : 30-45cm
Color : white
Month : july-august
Zones : 3-9
Exposition : sun, half shade
Soil : pH 5,6 to 7,5, semi-rich, drained, moist
Uses : edible fruit, medicinal.
Mandrake
Primula halleri
Primula halleri Height : 8-15 cm
Color : reddish rose
Month : april-june
Zones : 4-8
Exposition : half shade
Soil : alkaline, drained, with organic matter
Uses : through, free space, alpine garden, rockery, water edge
Photo of Z. Rehacek.
Primula pubescens – hybrides
Primula pubescens - hybrides Height : 10-25 cm
Color : rose, purple or violet
Month : june-july
Zones : 3-7
Exposition : sun with afternoon shade
Soil : drained, poor with organic matter
Uses : beds, rockery, alpine garden, massing, tufa, attrack bees
semi-evergreen
Sanguisorba alpina
Sanguisorba alpina Height : 20-50 cm
Color : gray or brown
Month : may-june
Zones : 2-7
Exposition : sun
Soil : gravely
Uses : alpine lawn, massing
greyish foliage
 
Saxifraga cochlearis —out
Saxifraga cochlearis
Saxifraga Esther
Saxifraga Esther Height : 20 cm
Color : white
Month : july-august
Zones : 3 8
Exposition : sun
Soil : well drained, rocky
Uses : through, rockery, tufa, scree
Photo of T. Boland.
Saxifraga hostii
Saxifraga hostii Height : 4-30 cm
Color : white with red tips
Month : may-august
Zones : 3-7
Exposition : sun
Soil : gravely, humusy, well drained, alkaline,
Uses : through, free space, cracks, alpine garden, rockery, tufa, tufa, ground cover
evergreen foliage
Saxifraga manshuriensis
Saxifraga manshuriensis Height : 15-25 cm
Color : pale pink
Month : june-july
Zones : 4-8
Exposition : shady
Soil : humus-rich
Uses : woodland, naturalize
glossy, kidney-shaped foliage
Saxifraga oppositifolia
Saxifraga oppositifolia Height : 1-10 cm
Color : lilac or purple
Month : may-july
Zones : 1-6
Exposition : sun with afternoon shade
Soil : gravely, alcaline, humusy
Uses : alpine garden, through, cracks, sand gravely, wall, tufa
Photo of FloraBellissima. Artic plant.
Sempervivum arachnoideum ssp. tomentosum
Sempervivum arachnoideum ssp. tomentosum Height : 3-30 cm
Color : rose
Month : july-august
Zones : 3-7
Exposition : sun
Soil : moist
Uses : rockery, container, naturalizing
succulent, evergreen
 

addenda at $3,00 each

Androsace chamaejasme

Androsace hedreantha

Androsace villosa

Campanula barbata

Epigea repens

Gentiana angustifolia
Gentiana dahurica dahurica
Gentiana kauffmanniana
Gentiana ligustica

Gentiana verna

Houstonia caerulea
Jasione amethystina

Penstemon procerus tolmiei
Prinula clusiana

Primula wulfeniana

Saxifraga aizoides

Saxifraga pseudohirculus

Saxifraga caesia

Saxifraga marginata rocheliana
Saxifraga tangutica
Saxifraga umbrosa

_______________________________________

 

Supplement: each packet listed below is sold at $2,50 CAN dollars

Adlumia fungosa
Allium cernuum
Allium cyaneum
Androsace lanuginosa
Anemone nemerosa
Arisaema triphyllum
Asyneuma canescens
Campanula bellidifolia
Campanula betulifolia
Campanula cenisia
Campanula incurva
Campanula pulla
 Campanula cochlearifolia
Campanula trogerae
Centaurea montana
Dianthus haematocalyx pindicola
Dryas octopetala
Echinacea paradoxa
Edraianthus graminifolius
Edraianthus horvatii => E. graminifolius
Gentiana acaulis
Gentiana alpina
Gentiana asclepiadea Alba
Gentiana brachyphylla
Gentiana dinarica
Gentiana freyniana
Gentiana ligustica
 Geum montanum
Gentiana venusta
Geranium sanguineum striatum
Jasione laevis
Linaria alpina
Meconopsis betonicifolia
Mimulus ringens
Monarda punctata
Paeonia anomala
Physoplexis comosa
Physostegia virginiana
Phyteuma nigrum
Phytolacca Silberstein
Platycodon grandiflorus Roseum
Podophyllum hexandrum
Primula auricula – hybrides
Primula daonensis
Primula japonica
Primula rosea
Pulsatilla vernalis
Pulsatilla vulgaris
Ratibida pinnata
Saxifraga caespitosa
Saxifraga callosa
Saxifraga chrysantha
Saxifraga cotyledon
Saxifraga crustata
 Saxifraga cuneifolia
Saxifraga hirculus
Saxifraga longifolia
Saxifraga mertensiana
Saxifraga paniculata
Saxifraga pedemontana
Saxifraga sancta
Saxifraga scardica
Sedum andegavense
Sedum anglicum
Sedum caeruleum
Silene acaulis
 Sempervivum species & hybrids
Stokesia laevis
Townsendia eximia
Townsendia rothrockii

0.0019199848175

 

============

Site Meter

==============

 

……………..

All the seeds are sold at $3,00 per pack, except where mentionned ex. Peonies

If you pay in US dollars or Euros, I will pay the postage.

Payments can be done by Paypal (majella.larochelle@gmail.com) or by cheque (Dollars or Euros)

My address is :

M. Larochelle,
36 rue Renaud,
Gatineau
Québec J8T 3A4
Canada

If you live nearby  or visit Ottawa, call me to visit 819 568-2949

Version française





.
On sait que l’asclépiade est la plante que le monarque choisit pour la reproduction. La fédération canadienne de la faune en parle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On suggère même d’en faire une culture d’appoint pour sa fibre.

Mais où trouve-t-on les semences?
Biodiversité Outaouais veut aider les amateurs du papillon Monarque en offrant des semences fraîches. Voici les prix selon la quantité de semences que vous désirez.

Pour l’amateur de jardin, nous offrons

un paquet de départ de 40 à 50 semences pour 3,50$ (2$ plus 1,50$ comme frais de livraison par la poste, au Canada).

Si vous désirez plus de 500 semences, envoyez 21,50$.

Pour que vous obteniez 1000 plants à partir de semences, envoyez 39,50$ plus 11,50$ de frais de poste car il vous faut acheter un lot entre 3000 et 4000 semences.

Quoi que vous commandiez, vous faites une bonne oeuvre pour notre biodiversité. Envoyez votre chèque à M. Larochelle, 36 rue Renaud, Gatineau, QC J8T 3A4; vous pouvez également payer par Paypal.

Ces semences peuvent être semées sur la terre en zone 3 à 7 jusqu’à ce que le sol soit couvert de neige; le froid et le gel leur permettront de germer au printemps. Si vous désirez les semez à l’intérieur en hiver, faites-le dans des multicellules jusqu’au 1 mars en insérant 3-4 graines par alvéoles; ensuite placer le plateau à l’extérieur en prenant bien soin de couvrir jusqu’à la germination.

====================

Une autre lecture monographique :

L’asclépiade

 

Asclepias incarnata (NE PAS CUEILLIR CETTE ESPÈCE PEU ABONDANTE)

 

Asclepias syriaca (pousse partout, dans les champs, le bord des routes et talus, …)

 

On en mange les jeunes pousses, les bourgeons, les fleurs et les graines. Les jeunes pousses se mangent avant le vieillissement des feuilles. On les frotte entre les mains pour enlever la pubescence puis on les cuit comme des asperges. Les jeunes feuilles se mangent bouillies dans deux eaux. Les graines vertes de même que les bourgeons floraux cuits sont délicieux. On peut les mettre en conserve. Les fleurs bouillies donnent une cassonade. Les racines aident à la digestion et sont diurétiques. Le latex, une fois coagulé à l’air, peut servir de gomme à mâcher. Les fibres de la tige servent à faire de la corde et des vêtements.

Attention : Les espèces du Québec sont bonnes, mais leurs racines et leurs jeunes pousses crues sont toxiques. Pour être comestibles, elles doivent être lavées et cuites.

 

Quelques espèces

 

Asclepias incarnata – Asclépiade incarnate

  • Lieux marécageux et rivages d’alluvion
  • Estivale

Les jeunes pousses se mangent comme des asperges, une fois bouillies.

Voir aussi les utilisations générales.

 

Asclepias syriaca – Asclépiade commune

  • Champs et lieux vagues
  • Estivale

Usages culinaires

 

  • Comme légume cru

On fait germer les semences à l’automne et elles se mangent telles quelles

 

  • Comme légume cuit, il faut tremper et rincer dans 2 eaux en premier pour enlever le goût amer de la plante et sa toxicité

Les jeunes pousses remplacent les asperges au printemps; cueillir en mais juin avant que les feuilles ne s’ouvrent.

Il faut tirer sur la tige et on ne garde que la partie blanche de la tige.

J’ai retranscrit cette recette plus bas

 

Les boutons floraux encore jeunes, verts et fermés

ont le gout du pois et remplacent le brocoli; ils sont également utilisés pour épaissir une soupe : cueillir tôt le matin.

 

Soupe de gousses d’asclépiade (8 personnes)
1/2 livre de gousses
1 tasse de jeunes pousses
beurre, sel et poivre
4 tasses de bouillon de bœuf
1/2 tasse de jambon cuit et coupé en dés
1/2 tasse d’oignons hachés grossièrement
1/2 tasse de champignons tranchés
2 œufs cuits durs
Faire bouillir les gousses et les pousses ensemble dans l’eau salée pour 10 minutes. Enlever l’eau et couper en morceaux de 1/2 pouce. Ajouter le bouillon, les blancs d’œufs coupés et les autres ingrédients avec les morceaux d’asclépiades. Assaisonner au goût et laisser mijoter environ 20 minutes.

 

Le jeune fruit, environ 3 cm de longueur, goûte le haricot.

 

 

Huile

Les semences donnent une huile

(photo de Gourmet sauvage)

 

  • Vin

On fait du vin avec les boutons floraux jeunes

 

  • Substituts

Avec les jeunes pousses, on remplace le sucre ou la gomme

 

  • Conserves

À mariner : les jeunes pousses, le bouton floral ou le jeune fruit

On peut congeler directement les jeunes pousses nettoyées

 

  • Dessert

Les fleurs sont bouillies, ce qui donne un sirop sucré ou un sucre brun

 

  • TOXICITÉ

Les très vieilles feuilles peuvent être toxiques pour le cœur.

(Ces informations sont tirées du livre Les plantes indigènes comestibles, Majella Larochelle, 1998)

d’autres espèces à considérer

  1. asperula

 

A.macrosperma

 

  1. tuberosa

 

 

On en mange les jeunes pousses, les bourgeons, les fleurs et les graines. Les jeunes pousses se mangent avant le vieillissement des feuilles. On les frotte entre les mains pour enlever la pubescence puis on les cuit comme des asperges. Les jeunes feuilles se mangent bouillies dans deux eaux. Les graines vertes de même que les bourgeons floraux cuits sont délicieux. On peut les mettre en conserve. Les fleurs bouillies donnent une cassonade. Les racines aident à la digestion et sont diurétiques. Le latex, une fois coagulé à l’air, peut servir de gomme à mâcher. Les fibres de la tige servent à faire de la corde et des vêtements.

Attention : Les espèces du Québec sont bonnes, mais leurs racines et leurs jeunes pousses crues sont toxiques. Pour être comestibles, elles doivent être lavées et cuites.

 

Asclepias incarnata – Asclépiade incarnate

  • Lieux marécageux et rivages d’alluvion
  • Estivale

Les jeunes pousses se mangent comme des asperges, une fois bouillies.

Voir aussi les utilisations générales.

 

Asclepias syriaca – Asclépiade commune

  • Champs et lieux vagues
  • Estivale

Les jeunes pousses, avant qu’elles n’atteignent 20 cm de long, se mangent comme des asperges. Il faut enlever le bas de la tige, près des racines, les feuilles coriaces et le bourgeon terminal. Après avoir pelé la tige, on la lave à l’eau courante et on la fait cuire à la vapeur ou bouillir dans l’eau salée pendant 10 minutes. On les sert avec du beurre. On peut aussi les congeler : après les avoir lavées, on les fait bouillir dans une eau non salée pendant 3 minutes. On refroidit immédiatement dans de l’eau glacée. On égoutte sur du papier absorbant et on congèle. On peut aussi faire cuire les pousses cueillies avant qu’elles ne soient trop élastiques. On les ajoute à une soupe pour l’épaissir. En faisant sécher le latex des feuilles et des tiges au soleil, on en fait une gomme à mâcher. Les boutons floraux bien serrés et vert gris sont comestibles. On cueille les boutons floraux à peine ouvert ainsi que le bout de la tige, tard dans l’été. Éliminer les tiges et les feuilles. Laver. Cuire les boutons à pleine eau ou à la vapeur. On peut les congeler comme les tiges. Lorsque les fleurs sont épanouies en ombelles rose pourpre, on peut aussi les cuire comme du brocoli. On peut aussi frire les jeunes fruits dans la graisse de bacon. La plante est riche en vitamine C.

Recettes :

 

Asperges à l’asclépiade

Récolter des jeunes pousses avant qu’elles n’atteignent 20 cm

Enlever le bas de la tige, près des racines

Enlever les feuilles coriaces et le bourgeon terminal

Peler la tige

Laver à l’eau bouillante et faire cuire à la vapeur

Ou bouillir dans l’eau salée pendant 10 minutes.

Servir avec du beurre

 

Si vous voulez les congeler

Laver dans 2 eaux

Bouillir dans une eau non salée pendant 10 minutes

Refroidir dans l’eau glacée

Assécher sur du papier absorbant

Congeler

Asperges à l’asclépiade
Récolter des jeunes tiges de moins de 20 cm, enlever le bas de la tige près des racines, enlever les feuilles
coriaces et le bourgeon terminal. Peler la tige, laver à l’eau bouillante et faire cuire à la vapeur ou
bouillir dans l’eau salée pendant 10 minutes. Servir avec du beurre. Si on veut les congeler, bouillir dans une eau non salée un autre 10 minutes, refroidir dans l’eau glacée et assécher avant de placer au froid.

On peut aussi faire cuire les pousses cueillies avant qu’elles ne soient trop élastiques. On les ajoute à une soupe pour l’épaissir. En faisant sécher le latex des feuilles et des tiges au soleil, on en fait une gomme à mâcher. Les boutons floraux bien serrés et vert gris sont comestibles. On cueille les boutons floraux à peine ouvert ainsi que le bout de la tige, tard dans l’été. Éliminer les tiges et les feuilles. Laver. Cuire les boutons à pleine eau ou à la vapeur. On peut les congeler comme les tiges. Lorsque les fleurs sont épanouies en ombelles rose pourpre, on peut aussi les cuire comme du brocoli. On peut aussi frire les jeunes fruits dans la graisse de bacon. La plante est riche en vitamine C.

 

 

« Soupe de gousses d’Asclépiade commune »

½ lb de gousses

1 t de pousses

Sel et poivre

4 t de bouillon de bœuf

½ tasse de jambon cuit

Beurre

2 œufs cuits durs

½ t d’oignon haché grossièrement

½ t de champignons tranchés

Faire bouillir les gousses et les pousses d’Asclépiade dans l’eau salée pendant 10 minutes. Enlever l’eau et couper en morceaux de ½ pouce. Ajouter le bouillon, les blancs d’œufs coupés, les autres ingrédients ainsi que les morceaux d’Asclépiade. Assaisonner au goût et laisser mijoter environ 20 minutes. Donne 8 portions.

« L’Asclépiade au poulet »

2 gros oignons

4 branches de céleri

½ lb de gousses tranchées

½ t de feuilles hachées

3 c. à table de farine

Sel, poivre

1 t de bouillon de poulet

½ t de champignons tranchés

4 tomates coupées en 4

Amandes

Sauce soya

 

Couper les oignons en 8 et le céleri en morceaux de ¼ de pouce. Faire bouillir avec les gousses et les feuilles jusqu’à ce que l’oignon soit mi – transparent. Drainer et mettre de côté. Dans un poêlon, mélanger la farine au bouilli jusqu’à épaississement. Ajouter les légumes et les champignons. Couvrir et laisser mijoter sur feu doux pendant 15 minutes. Assaisonner avec sel et poivre. Ajouter les tomates, laisser mijoter encore 5 minutes. Garnir d’amandes et servir avec sauce soya. Donne 6 portions

 

 

 

 

« Happocampes fourrés »

12 gousses d’Asclépiades

1 t de feuilles hachées

6 ½ oz de crabe en boîte

1/4 t d’oignon haché

3 c. à table de pâte de tomate

1 t de céleri haché fin

1 c. à table de beurre

6 tranches de fromage cheddar

Quartiers de citron

Olives farcies (facultatif)

 

Faire bouillir gousses et feuilles séparément pendant 5 minutes. Égoutter et mettre de côté. Mélanger le crabe, l’oignon, la pâte de tomate et le céleri. Couper les gousses sur un côté dans le sens de la longueur et fourrer avec le mélange de crabe. Dans un plat de pyrex mettre les feuilles d’Asclépiade au fond et recouvrir de gousses. Beurrer les gousses et étendre le fromage sur chaque gousse. Mettre au four à « Broil » jusqu’à ce que le fromage soit fondu et recouvrir partiellement les feuilles. Servir avec des quartiers de citron. On coupe l’olive en rondelles qu’on dispose sur la gousse pour représenter l’œil de l’hippocampe. Donne 3 à 4 portions.

« Crème à l’Asclépiade »

2 t de feuilles et de tiges hachées

1 ½ t de sauce blanche

½ t de petits oignons

½ t de pepperoni

Persil

 

Faire bouillir l’Asclépiade, égoutter et ajouter immédiatement la sauce blanche. Sur le feu doux, ajouter les oignons et le pepperoni (en morceaux). Couvrir et laisser mijoter jusqu’à ce que les oignons soient mi – transparents. Garnir de persil. Donne 6 portions.

 

Voici d’autres usages culinaires :

 

  • Saveur de fruit : le jeune fruit, environ 3 cm de long, goûte le haricot
  • Huile : les semences donnent une huile
  • Vin : on fait du vin avec les jeunes boutons floraux
  • Substituts : avec les jeunes pousses, on remplace le sucre ou la gomme
  • Conserves : on peut mariner les jeunes pousses, le bouton floral et le jeune fruit
  • Conservation : on peut aussi congeler directement les jeunes pousses nettoyées
  • Dessert : les fleurs, bouillies, donne un sirop sucré ou une cassonade

 

Usages industriels :

 

La plante est aussi considérée pour la fabrication de plantes séchées, de rurales. Les soies des graines servent de ouate et au rembourrage de matelas, bouées de sauvetage et de coussins. Le latex a les mêmes propriétés que le caoutchouc, et une fois cuit il procure une matière plastique pouvant s’étirer à volonté.

 

 

 

Usages médicinaux :

 

Le latex est également un dépuratif énergique à raison de 5 à 10 gouttes par jour. Une couche de latex étendue sur une blessure, en favorise la cicatrisation. Par contre, certaines personnes sont allergiques au latex. Le rhizome soulage également la congestion pulmonaire accompagnant le rhume et l’asthme : on doit prendre ½ c. à thé de rhizome en poudre ou en infusion dans une tasse d’eau.

 





Offre numéro : GJ-2487

Botanique-Marjo-0918-rb (2)

Le candidat doit être capable d’aider dans un jardin de plantes alpines ou d’assister dans les excursions pour la caractérisation des milieux humides : 

M Larochelle est une entreprise individuelle œuvrant au maintien de la diversité des espèces et des écosystèmes. Elle offre des services dans les domaines de l’horticulture, de la botanique et de la gestion de l’environnement.
Pour information, Mr Larochelle commença sa carrière au Ministère de l’Agriculture du Canada, Division de la recherche en biologie des plantes et des sols. Il s’impliqua par la suite, jusqu’en 1979, au Jardin Botanique de Montréal dans diverses activités horticoles, dont la banque de semences. Ces
travaux l’amenèrent à se spécialiser en biologie des semences aux États-Unis. Après y avoir travaillé douze ans dans diverses pépinières (Leach Botanical Garden, Portland ; Alpina Research Foundation, Seattle ; etc.), il revint au Canada au début des années 90. L’absence de fournisseurs de graines indigènes au Canada le décida à occuper ce créneau et se mit donc à cultiver ces plantes. Son entreprise, implanté chez lui à Gatineau (Québec) propose aujourd’hui des services diversifiés dans plusieurs domaines :
Ø La production horticulture : Mr Larochelle possède plus de 30 ans d’expertise sur les technologies de la semence. Il produit depuis 20 ans des semences de plantes vivaces, alpines et indigènes qu’il revend, pour leur pureté et qualité, par le biais d’internet. Il s’agit d’ailleurs du seul producteur de plantes alpines au Québec.
Ø L’évaluation environnementale de projet: La réalisation d’études environnementales est souvent nécessaire pour réaliser un projet domiciliaire, industriel, municipal, etc. La plupart de ses missions sont les suivantes :
– Délimitation et caractérisation des milieux humides, des cours d’eau et autres éléments
sensibles présents sur les lots à développer ou à mettre en valeur ;
– Inventaire des espèces rares et menacées ;
– Rédaction de rapports ou d’avis scientifiques ;
– Rédaction de cahiers des charges (mesures d’atténuation, etc.).
Généralement, Mr Larochelle produit des relevés botaniques à titre de consultant-expert pour des firmes d’ingénierie spécialisées dans ce domaine. Ce type de service représente plus de 600 hectares de milieux inventoriés par an.
Ø L’aménagement écosystémique du territoire et en génie environnemental : Les activités humaines perturbent voir même détruisent les habitats naturels. Certains aménagements sont donc nécessaires pour conserver ou améliorer la qualité des habitats de la faune et de la flore. Mr Larochelle intervient régulièrement en tant que consultant expert auprès de municipalités ou de firmes d’ingénierie afin d’apporter des recommandations pour la restauration des milieux.
Ø Transfert de connaissances et témoignage-expert : Mr Larochelle propose pour les citoyens, les municipalités et les entreprises des ateliers de formation (état de santé des écosystèmes, faune et flore à statut, application des politiques, etc.) et des conférences. Il forme régulièrement des biologistes à la caractérisation des plantes de milieux humides et à la recherche de plantes menacées dans le cadre de projet de développement domiciliaire.
De plus, il conçoit et gère actuellement une base de données horticoles en libre-service; il s’agit d’un atlas sur la flore botanique et horticole, sur les plantes décoratives, comestibles, médicinales.
De même, son entreprise contribue à l’avancement des sciences environnementales par la production d’articles, de mémoires, d’analyse et de rapports sur divers sujets (la situation du noyer cendré en Outaouais, la propagation des plantes indigènes menacées au Québec, etc.)
Il apporte également un soutien aux entreprises horticoles pour la conception et l’analyse de leurs besoins (intrants inertes et végétales nécessaires, programmation, marketing).
En 2014, il a mentorat un étudiant de l’université de Grenoble pour son mémoire de Master 2, créé plusieurs pages Facebook sur la biodiversité en Outaouais et participé à plusieurs documentaires de la télévision nationale Radio-Canada.

Horticulture de plantes alpines, paysagement spécialisé
Botanique: caractérisation des milieux humides et recherche de plantes rares indigènes.

 

 

Les randonnées offertes par plusieurs organisations sont sur la page Facebook d’un groupe sur la biodiversité en Outaouais.

Membership à Biodiversité Outaouais gratuit!

Quand on pense à la biodiversité, cela peut comprendre la présence de :

  • animaux, vertébrés ou invertébrés
  • plantes: vasculaires, lichens ou bryophytes
  • insectes de toutes sortes et d’araignées
  • micro-organisme, algues, virus, bactéries
  • champignons
  • habitats composés, milieux humides, environnement, alvar, paysages
  • amphibiens ou reptiles
  • sol, géologie, eau et minéraux, spéléologie
  • l’air, l’eau
  • Activités récréotouristiques
  • MEMBERSHIP (ou adhésion) GRATUIT

Le calendrier des activités

Biodiversité du Québec – agenda 2014 – Outaouais

HirondelleBicolore-Marjo_0427COO (7)


2014-09-05 – une semaine,

Excursion aux Monts Groulx

botanique, géologie, vie sauvage

Adresse : Camping sauvage Contact : majella.larochelle@gmail.com

 

 

ÉVÉNEMENTS PASSÉS

le 12 avril – Samedi, 9,00 = Photos iciRuisseau de la brasserie

La première sortie exploratoire: héron bleu, canards, passereaux… et les plantes. Vos opinions pour les sorties en 2014… Sortie commentée par Majella Larochelle, horticulteur-botaniste et autres experts : ornithologue, entomologiste, géologue… Adresse : devant le BDT, rue Montcalm Contact : Marjolaine Larivière au 819 568-2949 Coût : gratuit vu par Marjolaine Larivière le 5 avril 2014


Martin-pecheur-Marjo_0420-MT Photo par Marjolaine Larivière, marais de Touraine, le 19 avril 2014 ============

2014-04-26 – samedi 26 avril 2014 , à 9h Nettoyage des berge du parc Moussette (Gatineau)

Joignez-vous à nous pour le nettoyage des berges du Parc Moussette, à Gatineau, le samedi 26 avril 2014 à 9h et posez ainsi un geste concret pour la protection de la rivière des Outaouais! Nous tiendrons une activité de nettoyage des berges de la rivière des Outaouais le 26 avril prochain au parc Moussette à Gatineau. Cet événement est organisé par la ville de Gatineau dans le cadre du Grand Ménage et du Grand nettoyage des rivages canadiens 9h à 11h30 : nettoyage des berges du Parc Moussette 11h30 à 14h: BBQ des participants au Parc du Lac Leamy Insciptions: Remplissez le formulaire d’inscription du Grand Ménage. Adresse : Centre communautaire Tétreau du Parc Moussette (361, boulevard de Lucerne, GATINEAU) Contact : http://www.shorelinecleanup.ca/fr

2014-04-27 – dimanche, 8 heures

 

À LA DÉCOUVERTE DU MERLEBLEU (BRECKENRIDGE)

Tout en explorant les milieux variés du secteur Breckenridge, venez observer le Merlebleu de l’Est et découvrir l’habitat, les moeurs ainsi que les nichoirs destinés à cette magnifique espèce. Des bottes étanches pourraient être utiles. Adresse : Rendez-vous : 8h00 dans le stationnement du Métro, coin Wilfrid-Lavigne et Des Allumettières. Durée : l’avant-midi. Contact : source : http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php Animatrice : Josée Soucie rapport à http://biodiversite-outaouais.blogspot.ca/2014/04/merlebleu-marjo0427coo-6.html COO-brekenridge-0427 …………. Site Meter

2014-05-03 – samedi, dès 9 heures
Plantes indigènes printanières

– randonnée même sous la pluie –

Randonnée commentée sur les premières fleurs du printemps
Adresse : Pavillon d’accueil, parc de la Gatineau, rue Scott, Chelsea
Contact : majella.larochelle@gmail.com
Coût : gratuit
Ce que vous pourriez voir :

Trillium_grandiflorum_ML_1
Dicentra_cucullaria_ML_Pl_1200px

Caulophyllum_thalictroides_ML_0154_Fl_1200px

CE QU’ON A VU :

Malgré une journée couverte, grisâtre ou pluvieuse, les plantes et les oiseaux étaient au rendez-vous en ce 3 mai.

Moutarde à l’ail

Grand Pic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

2014-04-30 – , Inscription pour accompagnement lors des randonnées de Majella en forêt pour apprendre sur les plantes aidant à la caractérisation des milieux humides

1 ou 2 places disponibles, en semaine, périodiquement Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-05 – sur semaine, Excursion commentée au Ruisseau de la Brasserie

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-05 mai, 3 et 4 – samedi et dimanche, Exposition-concours sur les violettes africaines

Ottawa African Violet Society, annual show. May 3-4, Jim Durrell Recreation Centre, 1265 Walkley Road. Adresse : Jim Durrell Recreation Centre, 1265 Walkley Road, Ottawa Coût :


 

2014-05-04 – Dimanche 4 mai , de 07h00 à 11h00 DÉMONSTRATION DE BAGUAGE D’OISEAUX

Démonstration de baguage d’oiseaux dans le secteur du marais Lamoureux. Rendez-vous : au bout de la rue Brébeuf, rapides Deschênes, secteur Aylmer (ZICO Lac Deschênes). Contact : avec Ted Cheske http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

============
RANDONNÉES, STAGES, EXCURSIONS, CONFÉRENCES, ATELIERS

=========

2014-05-11 – dimanche, 9,00 à 13,00 heures Vente de plantes rares

“Toutes les sortes de plantes rares et communes, exposants du QC et de l’Ontario. ”

Sunday, May 11, 2014, from 9:00 a.m. to 1:00 p.m. – Get everything you need for your garden from the many specialty growers and nurseries gathered for this event. – Master Gardeners of Ottawa Carleton will be available to answer your questions. – The Ottawa Food Bank and the Friends of the Farm will be on site to collect donations. – Information and Registration Forms for Vendors, Site

Adresse : Ferme expérimentale – Ottawa; Location: Parking lot beside Neatby BLdg. at Carling & Maple Drive, Lot #293, C.E.F.

Contact : “For information call (613)230-3276 or e-mail us at info@friendsofthefarm.ca http://www.friendsofthefarm.ca/events.htm”

Nous préparons la vente des plantes rares à Ottawa ce dimanche le 11 mai et voici ce que avons choisi parmi les 545 sortes d’alpines que nous cultivons :
Alchemilla alpina
Allium cyaneum
Allium flavum Minor
Allium sikkimense
Androsace villosa
Androsace villosa jacquemontii
Arenaria obtusiloba
Armeria Little Penny
Asperula boisseri
Azorella trifurcata Nana
Campanula gracillima
Campanula nitida
Campanula raineri Case
Delosperma Gold Nuggett
Dianthus arpadianus pumilus
Dodecatheon Aphrodite
Draba brunifolia heterocoma Nana
Draba incana
Dracocephalum botryoides
Edraianthus tenuifolius
Eriophyllum lanatum integrifolium
Euphorbia myrsinites
Gentiana freyniana
Gentiana paradoxa
Geranium Johnson Blue
Hemerocallis Stella d’Oro
Houstonia caerulea
Lychnis flos-jovis f. Nana
Lys asiatic
Lysimachia japonica Minutissima
Papaver dahlianum polare
Papaver miyabeanum
Penstemon barrettiae
Penstemon hirsutus Pygmaeus
Phyteuma sieberi
Potentilla tridentata
Primula algida
Primula allionii
Primula allionii Bergine
Primula allionii Ethel Barker
Primula allionii Peardrop
Primula allionii R Burrow
Primula allionii Tomy
Primula Amanda Gabrielle
Primula auricula
Primula auricula Trouble
Primula daonensis
Primula frondosa
Primula juliae Wanda
Primula juribella X
Primula Kinloogh Beauty
Primula marginata
Primula marginata Moonlight
Primula polyneura
Primula pubescens
Primula pubescens Orwell Tiger
Primula pubescens Pat Barwick
Primula pubescens Peggy Wilson
Primula pubescens Shalford
Primula pubescens Silas
Pulsatilla vernalis
Rhodanthemum hosmariense
Rhodiola pachyclados
Rhodiola rosea
Rosularia haussknechtii
Rosularia rechingeri
Rudbeckia Goldsturm
Saxifraga callosa
Saxifraga canis-dalmatica
Saxifraga crustata
Saxifraga Esther
Saxifraga ewersii
Saxifraga fritschiana X
Saxifraga hostii
Saxifraga Iris Pitchard
Saxifraga Monarch
Saxifraga paniculata hirsuta
Saxifraga Portae
Saxifraga R. V. Pritchard
Saxifraga sancta
Saxifraga urbium variegata aurea
Saxifraga Winnifred Bevington
Saxifraga zimmeteri
Sedum dasyphyllum glanduliferum
Sedum pluricaule ezawe
Sedum sarmentosum
Sempervivum Oddity
Silene acaulis
Talinum calycinum
Thymus serphyllum Magic Carpet
Viola corsica

vente très bien réussie

2014-05-14 – Mercredi 14 mai, 18h00

MARAIS SABOURIN

Observation d’oiseaux typiques des marais en pleine ville ! Rendez-vous : au stationnement de la Sporthèque, (au fond du stationnement) Adresse : 72 rue Jean-Proulx à Hull
Contact : avec Chantal Caseault et Pierre Blanchet
http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-15 – Jeudi 15 mai , 18h30

LES JEUDIS À LA BRUNANTE – Lac Beauchamp

Observation de la progression de la migration printanière au Parc du Lac Beauchamp. Rendez-vous : au stationnement du pavillon d’accueil du Lac Beauchamp via le boulevard Maloney.
Contact : avec Daniel Toussaint
http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-17 – Samedi 17 mai, 7h00

EXCURSION DANS LE PONTIAC – oiseaux

Sortie matinale entre Quyon et Norway Bay. Observation de la migration printanière et des nouveaux arrivants dans les décors du Pontiac : rivière des Outaouais, champs, marais, boisés. Rendez-vous : dans le stationnement de la SAQ du Centre d’achat du Plateau, Blv. St-Raymond (secteur Hull), pour organiser un covoiturage OU 7h45 au quai du traversier de Quyon. Durée : l’avant-midi. Possibilité de diner ensemble à Norway Bay. Activité remise au lendemain à la même heure en cas de mauvais temps.
Contact : avec Deborah Powell
http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php

 

2014-05-22 – Jeudi 22 mai , 18h00

LES JEUDIS À LA BRUNANTE FORÊT DE CHANTEGRIVE, QUARTIER MANOIR DES TREMBLES

Observation de la progression de la migration printanière à un endroit enchanteur situé en pleine ville, où se côtoient la forêt et les espaces ouverts. Possibilité d’observer: Canard branchu, Oriole, Colibri, plusieurs espèces de parulines…et des grives ! De même que plusieurs espèces de plantes.
Rendez-vous : au coin du Boul. Louise-Campagna et de la rue du Cygne, juste à côté de la piste cyclable.
Activités inscrite à la première édition des Journées de la nature (17 au 22 mai) de la Fondation David Suzuki.

Adresse : au coin du Boul. Louise-Campagna et de la rue du Cygne

Contact : http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-23 – vendredi, 13,30 h

Les vivaces anciennes de nos grand-mères

Tout sur les plantes anciennes, champêtres : choix, culture, facilité, en cuisine, dans la pharmacie… Adresse : Jardin Botanique de Montréal
Contact : majella.larochelle@gmail.com
Coût : gratuit, une fois sur le site


 

2014-05-25 – dimanche à 13 heures

Fête annuelle de la SHEO, prix, conférence sur les alpines…

Grande rencontre annuelle de la Société d’horticulture et d’écologie de l’Outaouais, fêtant le printemps, goûter, remise de prix horticole, conférence…

Adresse : Vignoble Clos-Baillie quartier Aylmer, Gatineau

Contact : sylvia.mauro@videotron.ca Coût : membre ou invité


 

2014-05-24 – Samedi 24 mai, à 8h00

DÉCOUVRIR LA FORÊT BOUCHER, flore et oiseaux

Cette forêt accueille à chaque printemps, pour fins de la nidification, de nombreuses espèces d’oiseaux richement colorés. Venez les observer ainsi que la flore particulière à ce milieu. Cette sortie s’adresse aux observateurs de tous les âges et de tous les niveaux.

Rendez-vous : au stationnement de la Caisse populaire d’Aylmer, coin Lavigne et Boul.des Allumettières, contigu au centre d’achat Métro. Durée : l’avant-midi.

Contact : avec Stefan Haag http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-24 – Samedi 24 mai, 6h45

Oiseaux – RANG 5 NORD À RIPON

Pauline et Renée vous invitent à une randonnée pédestre où Cardinal à poitrine rose, Merlebleu, Passerin et plusieurs autres peuvent être observés. Pensez à apporter collation, eau, dîner et insectifuge. Rendez-vous : pour le covoiturage, (départ à 7h00). Depuis Thurso suivre les indications pour Ripon, 317 nord. Au ch. Boucher et ch. Montpellier (JCT 315), tourner à gauche et rendez-vous dans le stationnement de l’INTERMARCHÉ, près de la station Ultramar.

Début de l’excursion vers 8h00.Une toilette chimique sera disponible. Durée prévue; l’avant-midi. Pauline Deschatelets et Renée Gobeil

Adresse : stationnement de l’École secondaire de l’Île, 225 boul. St-Rédempteur à Hull Contact : avec Pauline Deschatelets et Renée Gobeil http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


 

2014-05-25 – Dimanche 25 mai , 8h00

MARAIS AUX GRENOUILLETTES

Observation des oiseaux aquatiques et autres espèces des milieux humides dans un de nos fameux marais bordant la rivière des Outaouais. Rendez-vous : dans le stationnement du marais (entrée par la 148, à l’ouest d’Angers). L’activité pourra se poursuivre en après-midi pour ceux et celles qui le désirent.

Contact : Réal Bisson http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php

 

2014-05-28 – Mercredi 28 mai, 18h00

UN SENTIER AU PARC DE LA GATINEAU

Venez suivre les premières espèces résidentes dans une section du sud-est du Parc. Le long de ce parcours, on peut surprendre Goglu, Passerin, Moucherolles, Grives, Bécasse, Grand Pic, Coulicou à bec noir et Parulines. Nous empruntons le sentier entre l’école secondaire Mt-Bleu et l’étang au coin de Cité-des-Jeunes et la rue du Quartz.

Adresse : Rendez-vous : dans le stationnement du complexe sportif (terrain de football) de l’École secondaire Mt-Bleu, blv. Cité-des-Jeunes.

Contact : avec Claude Martineau http://coo.ncf.ca/activites/ProgrammeActivites.php


2014-06 – sur semaine,

Excursion commentée au Marais de Touraine

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-06-07 – samedi, 9-15 heures

Portes ouvertes dans le jardin alpin

Tournée, atelier-démonstyration d’auges, réponses aux questions

Adresse : 36 rue Renaud, Gatineau, QC J8T 3A4, Canada Contact : majella.larochelle@gmail.com Marjolaine 819 568-2949

Coût : gratuit

 

2014-06-14 – samedi, 9-15 heures

Picnic annuel de la SPARQ (société des plantes alpines et de rocaille du Québec)

Rencontre annuelle et picnic des membres et invités de la Société des plantes alpines et de rocaille du Québec

Adresse : 36 rue Renaud, Gatineau, QC J8T 3A4, Canada

Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit

36Renaud-GatineauJ8T3A4


 

 

2014-07 – sur semaine,

Excursion commentée à la Baie Maclaurin

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com

Coût : gratuit


 

2014-07 – sur semaine,

Excursion commentée aux Chutes de Luskville

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes… Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit


 

2014-07-14 – lundi au vendredi,

Éco-tourisme: Stage écologique et botanique

Adresse : Une place disponible cette semaine pour 5 jours de randonnées dans des habitats différents en Outaouais

Contact : http://mlarochelle.net/eco-tourisme-stage-ecologique-et-botanique/


 

2014-07-27 – dimanche, de 10h à 17h

Hémérocalles en fête

Adresse : 1068, route 317, Ripon (QC) J0V 1V0 Contact : Michel Tardif et Mireille Albert Les Jardins d’Emmarocalles 819-983-6476


2014-08 – sur semaine,

Excursion commentée dans un habitat calcaire du Pontiac

Envoyez-moi votre courriel pour connaître les dates et détails Adresse : randonnée de 2-3 heures sur la biodiversité: plantes, oiseaux, insectes…

Contact : majella.larochelle@gmail.com Coût : gratuit

Site Meter

 

 

 

==============

 

 

LE SEMIS

Tout débute avec la fabrication d’un jouet : le sifflet. Vers l’âge de 9 ans, il fallait trouver dans la nature le matériel pour fabriquer un jouet : le sureau. Pour trouver cette plante, on traversait une forêt ou le quatre-temps (Cornus canadensis) poussait à l’ombre; cette plante était très utile pour apaiser sa faim. Un peu plus loin, dans un habitat moins xérique, poussait la clintonie boréale (Clintonia borealis), avec ses fruits bleus luisants qu’il ne fallait pas toucher à cause de sa toxicité. Je suivais mon ‘grand frère’ qui se dirigeait vers un endroit à sol plus frais où poussait le sureau.

Pour fabriquer un sifflet avec le sureau, on a choisi une section droite de la tige, sans nœud, et d’une longueur de 5 à 6 pouces de longueur et d’un demi-pouce de diamètre. Avec un clou de 6 pouces emprunté à mon père, on évidait en poussant l’intérieur liégeux de cette tige. Ensuite, il y avait un glissement d’écorce… Tout au long du parcours et de retour à la maison, il n’y a pas un moment où mon aîné ne m’instruisait pas de la rare biodiversité de l’Abitibi : un oiseau par-ci, un crapaud par-là, un champignon comestible…

L’été nous allions aux bleuets et l’automne nous récoltions le pimbina (Viburnum edule) pour que maman fasse de la gelée.

En 1955, nous déménageons à Rigaud, 500 km plus au sud, mais à 3 zones de rusticité plus chaude, (de zone 2 à zone 5, note de la carte de rusticité). C’est là que je découvre mon premier nid de colibri qui venait de s’abreuver sur une lobélie (Lobelia cardinalis), mon premier polatouche planant d’arbre en arbre, mon premier crapet-soleil, le premier cypripède royal immortalisé sous un globe de verre par le Père Louis Genest c.s.v., professeur au Collège Bourget de Rigaud, fondateur du camp des jeunes écologistes du Centre écologique de Port-au-Saumon.

La montagne de Rigaud recelait une variété de biotopes, une faune abondante : le cerf de Virginie, la salamandre maculée. Plusieurs oiseaux y séjournent, dont le grand pic, le dindon sauvage, la gélinotte huppée, le hibou, la chouette…. Durant ces années d’apprentissage, avant l’âge de 12 ans, j’étais fier d’avoir coché sur une liste 162 sortes d’oiseaux.

 

LA PRÉ-ÉMERGENCE

C’est au cours des 6 années de mon secondaire et du collégial à Montréal que j’ai pu pratiquer ma curiosité et une rigueur scientifique; certains professeurs m’encourageaient à déborder ma recherche dans les forêts avoisinantes d’une institution d’enseignement. J’ai apprivoisé la langue latine en classe et en nature pendant ce temps. Vivant alors à Montréal, je fréquentais le Cercle des jeunes naturalistes, l’ACFAS… et souvent les rencontres avaient lieu au Jardin botanique de Montréal. Je commençais à réaliser que je ne savais pas ce que je ne savais pas.

LE MENTOR

Mon premier emploi fut avec les organismes les plus petits de la microbiologie sous la direction d’un des plus grands biologistes au Québec : Georges Préfontaine, inspirateur de la trempe de Marie-Victorin, Pierre Dansereau et Jacques Rousseau.

L’ABQ le cite : La biologie au Québec a été forgée par quelques pionniers dont Georges Préfontaine et Pierre Dansereau, qui demeurent des modèles très inspirants

Il m’a permis d’être en contact avec les biologistes de cette époque des années 60.

 

LE POUCE NOIR

Ensuite, pendant plus de sept ans, un nouvel emploi me prépare à l’horticulture. Comme soutien technique pour le département de recherche à Agriculture Canada, j’analyse en laboratoire les différents types de sols et le contenu chimique des feuilles de tabac. À travers ce travail routinier, il faut meubler mes temps libres en étudiant à l’université de Guelph. Tout en m’intéressant à la génétique et à l’hérédité, j’obtiens un certificat en horticulture avec cette université en touchant la pomologie, la physiologie, la pédologie, l’édaphologie, le design en aménagement paysager, l’entomologie, la pathologie, la floriculture, l’entreposage de matériaux vivants, l’identification des plantes, la participation aux expositions agricoles et l’entrainement des juges…

Cet employeur vient à reconnaître que j’ai acquis des connaissances suffisantes pour opérer dans les spécialités des domaines suivants :

  • Chimie analytique en phytotechnie et dans la science du sol
  • Langage informatique COBOL et statistiques de recherche
  • Taxonomie des insectes
  • Ornithologie
  • Physiologie des plantes
  • Relevé des maladies et prédateurs en agriculture
  • Bactériologie, mycologie, parasitologie et épidémiologie

 

Mes lectures et mes excursions sont alors orientées sur tout ce qui est nature et environnement. Chez moi, je cultive et crée des hybrides de la violette africaine comme passe-temps, en même temps que je teste les effets de mutagènes chimiques sur les gènes de cette plante. L’enregistrement des cultivars que j’ai créé se fait avec la AVSC (African Violet Society of Canada).

Avec les rumeurs de fermeture de cette ferme expérimentale du Ministère de l’Agriculture du Canada, je décide de mettre en pratique ce que j’ai appris et je pars avec mon petit baluchon de connaissances acquises en horticulture.

 

LE POUCE VERT

Dans les années 70, pour survivre à son compte, Il faut créer la demande en aménagement paysager. L’horticulture moderne n’étant pas encore populaire dans la région est de Montréal, je crée ma propre pépinière de production réduisant ainsi les coûts d’achats de matériel vivant provenant de l’Ontario. Pour réussir la propagation de plantes, je dois mettre en pratique les principes théoriques acquis sur la division végétative, la greffe, le marcottage. Je suis également des cours de perfectionnement :

  • À l’institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe : rocaille et vivaces
  • Au jardin botanique de Montréal : production en pépinière
  • À la SAJIB : les plantes indigènes comestibles, le bonsaï…
  • Fondation Henri Bernard : arboriculture et arbres à noix
  • À la commission scolaire de Laval : la décoration en aménagement paysager

Les associations et responsabilités :

À partir de 1975, je m’implique auprès de certaines associations :

  • Pierre Bourque alors horticulteur en chef au JBM de suggère de m’impliquer auprès de la S.A.J.I.B : c’est ainsi que je donne quelques cours, gère leur banque de semences principalement récoltées dans la collection de plantes au JBM.
  • Il y a eu aussi un comité des Floralies pour 1980. Pendant 2 ans, je fourni mon apport à ce comité et voyage près de Paris en 1979 aux Floralies Internationales; le Québec avait un kiosque créé par Milan Havlin. Je côtoie alors Daniel Fortin, Desnoyers, Desvoyault, Tony Huber.
  • Paul Pouliot, alors chroniqueur à La Presse, me demande de fonder une société pour les amateurs de violettes africaines.
  • Paysage Québec tenait ses rencontres annuelles en région métropolitaine, j’assiste à la première rencontre de fondation de Botanix, bébé issu de RONA.

 

Les cours donnés :

Ce que tu as appris, on te demande de le partager.

  • Rocailles (1978) : Guy Hains et Daniel Séguin, pour qui on a créé un jardin d’expérimentation, d’apprentissage et d’expérimentation à Saint-Hyacinthe, me demandent de donner quelques cours après qu’ils ont vu un reportage à la Semaine verte sur comment je concevais la réalisation de jardins de rocaille, genre de jardins que je répandais de Repentigny à Ville Saint-Laurent, en ne négligeant pas Laval et Longueuil.
  • Design naturel en aménagement paysager (1976-1979), au Jardin Botanique de Mtl : j’ai eu la chance d’avoir comme élèves Jean-Pierre Devoyault qui partira le Jardin de Jean-Pierre, Michel Corbeil qui fonde La Maison des Vivaces en 1980, Ronald Leduc qui offrira des chroniques à l’émission Fleurs et Jardins de Radio-Canada…
  • Horticulture de base et propagation avancée : au collège Bois-de-Boulogne, JBM (SAJIB)

 

Les réalisations en aménagement paysager : (1973-1979)

  • Boulingrin à Pierrefonds
  • Hotel Le Rigaud, Mtl, coin Sherbrooke et Berri
  • École des Hautes Études commerciales à Mtl
  • Radio-Canada, en collaboration avec Milan Havlin
  • L’aménagement autour d’une piscine (Decormag)

 

Les ressources humaines en aménagement paysager :

Au sein de mon bureau d’études en aménagement paysager j’ai eu la chance de guider quelques architectes paysagistes, certains ont atteint une notoriété internationale :

  • Lise Cormier (Mosaïcultures Internationales de Montréal)
  • Lena P.,
  • Edgar Tissot,

 

L’entreprise atteint 32 employés au plus fort de son existence.

 

MES PAYSAGES INTÉRIEURS

Pendant que cette fébrilité horticole m’envahit, je me retrouve en fin de semaine et parfois en semaine au JBM, à l’Alpinum ou à la bibliothèque où Pierre Bourque me remarque et me questionne sur mes intérêts. Je lui souligne que le jardin possède beaucoup de plantes de rocaille non disponibles sur le marché canadien me questionnant en même temps sur la disponibilité d’approfondir mes connaissances dans ce domaine. Il me répond que si je veux approfondir ce sujet, il faut que je m’expatrie en Europe ou aux E.U., ce que je fais par la suite.

 

À la conquête de l’Ouest

Après un an de visites de jardins botaniques et de préparation autour  de Washington, DC, j’établis ma demeure à Portland, Oregon pendant 3 ans. Près des monts Hood et Saint Helen, de la chaîne de montagnes Cascades, de la rivière Columbia, Siskiyou Rare Plant Nursery, Monrovia Nursery à Dayton, Iseli à Boring…

Avec le livre Flora of the Pacific Northwest: An Illustrated Manual by C. Leo Hitchcock, Arthur Cronquist, j’étudie la flore subalpine et alpine du Nord-Ouest de l’Amérique pendant mes fins de semaine de 2-3 jours. Je suis souvent à la bibliothèque de la ville où je photocopie plus de 700 feuilles sur les plantes alpines. J’assiste assidûment aux réunions du chapitre local de la NARGS (North American Rock Garden Society) internationale et je me rends aux visites ponctuelles de jardins de membres.

Question de me faire la main à la culture des plantes alpines, j’étudie en haute montagne les différents substrats de culture : sol alcalins, sol de volcan, perlite, tuf, roche plume (Feather rock), lave, pierre ponce…

Après 2 ans de familiarisation avec la flore endémique du Pacifique Nord-ouest, j’ai eu l’occasion de mettre à profit mes connaissances de la flore internationale : Leach Garden.

La ville de Portland avait reçu en don les 9 acres de la propriété de Jacob Johnson et Lilla Leach, grands introducteurs de plantes asiatiques et découvreurs de 5 plantes nouvelles, dont un arbuste vieux qui datait de 10 millions d’années. Il me fallait inventorier leur propriété qui contenait plus de 2 000 sortes de plantes de tous les pays; j’étais alors le seul botaniste horticulteur à Portland qui voulait relever ce défi. Ce que je fis et ma petite contribution favoriseront la création d’un jardin botanique encore très utilisé de nos jours pour l’éducation et la sensibilisation à la nature.

 

L’INCUBATION : Alpina Research :

Fondé en 1975, l’ONG Alpina Research devient une institution de d’enseignement et de recherches dans les années 80. J’écris dans leurs bulletins sur l’hybridation des Campanula et autres alpines pendant plus de 6 ans. Ce qui me permet de percer à l’internationale, d’échanger avec les spécialistes de plantes alpines de beaucoup de pays nordiques. J’assiste à une formation avec cette institution qui devait être assimilée plus tard par l’université du nord de l’état de Washington à Seattle, WA, E.U.. Les cours dispensés alors (1982-1985) étaient :

Collection of Natural Products Data
Developmental Biology
Ecology and Evolution
Global Ecology and Biogeography
Introduction to Environmental Studies
Nordic Botany
Plant Classification and Taxonomy
Plant Growth and Development
Plant Physiology, Environmental
Plants and the Environment
Scientific Writing
Seed Dormancy, Metabolism and Modeling

 

En fin de semaine et en période d’été, je suis des cours d’appoint en horticulture:

Light and Plant Development
Flower Biology and Plant Breeding
Plant Pathology, Intermediate
Seed Development, Dormancy and GerminationCe dernier cours est un des plus révélateurs dans ma vie caril me permettra d’apprendre d’arriver à écrire un protocolesur un moyen sur de faire germer toute semence viable.
Alpine Flora of Colorados
Arctic Flora of Alaska
Endemic species of Cascades Range
Forest Pathology
Grassland Science
Laboratory Experience in Plant Biology
Molecular Mechanisms of Photosynthesis
Plant Anatomy: Meristems, Cells, and Tissues of the Plant Body,
Plant Disease Management
Weed Science, Advanced

 

En 1982, je publie mon premier volume sur les campanules.

En 1985, je deviens conservateur d’Alpina Research, inventaire floral de plus de 2000 sortes d’alpines, et j’accumule plus de 4 600 tests de germination dans mes fonctions.

On a beau étudier beaucoup, mais il reste qu’il faut être en contact avec les spécialistes. Alors, je pars pour Seattle où le foyer de l’horticulture est ardent. Je côtoie Judith Jones qui m’initie aux fougères, Sue Allen aux éricacées et les bureaux de Microsoft à quelques kilomètres de Seattle et avec qui je fais mes premières armes sur un PC. Je commence alors à compiler la description de ce qui deviendra ma BD de quelques 18 600 différentes plantes. Et c’était le temps de créer ma propre entreprise de semences et de plantes alpines : MAVER dont J.C. Raulston, Raleigh, NC parlera de nos 2 700 différentes sortes de graines : Je contribue à des projets de recherches, dont le USDA (United States Department of Agriculture, Agricultural Research Service), en fournissant des semences.

Dans mes temps libres, je publie un ‘ZONE FINDER’ 90 pages, outil pour trouver une zone de rusticité pour une vivace donnée aux E.U. Encore disponible chez Abebooks et Amazon. En 1990, cette entreprise prend le nom de ‘The Seed Source’ offrant alors plus de 7000 sortes de semences :  On en fait alors mention sur United Press comme un record en offre de semences.

Pendant les 6 années passées dans les montagnes de la Caroline du Nord, je côtoyais Peter Loewer, qui a été consacré l’écrivain horticole de l’année publie dans Seeds: The Definitive Guide to Growing, History, and Lore (1996) écrit : Majella Larochelle, a gentlemen of my acquaintance, has long been a seed collector. Everywhere he goes, the seeds are not far behind.

 

Peter, éditeur associé pour la revue Carolina Gardener relate dans cette revue la construction d’un jardin de mousse que j’ai créé. Il m’invite également à publier un article pour le BBG (Brooklyn Botanical Garden, Loewer, Peter. (1988). Ornamental Grasses – Brooklyn Botanic Gardens. Ed, Barbara B. Psch. Brooklyn, N.Y: Editorial Committee of the Brooklyn Botanical Gardens, Inc.) sur la germination des graminées :

 

Près des Carolines, sont les états du Tennessee et de Georgia. À Athens en Georgia, Michael Dirr (Director of the University of Georgia Botanical Garden) me demande de collaborer à son livre, Je lui fournis donc mes notes d’expérimentation sur la germination des espèces ligneuses, arbres et arbustes. Pendant ce temps, à Chattanooga, TN, les anciens propriétaires de Coca-Cola font preuve de philanthropie environnementale en fournissant quelques millions  pour ériger un ‘Aquarium-biosphère‘ en quelque sorte un hybride entre un aquarium et une biosphère. Mon mandat dans ce projet de 42 millions de dollars est de récréer autour des aquariums 2 genres de forêts : la forêt laurentienne et la forêt du sud TVA (Tennessee Valley Authority). Alors, pendant un long été, je dirige une équipe à ramasser sur les 2 000 acres de la propriété de M. Coca-Cola, plantes, sol, mousses et lichens que nous installons dans les forêts autour des aquariums.

Puisqu’on ne peut pas offrir des milliers de semences sans savoir à quoi servent ces plantes en question, il faut que je me renseigne sur les usages humains de ces plantes. Qui de mieux que Sandy Mush Herb Nursery pour m’initier à des centaines d’usages de ces plantes : humain, nourriture, médicinal, herbes aromatiques, aromathérapie, cosmétique, pharmaceutique, amérindien… Ensemble nous avons ajusté leur inventaire à 78 sortes de thym dont les goûts ou les arômes sont aussi variés que le basilic : chocolat, orange, pomme, thaï, camphre…

 

VIVE LE QUÉBEC … HORTICOLE

Dès mon retour au Québec, je visite plusieurs producteurs horticoles pour tâter le pouls de l’industrie, ce qui me permet d’estimer comment je peux apporter ici ce qui était présent ailleurs. Quelques constats de réponse en 1993 :

les plantes alpines,

la technologie de la semence, (protocole sur A à Z)

la culture des plantes indigènes

et la phytosociologie en botanique.

J’ai eu la chance de participer à un congrès international sur la vivace organisée alors par l’IQDHO. Puis j’assiste à la fondation de FloraQuebeca, (1996)  qui est une association vouée à la connaissance, à la promotion et surtout à la protection de la flore et des paysages végétaux du Québec.

 

les plantes alpines,

Pour faire connaitre au Québec les plantes alpines, je décide de publier 3 articles dans la revue horticole FLEURS PLANTES JARDINS :

  • Des plantes pour la rocaille
  • Un paysage miniature
  • La rocaille redéfinie

Dans la revue QUATRE-TEMPS du Jardin botanique de Montréal, 2 articles :

  • La multiplication des plantes alpines et de rocaille (vol. 22, no 1)
  • Les petits jardins dans les auges

D’autres publications suivent à l’internationale

 

Par la suite, FLEURS PLANTES JARDINS et Québec vert publiera 2 articles sur mon implication ‘alpine’ dans le monde horticole au Québec.

Depuis 20 ans, je cultive à Gatineau et propage donc les plantes alpines avec un jardin de démonstration offrant plus de 500 taxons. Étant le seul producteur au Québec, je me fais connaître à travers différentes sociétés, dont la SPARQ (Société de plantes alpines et de rocaille du Québec). Twitter, Facebook and Word Press permettent aux intéressés du Québec et à l’internationale de se renseigner sur ces plantes, car j’offre en ligne plus de 200 articles et pas moins de 4000 photos. Ce qui devient une source unique de se renseigner sur leur culture, identification, entretien, propagation, recherche… Plus d’une société horticole ont offert mes services de conférencier à leurs membres. Les horticulteurs écrivains au Québec et les jardiniers du Jardin botanique de Montréal me contactent périodiquement. Une base de données en ligne mène à 3 400 entrées dont on offre des photos sur 1 500 alpines et des données de multiplication sur plus de 500 plantes alpines.

En plus des écrits, Radio-Canada me présente un topo sur les plantes alpines en auges, et René Petit me cite comme une aventure commerciale privilégiée.

 

La technologie de la semence, (protocole sur pour réussir à germer toute semence viable)

Continuant de produire en testant toutes les semences, mon expertise vient à l’oreille de commerces qui cherchent des fournisseurs de semences : W.H. Perron, Horticulture Indigo, Thompson and Morgan, b-and-t-world-seeds, Gardens North, Benary et Jelitto en Allemagne, ce dernier étant le plus gros et le premier fournisseur mondial de semences de vivaces. Il n’en fallait pas plus pour que je sois victime de ma popularité : la demande était plus forte que la production.

==== à développer =========

Et les aspects que je connais et que je pourrais rattacher :

  • Horticulture forestière
  • Technologie de la semence : horticulture et botanique, pépinière de productions

 

Botanique-Marjo-0918-rb (2)

  • (session de formation en botanique)
  • Botanique et Phytosociologie : BD (base de données)

….

RÉALISATIONS (liste partielle)

============

Site Meter

==============

Allo, (English will follow)

Si vous êtes une institution qui s’intéresse à l’étude des plantes alpines, ce message est pour vous.

Veuillez nous envoyer votre Index Seminum en échange.

Nous offrons à nouveau en 2014 un stage botanique.

Sur la multiplication des plantes alpines.

============

Hi,

We offer a seed trade to botanical gardens which grow and study alpines plants.

ALPINEGIUM, A/S Majella Larochelle, majella.larochelle@gmail.com

============

Saxifraga_Southside_S-ML_0610 (4)
============

Site Meter

 

==============

Atelier sur la propagation des alpines – janvier – 

au jardin botanique de Montréal

Prochain atelier, dimanche le 18 mars, à 11 heures à la maison du Citoyen, Gatineau dans le cadre de la fête des semences, sujet:

tout sur les plantes alpines


 

Pour ceux qui ont manqué cette présentation au Jardin botanique de Montréal en janvier, voici le lien PDF de la présentation Powerpoint.

(Attention, téléchargement assez long car ce document contient plus de 240 pages)

et tel que mentionné lors de la réunion, voici la base de données sur la germination des alpines (1100 sortes d’alpines)

 

Autre sujet:  PIQUE-NIQUE DE LA SPARQ ( Société des plantes alpines et de rocaille du Québec), samedi le 14 juin 2014, chez Majella Larochelle au 36 Renaud, Gatineau, Qc J8T 3A4. Plus de détails plus tard

Gentiana_arethusae-FBrault

 

====================================================================================

For more infos on alpine plants growing: FOLLOW THE LINKS – CLIQUEZ SUR UN LIEN

=====================================================================================

Pour commander des semences d’alpines

  • PAGES AUXQUELLES VOUS POUVEZ VOUS ABONNER
  • RÉSEAUX SOCIAUX
  • Nous sommes sur facebook

Pour tout autre information: majella.larochelle@gmail.com

 

 

 

———————————-


Pour un substitut de pelouse nécessitant aucune tonte!


Pour acheter des semences – To buy seeds

============

Site Meter

 

==============

Que cherchez-vous sur notre site? – What are you looking for?

FOLLOW THE LINKS – CLIQUEZ SUR UN LIEN

Pour commander des semences d’alpines

  • PAGES AUXQUELLES VOUS POUVEZ VOUS ABONNER
  • RÉSEAUX SOCIAUX
  • Nous sommes sur facebook

Pour tout autre information: majella.larochelle@gmail.com

 

 

———————————-


Pour un substitut de pelouse nécessitant aucune tonte!


Pour acheter des semences – To buy seeds

—————————- ============

Site Meter



==============

 

Quelques Saxifraga que je cultive – Some Saxifraga I grow: (see also http://mlarochelle.net/181/)

Saxifraga aizoides
Saxifraga aizoidesHauteur: 5-25 cm
Couleur: jaune doré
Mois: juillet-août
Zones: 1-8
Exposition: plein soleil
Sol: très drainé, graveleux
Usages: auge, muret, couvre-sol, éboulis
Feuillage: persistant, en touffes lâches, à rejets gazonnants
Multiplication: germe en 6 semaines à 15-20°C après une période de froid de 6 semaines
Id-Code: 2363 Description:

Saxifraga boydilacina Penelope
Saxifraga boydilacina PenelopeHauteur: 5 cm
Couleur: chamois
Mois: mai-juin
Zones: 5-8
Exposition: soleil avec un peu d’ombre en après-midi
Sol: pH : indifférent, drainant
Usages: jardin alpin, éboulis, pot à hiverner, auge, rocaille
Feuillage: persistant
Multiplication:
Id-Code: 10118 Description:


 

Saxifraga bronchialis
Saxifraga bronchialisHauteur: 5-15 cm
Couleur: blanche, ponctué de pourpre
Mois: juin-aoûtt
Zones: 3-8
Exposition: soleil
Sol: graveleux, humifère, mésique, bien drainé
Usages: jardin alpin, tapis, couvre-sol
Feuillage: persistant en tapis, pourpre en automne
Multiplication: germe en 20 jours à 22°C avec de la semence fraîche
Id-Code: 9536 Description:


Saxifraga burseriana
Saxifraga burserianaHauteur: 5-10 cm
Couleur: blanc
Mois: avril-mai
Zones: 4-8
Exposition: soleil, mi-ombre en été
Sol: calcicole, pauvre, drainé. mésique
Usages: pré alpin, pente rocheuse, auge, rocaille, crevasse
Feuillage: bleu-vert, lancéolé, en coussin
Multiplication: suite au semis fait 6 mois après la récolte, la germination commence au bout d’un an, et après une double stratification (printemps-été à 5-27°C, en hiver à -5°C sous la neige, au printemps: germe à (-5/20°C); boutures en fin d’été
Id-Code: 9904 Description: photo de Palette Garden


Saxifraga callosa
Saxifraga callosaHauteur: 5-30 cm
Couleur: blanc
Mois: juin
Zones: 3-8
Exposition: soleil
Sol: graveleux, sec, bien drainé, calcaire, pauvre
Usages: rocaille, auge, éboulis, jardin alpin, crevasse, fissure
Feuillage: allongé, persistant, incrusté de calcaire en bordure
Multiplication: germe en 6-7 semaines (40%) à 10-12°C sous la lumière avec une vieille de 9 mois ou, germe en 3 semaines (50%) à 18-22°C avec une vieille avec de la semence vieille de 9 mois; division après la floraison; boutures en fin d’été
Saxifraga caveana
Saxifraga caveanaHauteur: 1-5 cm
Couleur: fleurs de la couleur jaune vif, veinées
Mois: juillet et août
Zones: 3-9
Exposition: soleil avec ombre en après-midi
Sol: dans tout pH de sol frais ou humide, pauvre, mais bien drainé voire graveleux et humifère
Usages: rocaille, jardin alpin, auge, éboulis, moraine, muret, pente rocheuse à versant est, fissure, roche humide
Feuillage: dôme ou coussin attrayant très bas fait de courtes feuilles linéaires.
Multiplication: 3-4 mois après la récolte, semez et stratifiez à -5°C pendant de 4-5 semaines, ensuite placez au chaud (10-15°C), à la lumière: germe en 2-3 semaine On pratique la division après la floraison et le bouturage à la fin de l’été.
Id-Code: 10244 Description: QUALITÉS: Forme lentement un beau coussin


Saxifraga Churchillii
Saxifraga ChurchilliiHauteur: 1-5 cm, 15-20 cm en fleur
Couleur: blanc, légèrement pubescente
Mois: mai-juin
Zones: 3-8
Exposition: soleil avec ombre légère en après-midi
Sol: drainé, graveleux, avec matière organique, calcicole
Usages: rocaille, contenant, muret, jardin alpin, éboulis, tuf, roche dolomitique, auge
Feuillage: rosette de feuilles glauques et persistantes, avec des marges incrustées
Multiplication: semis en hiver, à peine couvert: germe en 1-3 mois à 16-21°C, sinon suite au semis fait 6 mois après la récolte, la germination commence au bout d’un an, et après une double stratification (printemps-été à 5-27°C, en hiver à -5°C sous la neige, au printemps: germe à (-5/20°C) division après la floraison, bouturage en fin d’été
Id-Code: 2785 Description: (Saxifraga hostii X S. paniculata)


Saxifraga cochlearis
Saxifraga cochlearisHauteur: 15 cm
Couleur: blanc pur
Mois: juin-juillet
Zones: 4-8
Exposition: soleil, mi-ombre en été
Sol: sol graveleux et humifère
Usages: jardin alpin, auge, fissure, endroit graveleux
Feuillage: en coussin à feuilles persistantes
Multiplication: germe en 3 semaines à 15-20°C
Id-Code: 2698 Description:


Saxifraga cochlearis minor 
Saxifraga cochlearis minor Hauteur: 15-20 cm
Couleur: blanc
Mois: juin-juillet
Zones: 3-8
Exposition: soleil ou mi-ombre
Sol: graveleux, sec, bien drainé, pauvre
Usages: rocaille, contenant, auge, muret, crevasse, fissure
Feuillage: persistant, spatulé et obtus, en coussin
Multiplication: germe en 6-7 semaines (90%) à 10-12°C sous la lumière avec une vieille de 9 mois ou 5-6 mois après la récolte, semez et stratifiez à -5°C pendant de 3-4 semaines, ensuite placez au chaud (18-22°C), à la lumière: germe en 4-5 semaines; division après la floraison; bouture en août
Id-Code: 2392 Description:


Saxifraga corymbosa (S. luteo-viridis)
Saxifraga corymbosa (S. luteo-viridis)Hauteur: 10-20 cm
Couleur: rose ou orange
Mois: mai-juin
Zones: 3-8
Exposition: ombre
Sol: graveleux, sec, bien drainé
Usages: fissure graveleuse et humifère, muret, auge, jardin alpin, crevasse
Feuillage: persistant, disposé en rosette dense.
Multiplication: semis en hiver, germe en 1-3 mois, à découvert à 15-22°C; division après la floraison; boutures en fin d’été
Id-Code: 17478 Description: Synonyme: Saxifraga hookeri


Saxifraga cotyledon
Saxifraga cotyledonHauteur: 10cm (60 cm avec les fleurs)
Couleur: blanc
Mois: mai-juin
Zones: 4-8
Exposition: soleil avec ombre en après-midi
Sol: drainé, pauvre avec matière organique; garder un sol acide
Usages: auge, jardin alpin, tuf, fissure, crevasse
Feuillage: persistant
Multiplication: germe en 6 semaines (80%) à 10-12°C 4:3 5-6 mois après la récolte, semez et stratifiez à -5°C pendant de 3-4 semaines, ensuite placez au chaud (18-22°C), à la lumière: germe en 4-5 semaines; sinon, sous la lumière avec une vieille de 9 mois ou, germe en 3 semaines (30%) à 18-22°C avec une vieille avec de la semence vieille de 9 mois
boutures de rosettes
Id-Code: 2708 Description:


Saxifraga crustata
Saxifraga crustataHauteur: 15-20 cm
Couleur: blanc en panicule
Mois: mai-juin
Zones:
Exposition: soleil
Sol: calcicole, graveleux, humifère, sec, pauvre, drainé
Usages: rocaille, crevasse, fissure, muret
Feuillage: persistant, rosette grisâtre
Multiplication: germe en 8 semaines (80%) à 10-12°C sous la lumière avec une vieille de 9 mois ou, germe 5-6 mois après la récolte, semez et stratifiez à -5°C pendant de 3-4 semaines, ensuite placez au chaud (18-22°C), à la lumière: germe en 3-4 semaines; division après la floraison; boutures en fin d’été
Id-Code: 2709 Description:

 

Saxifraga federici-augustii grisebachii
Saxifraga federici-augustii grisebachiiHauteur: 15-25 cm
Couleur: rouge carmin
Mois: avril-mai
Zones: 4-8
Exposition: soleil avec mi-ombre en après-midi
Sol: dans un sol bien drainé, pauvre; aime le calcium
Usages: auge, couvre-sol, crevasse, tuf, contenant
Feuillage: feuillage vert de gris, persistant
Multiplication: 1. germe en 2-3 semaines à 13-18°C en ne couvrant pas la semence 2. ou après 2-6 semaines de froid à -5°C, germe en 1-2 semaines à 10-15°C
3. Détacher les rosettes après la floraison et les traiter en boutures
Id-Code: 2723 Description: (Photo de Hokonui Alpines)


Saxifraga ferdinand-cobourgi
Saxifraga ferdinand-cobourgiHauteur: 5-10 cm
Couleur: jaune
Mois: mai-juin
Zones: 4-8
Exposition: soleil avec mi-ombre en après-midi
Sol: calcicole, pauvre, très drainé en évitant les surplus d’arrosage
Usages: auge, tuf, roche dolomitique, contenant, fissure, couvre-sol
Feuillage: persistant, coussin très compact
Multiplication: semis en hiver, à découvert: germe en 4-6 semaines à 16-22°C; boutures en fin d’été
Id-Code: 3354 Description: NOUVEAU! (Photo: gracieuseté de Z Rehacek)

 

Saxifraga jenkinsae => S. irvingii j.
Saxifraga jenkinsae => S. irvingii j.Hauteur: 1-5 cm
Couleur: rose
Mois:
Zones:
Exposition: soleil avec mi-ombre en après-midi
Sol: calcicole, mésique, pauvre, drainé
Usages:
Feuillage: persistant, en coussin
Multiplication:
Id-Code: 110628 Description:


Saxifraga juniperifolia
Saxifraga juniperifoliaHauteur: 5-10 cm
Couleur: jaune
Mois: mai-juin
Zones: 4-8
Exposition: sur le versant est; à l’ombre en après-midi
Sol: pauvre, drainé, mésique
Usages: rocaille, jardin alpin, auge, fissure, couvre-sol
Feuillage: vert foncé, aciculaire, odorante en rosette; tapis
Multiplication: 1. germe en 1-3 mois à 13-18°C. 2. ou après 4-6 semaines de froid à -5°C, germe en 2-3 semaines à 10-15°C. 3. Détacher les rosettes après la floraison et les traiter en boutures
Id-Code: 2735 Description: (Photo: gracieuseté de A. Young)

Saxifraga Korund
Saxifraga KorundHauteur: sous 10 cm
Couleur: blanc
Mois: avril-mai
Zones: 3-8
Exposition: soleil avec ombre légère en après-midi
Sol: profond
Usages: éboulis
Feuillage: persistant, en coussin, bleu-vert, incrusté de chaux
Multiplication: germe en 2-3 semaines à 8-12°C sous la lumière avec une vieille de 18 mois
Id-Code: 16360 Description: photo de Wrightman Alpines

Saxifraga Monarch
Saxifraga MonarchHauteur: 30-45 cm
Couleur: blanc et rouge
Mois: mai-juin
Zones: 4a-8a
Exposition: plein soleil à mi-ombre
Sol: pH 6,1 à 8,5, acide au alcalin
Usages: rocaille, auge, fissure, contenant
Feuillage: persistant, gris argent, coriace
Multiplication: boutures de rosettes
Id-Code: 110539 Description: Hampe florale majestueuse mesurant près de 50 cm et fleurit longtemps

Saxifraga polita X
Saxifraga polita XHauteur:
Couleur: blanc rosé
Mois: mai-juillet
Zones: 3-8
Exposition: soleil, mi-ombre
Sol: drainé
Usages: massif, couvre-sol, bordure
Feuillage: semi-persistant
Multiplication: 6-7 mois après la récolte, semez et placez à la lumière à 18-22°C (70°C): germe en 2-3 semaines
Id-Code: 2791 Description: (S. hirsuta x S. spathularis)


Saxifraga porophylla
Saxifraga porophyllaHauteur: 1-5 cm
Couleur: rose, violet en cymes
Mois: mai-juin
Zones: 4-8
Exposition: soleil
Sol: calcicole, mésique, pauvre, drainé
Usages: rocaille, jardin alpin, auge, crevasse, couvre-sol
Feuillage: persistant, coussin de feuilles basales bleutées
Multiplication: suite au semis fait 6 mois après la récolte, la germination commence au bout d’un an, et après une double stratification (printemps-été à 5-27°C, en hiver à -5°C sous la neige, au printemps: germe à (-5/20°C); boutures en fin d’été
Id-Code: 2778 Description: (Photo de SPARQS)

Saxifraga scleropoda
Saxifraga scleropodaHauteur: 5-10 cm
Couleur: jaune
Mois: mai-juin
Zones: 4-8
Exposition: soleil avec mi-ombre en après-midi
Sol: calcicole, pauvre, drainé
Usages: crevasse, fissure, muret à l’ombre, tuf, auge, muret, fissure
Feuillage: tapis de feuilles aiguës, persistantes
Multiplication: 1. germe en 1-2 mois à 13-18°C. 2. ou après 1-2 semaines de froid à -5°C, germe en 3-4 semaines à 15-18°C 3. Détacher les rosettes après la floraison et les traiter en boutures
Id-Code: 2796 Description: (photo de Z Rehacek)

 

Saxifraga Southsides Seedling
Saxifraga Southsides SeedlingHauteur: 5-30 cm
Couleur: blanc avec marques rouges et roses
Mois: juin-juillet
Zones: 4-8
Exposition: plein soleil à mi-ombre
Sol: léger, bien drainé, alcalin
Usages: jardin alpin, fissure, muret, contenant, tuf, auge
Feuillage: persistant
Multiplication: germe en 2-6 semaines (80%) à 10-12°C sous la lumière avec une vieille de 9 mois
Id-Code: 1089 Description:

 

Pour acheter des semences – To buy seeds

============

Site Meter

==============

.

Lors de notre randonnée en Minganie, au nord-est de Sept-Îles et jusqu’à Kebaska, nous avons vu les plantes suivantes:

(la liste complète est sur ce lien)

Viburnum_edule-ML_0928-Minganie-131 viorne comestible

 

Vaccinium_ang135 (1) Tripleurospermum_maritimum-Marjo_0930_Minganie (9) Trichophorum-sp-ML_0928-Minganie  Trichophorum

Sorbus-Marjo_0930_Minganie (174) Sonchus_arvensis-Marjo_0928-Minganie (123) Shepherdia-Marjo_0928-Minganie (90)

Shepherdia canadensis

 

Senecio+p-ML_minganie-0929-144  Senecio

Senecio_p-Marjo_0928-Minganie (60) Saxifraga_oppositifolia-Marjo_0928-Minganie (5)

graines de Saxifraga oppositifolia ( latitude 50°)

Saxifraga_opp-Marjo_0930_Minganie (136) Saxifraga_opp-Marjo_0930_Minganie (135) Saxifraga_opp-Marjo_0930_Minganie (134)

 

Saule-ML_0928-Minganie-5 Saule-Marjo_0928-Minganie (104)  un saule à identifierSaule-Marjo_0928-Minganie (56) Salix_vestita-Marjo_0930_Minganie (153)  S. vestita

Salicorne-ML_0928-Minganie-102 (2)  des salicornes, miam, miamSagina_nodosa-ML_0928-Minganie-24 (1)

la sagine nodosa

rUMEX-ML_0928-Minganie-132  une patience

 

Rhododendron_g-ML_0928-Minganie-129

rhodo du Groenland

Rhodiola+r-ML_0928-Minganie-120 Rhodiola, la médecine de beaucoup de peuples nordiques

 

 

Primula_laurentiana-Marjo_0928-Minganie (69) Primula laurentiana

 

Rhinanthes-Marjo_0928-Minganie (117) Rhinanthe

 

Potentilla-tr-ML_minganie-0929-142  … pelouse de potentille

 

Potentilla_fr-ML_0928-Minganie99 Poacee-Marjo_0930_Minganie (127)

des poacées stoiques

Poaceae-Marjo_0928-Minganie (106)

Platanthera_d-Minganie

Platanthera

 

Parnassia-ML_0928-Minganie-107  Parnassia

Packera-ML_0928-Minganie-100  Packera

Oxyria+d-Marjo_0928-Minganie (79)  Oxyria

Nabalus_racemosus-Marjo_0928-Minganie (86)  Nabalus ou prenanthes

Milieu_alcalin-Marjo_0928-Minganie (64)

les arbustes rabougries en plein vent

 

Mertensia-Marjo_0930_Minganie (37)

mertensie  chamaléonMertensia_alpina-ML_1001 (6)

 

Mer-ML_0928-Minganie-128 (2)  inconnue?

Maianthemum_st-Marjo_0928-Minganie (86)  Maianthème

Lycopodium-ML_minganie-0929-139 (3)  Lycopode

Kalmia_polifolia-Marjo_0928-Minganie (54)  Kalmia

Hordeum-J-ML_0928-Minganie-7 (1)  Hordeum

 

Heracleum_m-Marjo_0928-Minganie (26)  la grande berce

Glaux_m-ML_0928-Minganie-105  Glaux

Glyceria_canadensis-Minganie.

Glyceria canadensis

 

Gentianella_amarella-ML_0928-Minganie-14 (1)

Gentianella: à déterminer

 

Euphrasia_nemerosa-Marjo_0928-Minganie (25) Empetrum-ML_minganie-0929-140

camarine

 

Dryas-d-Marjo_0928-Minganie (7)

dryade

Draba-Marjo_0928-Minganie (68)

drave

Draba-Marjo_0928-Minganie (67)

 

à determiner

 

Cypripedium-ML_0928-Minganie-8

cypripède

 

Conioselinum-ML_0928-Minganie-130

Conoselinum

 

Carex_limosa-Minganie

Carex magellanica

Cakile-ML_minganie-0929-143

Cakile

Arctosstaphyllos_uu-ML_1001 (6) Aralia_hisp-ML_0928-Minganie-133aralie hispide

 

 

et bien sur quelques oiseaux maritimes

 

grandChevalier-Marjo_0930_Minganie (114) grandChevalier-Marjo_0930_Minganie (116)  le grand chevalier

Oiseaux-becasse-Marjo_0930_Minganie (142) OISEAUX-Marjo_0928-Minganie (120) Pluvier-Marjo_0930_Minganie (145) un pluvier à collier?

 

 

Le but de mes observations était de caractériser la flore de tourbière:

Tourbière-Marais-Minganie

Tourbiere-Marjo_0928-Minganie (23) Tourbiere-Marjo_0928-Minganie (24) Tourbiere-Marjo_0928-Minganie (33) Tourbiere-Marjo_0928-Minganie (35) Tourbiere-Marjo_0928-Minganie (38)

Tourbieres-Marjo_0928-Minganie (44)

à quelques endroits, on marche facilement dans une tourbière

 

Tourbieres-Marjo_0928-Minganie (45) Tourbieres-Marjo_0928-Minganie (48)

beaucoup d’éricacées

 

le milieu alcalin de bord de mer

Paysage-alcalin-Marjo_0928-Minganie (71) Paysage-alcalin-Marjo_0928-Minganie (74) Paysage-alcalin-Marjo_0928-Minganie (75) Paysage-alcalin-Marjo_0928-Minganie (76) RD-FEN-Marjo_0928-Minganie (76)

 

Les platières de roche dolomitique, quelquefois en damier, abondaient

RD-Marjo_0928-Minganie (12) RD-Marjo_0928-Minganie (13) RD-Marjo_0928-Minganie (14) RD-Marjo_0928-Minganie (15)

 

cela ressemble parfois à du tuf, ou de la roche volcanique

RD-Marjo_0928-Minganie (79) RD-Marjo_0928-Minganie (80) RD-Marjo_0928-Minganie (82) RD-Marjo_0928-Minganie (83) RD-Marjo_0928-Minganie (84)

un paysage d’un autre monde

 

RD-Marjo_0928-Minganie (85)

 

RD-Platiere-Marjo_0928-Minganie (65)

 

 

Après 5 jours de travail intense, la récompense:

Voyage-Marjo_0928-Minganie (66) Voyage-Marjo_0928-Minganie (67)

 

Voici les plantes que nous recherchions:

Agoseris aurantiaca var. aurantiaca
Alchemilla filicaulis
Alchemilla glomerulans
Alnus viridis subsp. crispa
Amerorchis rotundifolia
Antennaria rosea subsp. confinis
Antennaria rosea subsp. pulvinata
Arctous rubra
Arethusa bulbosa
Astragalus robbinsii var. fernaldii
Athyrium alpestre subsp. americanum
Botrychium ascendens
Botrychium lunaria
Botrychium lunaria
Braya humilis
Bromus inermis
Calamagrostis stricta subsp. stricta
Caltha palustris
Calypso bulbosa var. americana
Carex aquatilis
Carex exilis
Carex glacialis
Carex livida
Carex sychnocephala
Cirsium scariosum var. scariosum
Conioselinum chinense
Corallorhiza striata var. striata
Cymbalaria muralis
Cypripedium arietinum
Cypripedium passerinum
Cypripedium reginae
Draba aurea
Draba pycnosperma
Drosera linearis
Dryopteris filix-mas subsp. brittonii
Eriophorum vaginatum subsp. spissum
Erysimum inconspicuum
Festuca frederikseniae
Festuca hyperborea
Gentianella propinqua subsp. propinqua
Gentianopsis detonsa subsp. nesophila
Geum macrophyllum var. perincisum
Gymnocarpium jessoense subsp.  Parvulum
Halenia deflexa subsp. brentoniana
Hieracium robinsonii
Hordeum jubatum subsp. jubatum
Hudsonia tomentosa
Isoetes tuckermanii
Juncus greenei
Juncus triglumis var. albescens
Kobresia simpliciuscula
Listera australis
Listera borealis
Lobelia kalmiiHauteur: 15-50 cm
Couleur: bleu pâle
Mois: juillet-septembre
Zones: 3-8
Exposition: soleil
Sol: riche, drainé, mésique à frais
Usages: bord de l’eau, naturalisé, massif
Feuillage: spatulé-obovale
Malaxis unifolia
Moneses uniflora
Muhlenbergia richardsonis
Myriophyllum humile
Omalotheca norvegica
Physaria arctica subsp. arctica
Prunus susquehanae
Saxifraga cespitosa
Saxifraga paniculata subsp. laestadiiSaxifraga paniculata
Saxifraga paniculataHauteur: 5-30 cm
Couleur: blanc
Mois: mai-juin
Zones: 2-9
Exposition: soleil
Sol: drainé
Usages: auge, dallages, espace libre, fissures, jardin alpin, rocaille, couvre-sol
Feuillage: en rosette persistante argentée
Silene acaulis
Solidago uliginosa
Streptopus lanceolatus
Symphyotrichum anticostense

 

et celles que nous avons trouvées:

Abies balsamea sapin baumier
Acer spicatum érable à épisAcer_spicatum-IN_05 (5)
Achillea millefolium achillée millefeuille
Alnus incana Rugosa aulne rugueux
Anaphalis margaritacea immortelle blanche
Angelica atropurpurea angélique pourpre
Anticlea elegans zigadène glauqueZigadenus_glaucus05
Aralia hispida aralie hispide
Aralia nudicaulis aralie à tige nue
Arctopoa eminens pâturin superbe
Arctostaphylos uva-ursi raisin d’ours
Argentina anserina potentille ansérine
Aronia melanocarpa aronie à fruits noirs
Atriplex patula arroche étalée
Betula papyrifera bouleau à papier
Betula pumila var. glandulifera bouleau glandulifère
Bistorta vivipara renouée vivipare
Cakile edentula caquillier édentulé
Calamagrostis canadensis calamagrostide du Canada
Campanula gieseckiana campanule de Gieseck
Carex atratiformis carex atratiforme
Carex aurea carex doré
Carex limosa carex des bourbiers
Carex microglochin subsp. microglochin carex à petite arête
Cerastium arvense subsp. arvense céraiste des champs
Chamaedaphne calyculata cassandre caliculé
Chamerion angustifolium épilobe à feuilles étroites
Clintonia borealis clintonie boréale
Coptis trifolia savoyane
Cornus canadensis quatre-temps
Cornus stolonifera cornouiller stolonifère
Cypripedium parviflorum planipetalum cypripède pubescent
Dasiphora fruticosa potentille frutescente
Draba cana drave
Drosera rotundifolia droséra à feuilles rondes
Dryas drummondii dryade de Drummond
Dryopteris carthusiana dryoptère spinuleuse
Dryopteris fragrans dryoptère odorante
Empetrum nigrum camarine hermaphrodite
Equisetum fluviatile prêle fluviatile
Equisetum palustre prêle des marais
Equisetum pratense prêle des prés
Equisetum variegatum prêle panachée
Eurybia radula aster rude
Festuca prolifera var. prolifera fétuque prolifère
Fragaria virginiana subsp. virginiana fraisier des champs
Gaultheria hispidula petit thé
Geocaulon lividum comandre livide
Glaux maritima glaux maritime
Glyceria canadensis var. canadensis glycérie du Canada
Heracleum maximum berce laineuse
Hieracium aurantiacum épervière orangée
Huperzia selago lycopode sélagine
Hypericum mutilum millepertuis nain
Ilex mucronata némopanthe mucroné
Iris hookeri iris de Hooker
Iris pseudacorus iris faux-acore
Iris versicolor iris versicolore
Juncus effusus jonc épars
Juncus stygius var. americanus jonc des tourbières
Juniperus communis var. depressa genévrier commun
Kalmia angustifolia kalmia à feuilles étroites
Kalmia polifolia kalmia à feuilles d’andromède
Larix laricina mélèze laricin
Lathyrus japonicus gesse maritime
Leymus arenarius élyme des sables d’Europe
Ligusticum scoticum livèche d’Écosse
Linnaea borealis linnée à longues fleurs
Lonicera villosa chèvrefeuille velu
Lycopodium annotinum lycopode innovant
Maianthemum canadense maïanthème du Canada
Maianthemum stellatum smilacine étoilée
Maianthemum trifolium smilacine trifoliée
Matricaria chamomilla matricaire camomille
Menyanthes trifoliata trèfle d’eau
Mertensia maritima mertensie maritime
Monotropa uniflora monotrope uniflore
Myrica gale myrique baumier
Nabalus racemosus prenanthe à grappe
Nuphar variegata grand nénuphar jaune
Oclemena nemoralis aster des tourbières
Oenothera biennis onagre
Oxyria digyna oxyrie de montagne
Packera paupercula séneçon appauvri
Parnassia kotzebuei parnassie de Kotzebue
Parnassia parviflora parnassie parviflore
Phleum pratense fléole des prés
Picea glauca épinette blanche
Picea mariana épinette noire
Pinguicula vulgaris grassette vulgaire
Plantago major plantain majeur
Plantago maritima subsp. juncoides plantain maritime
Platanthera aquilonis platanthère du Nord
Platanthera dilatata var. dilatata platanthère dilatée
Populus balsamifera peuplier baumier
Populus tremuloides peuplier faux-tremble
Primula laurentiana primevère laurentienneHauteur: 5-10 cm
Couleur: mauve-lavande, en groupe de 10-17
Mois: mai
Zones: 3-8
Exposition: mi-ombre, soleil le matin
Sol: sablonneux, humifère
Usages: sous bois, naturalisé, contenant, endroit frais
Feuillage: oblancéolé, farineux
Pteridium aquilinum fougère-aigle de l’Est
Pyrola asarifolia pyrole à feuilles d’asaret
Ranunculus acris renoncule âcre
Rhinanthus minor petit rhinanthe
Rhodiola rosea orpin rose
Rhododendron groenlandicum thé du Labrador
Rhynchospora alba rhynchospore blanc
Rhynchospora fusca rhynchospore brun
Ribes americanum gadellier d’Amérique
Ribes oxyacanthoides groseillier du Nord
Rubus arcticus subsp. acaulis ronce acaule
Rubus chamaemorus chicouté
Rubus idaeus framboisier sauvage
Rubus pubescens ronce pubescente
Rumex acetosella petite oseille
Rumex crispus patience crépue
Sagina nodosa sagine noueuse
Salicornia maritima salicorne maritime
Salix arctophila saule arctophile
Salix bebbiana saule de Bebb
Salix candida saule tomenteux
Salix vestita saule pubescent
Sanguisorba canadensis sanguisorbe du Canada
Sarracenia purpurea subsp. purpurea sarracénie pourpre
Saxifraga oppositifolia subsp. oppositifolia saxifrage à feuilles opposéesSaxifraga oppositifolia
Saxifraga oppositifoliaHauteur: 1-4 cm
Couleur: pourpre ou lilas
Mois: mai-juillet
Zones: 1 à 6
Exposition: soleil le matin avec un peu d’ombre l’après-midi
Sol: sol graveleux, alcalin, avec un peu de matière organique
Usages: jardin alpin, auge, fissure de roche, sable graveleux, muret
Feuillage: en coussin, persistant
Senecio pseudoarnica séneçon fausse-arnica
Shepherdia canadensis shépherdie du Canada
Sibbaldia tridentataHauteur: 10-15 cm
Couleur: blanc, en étoile
Mois: juin-juillet
Zones: 2-8
Exposition: soleil
Sol: bien drainé, sablonneux, léger, pauvre, sec à modérément humide
Usages: banc de sable, rocaille, couvre-sol, bordure, fissure, substitut de pelouse
Feuillage: vert foncé luisant
potentille tridentée
Sisyrinchium montanum bermudienne montagnarde
Sorbus americana sorbier d’Amérique
Sphagnum fuscum sphaigne
Spiranthes romanzoffiana spiranthe de Romanzoff
Stellaria longipes subsp. longipes stellaire à longs pédicelles
Taraxacum laurentianum pissenlit du golfe du Saint-Laurent
Taxus canadensis if du Canada
Thalictrum venulosum pigamon veiné
Triantha glutinosa tofieldie glutineuse
Trichophorum cespitosum trichophore cespiteux
Trientalis borealis trientale boréale
Trifolium agrarium trèfle agraire
Triglochin maritima troscart maritime
Tussilago farfara tussilage pas-d’âne
Typha angustifolia quenouille à feuilles étroites
Vaccinium angustifolium bleuet à feuilles étroites
Vaccinium oxycoccos airelle canneberge
Vaccinium uliginosum airelle des marécages
Vaccinium vitis-idaea airelle rouge
Viburnum edule viorne comestible
Viburnum lentago viorne flexible
Vicia cracca vesce jargeau
Viola blanda violette agréable
Osmundastrum cinnamomeum osmonde cannelle

============
============

Site Meter

 

==============

Search
Categories
Links: